Debat : le parcours de cyclope

Bonjour messieurs, dames,

Je crée ce thread pour débattre sur l’évolution de mon X-Men préféré (ouioui) le dénommé Cyclope.

Après ma (re)lecture du messiah complexe, je me suis mis à réfléchir sur le choix du leader qui le met définitivement en rupture avec son mentor Xavier, le lancement d’un nouveau X-Force Avec l’autorisation d’assassiner.

Ce choix m’a fait beaucoup réfléchir, partant sur une base de “Rolalalalah mais c’est pas Cyclope ça !”, je me suis dit après récap de tout ce qu’il a vécu que j’aurais surement fait la même chose…

Finalement, trouvez-vous que son évolution est logique ? Ou pour vous, est-ce complètement inenvisageable de voir un tel changement chez lui ?

-Pour borner le débat, j’aimerais qu’on ne parle que des parutions VF-

Mon avis : Très honnêtement, même si je suis un peu dégouté de ce qu’il devient, je trouve son évolution très plausible. Slim a toujours été “élevé” par Xavier pour diriger les X-Men et protéger les mutants mais avec toujours le leitmotiv de ne jamais faire de mort.

Ok, certes, mais depuis le jour M, Cyclope (qui est le chef des mutants) voit sa race s’éteindre à travers des actes fous (racistes, sentinelles et autre ennemis qui ne se gênent plus pour faire de vraies victimes - cf. Dark Reign). Y’a vraiment de quoi devenir fou, surtout quand on a sur les épaules la survie de tout son peuple.

Finalement, dans son choix, je pense qu’il a fini par céder à la solution la plus bestiale : tuer pour survivre, se militariser pour mieux se protéger, s’isoler pour mieux se regrouper.

Donc il y a une certaine logique dans tout ça. Et cette folie va s’accentuer à cause de son obsession de Hope qui peut, potentiellement, sauver son peuple, au point de devenir un pseudo-tyran - cf. AVX.

Par contre, dans cette évolution, je reste tout de même curieux de sa future évolution post AVX, qui je pense entamera une phase de rédemption, enfin j’espère vu comment il est trainé dans la boue depuis quelques temps…

X-Force non?

Moi ça ne me choque pas, dans le sens où Cyclope fait des X-Men sa vitrine, donc il faut une vitrine propre. Le sale boulot, on le fait faire par ceux qui ont l’habitude de le faire et on le donne à des personnes de confiance.

Cyclope est un leader né, formé par Xavier très jeune, dans le but de contrer Magneto principalement, même si l’objectif était de faire accepter les mutants au sein des humains. A partir de là, en tant que leader, il y a des décisions plus ou moins difficiles à prendre.

Il n’y a pas eu de changement à proprement dit. Moi j’ai toujours vu Cyclope comme un jusqu’au boutiste, et on le voit bien dans la saga de Proteus, il est prêt d’une part à sacrifier une partie des X-Men pour arriver à son but, mais également, quand il voit qu’il n’y a pas d’autre solution, à éliminer le méchant (alors qu’il a empêché Moïra de le faire).

Il y a eu aussi l’arrivée de Cable, Cable et son équipe de killers, prêts justement à déssouder ceux qui se mettent en travers de leur route. Cable lui a d’ailleurs plus d’une fois dit que ses méthodes étaient arriérées, qu’il fallait être plus offensif et non défensif. Cet aspect militarisé, il l’hérite donc de son fils paradoxalement. Parce que mine de rien, Cable lui a prouvé d’une manière ou d’une autre que ça fonctionnait.

Ajoute à cela House of M qui voit donc les siens s’éteindre, et quand il voit que justement, le Professeur Xavier s’est royalement vautré dans sa méthode éducative, il lui faut accepter d’être le leader d’une communauté et devenir pratiquement un chef d’état, avec les responsabilités que ça implique, ce qui peut en déstabiliser plus d’un. Le protectionnisme est de rigueur parce qu’il ne veut pas d’éclaboussures impliquant des mutants pour éviter les attaques qui risqueraient encore de réduire le nombre de mutants.

Donc oui, pour moi c’est logique. Je ne le trouve pas traîné dans la boue pour autant.

Oups corrigé

Ca serait bien que Panini édite un peu cette période… J’ai quasi rien lu de Cable… Et pourtant j’aimerai bien découvrir ses x-Force et Cable & Deadpool…

En même temps c’est facilement trouvable en occasion. Là je viens de voir et le numéro 1 d’X-force et à un euros sur Price.

En plus c’est assez simple à suivre je trouve. Ca commence dans les dernier Titans puis c’est X-force et à la rigueur je rajouterais le RCM Cable et la V.I Cable (les débuts étaient assez excellent dans mon souvenir)

(le seul souci c’est le crossovers Chants du bourreau qu’il faut gérer)

Après un Omnibus de la série viens de sortir aux USA. Ca m’étonnerait pas qu’il soit traduit en France

Plusieurs choses me viennent en tête.
Cyclope a toujours été vu comme leader, rôle que lui a imposé Xavier dès son plus jeune âge, le forçant à aller contre sa personnalité réservée et le modelant pour en faire le chef en titre de ses équipes.
Il est alors amené à faire des choix dramatiques et des actions marquantes pour quelqu’un d’aussi jeune. C’est l’obligation de laisser Jean se sacrifier lors de la saga du phoenix noir, c’est le choix de se retirer des X-men, d’abandonner son fils Nathan en le confiant aux Askani pour le sauver du virus techno-organique qui le ronge, de le voir mourir avec son jumeau lors d’X-cutionner Song alors qu’il vient à peine de le retrouver et de découvrir qui Cable et Stryfe sont réellement …

Mais c’est aussi le destin et les manipulations qui le façonnent, découvert et exploité par Sinistre pendant son enfance, il trouve en Xavier un père adoptif et un sauveur qui lui cachera l’existence d’un autre frère comme on lui a caché que son père était toujours en vie.
Les manipulations de Sinistre le feront s’attacher à Madelyne, clone de Jean Grey son premier amour et rien que cela a de quoi perturber. Il en quittera les X-men et intégrera X-Factor abandonnant femme et enfant pour retrouver une Jean belle et bien vivante. Pendant longtemps, il portera la culpabilité de la mort des X-men à Dallas et on le sent se révolter en donnant à X-Factor une façade d’exterminateurs, s’éloignant déjà du rêve de Xavier pour la sécurité des siens.
La perte de Nathan le rendra plus dur et il deviendra réellement un chef militaire inflexible à ce moment là même si on peut y voir les prémices dans l’affaire Proteus.
Lorsqu’il découvrit les manipulations de Xavier et l’existence de son troisième frère, il fit une croix sur le rêve tel que dicté par Xavier (faites ce que je dis mais pas ce que je fais) et Scott prendra sur lui de choisir réellement son chemin.
Il délaisse alors la méthode Xavier, détrône Magneto en imposant une méthode qui lui est propre et à cheval entre Xavier et Magneto, une méthode plus fédératrice et s’opposera à la vision de Sinistre (qui devient de facto le leader d’un courant de pensée mutante via sa confrérie et ses maraudeurs durant messiah complex par exemple).
Scott ne cherche plus l’appui et le soutien de la même façon. Il sait qu’il oeuvre au mieux et mieux que ses prédecesseurs. Il a le soutien de la communauté mutante et comme aucun de ces prédecesseurs, il doit faire face à une menace sans précédent : l’extinction des mutants.

Si un des X-men sait ce que représente le sacrifice, c’est bien lui et il sait que, sans sacrifice, il ne pourra sauver les siens. En tant que leader, il ne peut s’en remettre à ses mentors et là, apparaît son côté croyant. Car alors que la mutanité est au plus mal, une jeune mutante apparaît. Et s’il existe une puissance proche de la divinité que Scott, malgré tout très terre à terre, ait approché, c’est celle du phenix : l’avatar de la mort et de la renaissance.
Scott sait que le phénix est lié aux mutants et à ses proches (sa fille Rachel, Jean Grey sa femme …) et il en vient à y croire comme à un Dieu.
Et dans cette foie grandissante, alliée au poids des responsabilités, il va prendre des décisions.
Des décisions marquées par les sacrifices qu’il a déjà effectué.
S’il faut pour cela monter une équipe de tueurs, c’est un moindre sacrifice.
S’il faut pour sauver les mutants de Bastion et de ses sbires, envoyer son fils se sacrifier dans le futur, il le fera pour la troisième fois. Il y enverra même X-Force tout en ayant la certitude qu’ils ne reviendront pas.
S’il faut pour cela sacrifier l’innocence d’enfants pour les transformer en soldats comme ce fut le cas de Nathan/Cable, il le fera.
S’il lui faut s’opposer aux plus grands héros connus pour défendre les siens, sa décision est d’ores et déjà prise.

C’est la dureté d’un leader dont le passé a été marqué par les morts, les sacrifices, les mensonges, les manipulations et s’il doit protéger sa race, il doit s’affranchir et revêtir un masque plus dur, plus décidé.

C’est donc pour moi une évolution somme toute logique mais provoquée par les évènements et les acteurs majeurs qui l’ont entouré des années durant. Et j’insiste sur le lien avec les évènements car ces décisions même les plus mauvaises sont faites avec un cruel manque de choix.

Oui, je suis dans les grandes lignes tout à fait d’accord avec Niko. C’est plutôt cohérent, sur la longueur. Et même assez intéressant (alors que le monde “réel” (le nôtre) est de plus en plus aseptisé voire dépolitisé, voilà un exemple de radicalisation forcée par les circonstances, y’a matière à réfléchir…).

Peut-être, Blackie, ne le vois-tu pas de cette façon car il y a à mon avis une erreur de base dans ta façon d’appréhender le perso : il n’est pas si à cheval que ça sur le “no one dies” cher à Peter Parker.
On peut trouver un paquet d’exemples à travers l’histoire des titres mutants : il y a Proteus bien sûr, mais aussi Sinistre qui passe un sale quart d’heure à la fin de “Inferno” (sans que Cyclope ne puisse penser à l’époque que Sinistre a des moyens de “revenir” malgré tout…). Même Krakoa, un être vivant (certes non humain, mais peu importe) a fait les frais de sa stratégie à l’issue du premier “Giant-Size X-Men”.
Et je suis sûr que l’on pourrait trouver d’autres exemples.

La radicalisation de Cyke a systématisé ce type de “recours”, mais il avait déjà opté pour de telles extrêmités dans le passé.

Qui s’est vautré ?
Xavier ?
Sa méthode éducative ?
Son rêve ?

Tout ça n’est pas la même chose. Si sa méthode éducative s’était vautrée, il n’y aurait pas Wolverine and The X-Men, il n’y aurait pas deux des premiers X-Men dans cette école, on peut parler aussi de Malicia, Gambit, etc …

L’homme a beaucoup de choses à se reprocher, son rêve n’ets peut pas adapté à la situation actuelle, mais cela a quand même fait des petits !

Assez d’accord avec Soyouz, le rêve demeure mais la façon de le mettre en place change. C’est une officialisation de l’école dans W&TXM avec des inspecteurs académiques qui valident le fonctionnement, chose qui n’était nullement présente dans l’école de l’époque Claremont / Morrison.
Xavier présenté auparavant comme le phare qui guidait ces jeunes mutants s’est retrouvé confronté non plus à des enfants mais à des adultes qui avaient une autre vision des moyens pour parvenir à amener le rêve de Xavier au premier plan.
Les dernières tentatives de Scott dans ce sens sont l’installation officielle à San Francisco mais lorsque celle ci tourne au drame, on voit la naissance d’Utopia. Et dès lors que les mutants s’installe, il n’est plus question d’école mais de mettre en avant la nation mutante et Scott médiatise énormément les équipes X du coup (cachant par la même occasion X-Force) mais on n’est plus dans l’instruction, on est dans la protection, la survie et l’érection d’une nation composée d’adultes plus ou moins jeunes, adultes par le vécu tout du moins.
Le côté médiatique est bien mis en avant dans Uncanny, notamment avec l’arrivée sur le devant de la scène de l’équipe de Big Guns mutante (Namor/Cyke/Frost/Danger/Hope/Magneto/Colossus/Magye).

Pour ma part, Scott n’a jamais eu vocation à enseigner, à diriger oui mais l’instruction des autres n’est pas sa priorité, elle le devient uniquement pour préserver les mutants de leurs propres pouvoirs mais c’est quelque chose qu’il délègue volontiers.

Personnellement, je trouve ce parcours assez fabuleux, faisant de ce personnage complexe, un pilier silencieux de l’univers Marvel. Car plus que Wolverine, Summers restera le leader mutant, le politicien, le chef d’état …

je vais faire court: mais je suis ok les propos de mes camarades Niko et Photo

Tout à fait d’accord avec Niko, je rajoute que Slim c’est toujours accroché à son poste de leader c’est quelque chose qu’il n’a jamais pu lâcher ou difficilement. (cf son combat contre tornade sans pouvoir). Les périodes de pauses sont assez courtes pour lui. Sa radicalisation politique n’est pas voulu elle est causé par les évènements extérieur. Sans HOM Cyke serait resté le leader des X-Men et charles des bons mutants, mais tout à changé à ce moment là. Le dernier éssais c’est comme dit san francisco loin de New-York et pourtant même là lui et les siens se font fait chasser du coup finit le système d’école.

Pour moi cyke à vocation à être prof au même titre que Wolverine. Scott est un leader né et peut donner des cours dans ce sens et aussi former à être un X-Men, mais des cours comme dispenser par Xavier ou autre non.

Quand aux côtés no one dies ça fait longtemps qu’il n’en est plus là. Les exemple donné ont été nombreux, je rajouterais un plus récent datant du premier épisode de Morrison ou après avoir démonté un blackbird et échappé à une sentinelle il achève le mutant qu’ils étaient venu sauver car il est gravement blessé. L’idée de tenter de le sauver ne l’effleure même pas et il le fait avec flegme.

Pour ma part je trouve que Scott Summers est le personnage le mieux travaillé par les différends scénaristes depuis Morrison et le plus hallucinant c’est que tout est logique et sans à coup.

J’avais oublié l’exemple du mutant “triface” que tu cites, Kab, dans le run de Morrison, au tout début : il est effectivement très parlant.
Un Spidey n’aurait jamais opté pour cette solution par exemple.

Pas d’accord sur un point : le retour de scarlet witch. La j’ai pas compris l’attitude de Scott, à sa place je l’aurai traqué avec tous les moyens disponibles dès que j’aurai su sa survie. Surtout quand tu vois qu’elle peut rendre les pouvoirs…

Vraiment là c’est à n’y rien comprendre…

Après j’aimerai vraiment que le personnage bascule dans la lumière un peu…

[quote=“Blackiruah”]
Après j’aimerai vraiment que le personnage bascule dans la lumière un peu…[/quote]

Oui mais ça, on pourrait le généraliser, ce n’est pas le seul concerné.

[quote=“Blackiruah”]

Pas d’accord sur un point : le retour de scarlet witch. La j’ai pas compris l’attitude de Scott, à sa place je l’aurai traqué avec tous les moyens disponibles dès que j’aurai su sa survie. Surtout quand tu vois qu’elle peut rendre les pouvoirs…

Vraiment là c’est à n’y rien comprendre…

Après j’aimerai vraiment que le personnage bascule dans la lumière un peu…[/quote]

Le rôle des X-Men dans Children’s Crusade est comme celui des vengeurs réduit à un ramassis de conneries incohérentes. L’attitude des membres de X-Factor la concernant est somme toute plus logique et dans la continuité de leurs aventures.
Mais oui, il aurait été logique que Wanda soit recherchée activement dès que les mutants, connaissant son rôle dans le jour M, l’aurait repéré.

AvX Consequences revient sur l’attitude de Cyclope, sur celle de Logan et explique pas mal leurs prises de position respectives. Mais je viens de le lire et ce n’est pas encore sorti en VF donc je m’étendrais pas. Cette mini fait la transition entre les events AvX et les futures aventures des X et encore une fois, il y a une certaine logique qui est suivie.

[quote=“Blackiruah”]
Pas d’accord sur un point : le retour de scarlet witch. La j’ai pas compris l’attitude de Scott, à sa place je l’aurai traqué avec tous les moyens disponibles dès que j’aurai su sa survie. Surtout quand tu vois qu’elle peut rendre les pouvoirs…

Vraiment là c’est à n’y rien comprendre…

Après j’aimerai vraiment que le personnage bascule dans la lumière un peu…[/quote]

Slim n’a jamais trop été un personnage dans la lumière.

Pour la sorcière rouge, je pense (ça n’engage que moi) que Slim garde en mémoire ce qu’a fait Wanda, et pense qu’elle peut basculer à tout moment donc pour lui le crime est pire que ce qu’elle peut faire en compensation.

Certes mais il n’empêche qu’elle peut être le salut de ton peuple… On peut pas faire la fine bouche pour ça…

Hope est le salut de son peuple, Wanda son destructeur.

certes mais j’ai toujours pensé que pour Cyclope, rien n’est plus vrai que “la fin justifie les moyens”. Alors le coup de c’est la destructrice de son peuple, je veux bien mais tu la captures, tu la forces à inverser son sort et hop, c’est fini la disette et on peut réinventer de nouveaux X-Men noirs qui déchirent tout ! (dirigés par Slim : ça le fait grave)

Rolalala, c’est pas dur quoi… Ok je sors ><

Et comment tu captures une personne qui peut vous faire disparaitre d’un battement de cil? :mrgreen:

J’ai connu des filles comme ça …