DEFIANCE (Saisons 1-3)

[quote=“artemus dada”] Rien de personnel mon cher Rockne :wink:

Hasta la vista baby ![/quote]

Je trouve vraiment que ton aura Rocknénne se réduit de jour en jour. Quel dommage, mon cher Shaman. Est-ce la fin du Monde ou la Crise?

[quote=“Hush”]…]
Je trouve vraiment que ton aura Rocknénne se réduit de jour en jour. Quel dommage, mon cher Shaman. Est-ce la fin du Monde ou la Crise?[/quote]

Peut-être plus prosaïquement la fin d’un monde, ceci étant les cycles étant ce qu’ils sont je reste confiant.
:wink:

Vu. Et bof. Les dialogues et le jeu d’acteur font limite peur.
Spéciale dédicace à Graham Greene qui devrait faire une pose, ça lui ferait du bien. J’ai rarement vu un comédien aussi mauvais. Même le chien joue mieux.

J’ai mal à ma SF.
Quelqu’un a vu Orphan Black ?

Voilà, comme Sylvain, je suis un peu déçu par la pauvreté et la banalité des dialogues. C’est vraiment très très pauvre. Par contre, je trouve que le casting est pas mal et qu’en règle général, Defiance est bien un cran au dessus de Terra Nova, par exemple.

Série renouvelée pour une deuxième saison.

Pour le coup j’ai bien accroché, je vais finir la première saison je pense et voir la suite. C’est quand même largement au dessus de Terra Nova.

Pareil pour moi. J’aime bien ce western futuriste…tout en étant d’accord avec certaines critiques émises plus haut.
Defiance n’est pas d’une folle originalité, les références sont assez évidentes, mais j’ai tout de même accroché à ce monde, à ses mystères et à ses personnages qui prennent peu à peu de l’épaisseur (à part peut-être le héros, Nolan, qui reste jusqu’à la fin de la saison l’archétype du dur à cuire au grand coeur).
La distribution me plaît (et une série qui réunit Julie Benz, Jamie Murray, Mia Kirshner et Tony Curran avait déjà tout pour m’attirer) et les effets spéciaux (à part quelques exceptions qui piquent les yeux bien sûr) font un peu moins cheap que les productions SyFy habituelles (mais ça ne m’empêche pas d’aimer Warehouse 13).
Bref, ce n’est peut-être pas de la grande SF, mais pour moi, c’est de la bonne série B…

Le teaser de la saison 2 :

Nouveau teaser :

Bon début de saison 2. Le nouveau statu-quo établi à la fin de la saison précédente est prétexte à une intéressante redéfinition des personnages (je prends notamment beaucoup de plaisir à suivre les démêlés de la famille Tar). Les nouveaux venus s’intègrent bien, le mystère entourant Iriza continue d’être intrigant et niveau réalisation et effets spéciaux, il y a du mieux.
Prometteur pour la suite…

Série renouvelée pour une 3ème saison.

[quote=“Le Doc”]Bon début de saison 2. Le nouveau statu-quo établi à la fin de la saison précédente est prétexte à une intéressante redéfinition des personnages (je prends notamment beaucoup de plaisir à suivre les démêlés de la famille Tar). Les nouveaux venus s’intègrent bien, le mystère entourant Iriza continue d’être intrigant et niveau réalisation et effets spéciaux, il y a du mieux.
Prometteur pour la suite…[/quote]

Hélas, certaines sous-intrigues plombent un peu la bonne impression des premiers épisodes. Le personnage de Christie McCauley devient par exemple un vrai boulet et son exploration de la culture Casti prétexte à des scènes assez lourdes. Niles Pottinger, le nouveau maire de Defiance, est plutôt sous-exploité.
À part ces réserves, il y a tout de même de très bonnes choses. La redistribution des cartes au sein de la famille Tarr permet à Jaime Murray d’incarner une Stahma manipulatrice à souhait et à Tony Curran de jouer un Datak troublé, forcé de revoir son rôle au sein de sa micro-société et de s’adapter aux circonstances. Le retour de Mia Kirschner donne lieu à un épisode tendu bien comme il faut et qui fait poser de nouvelles questions.
Ca reste donc pas mal du tout, même si certains persos sont vraiment moins bien creusés que d’autres…

Au final, une bonne saison, avec ses hauts et ses bas. Des évolutions intéressantes (l’exploration des changements au sein de la société Casti, très patriarcale et qui refuse un rôle important aux femmes…jusqu’à la prise de pouvoir de Stahma); un plan d’ensemble qui met un chouïa trop de temps à se mettre en place et qui se perd un peu parfois jusqu’à un final qui mène assez efficacement, et dans les limites du budget accordé à la série, à terme les différentes intrigues (tout en laissant en suspens deux ou trois petites choses pour la saison 3); mais aussi des personnages secondaires pas toujours très bien développés et au parcours assez convenu (tout le monde n’est pas logé à la même enseigne et je trouve par exemple que Amanda, l’ancienne maire de Defiance jouée par Julie Benz, est moins intéressante que dans la première saison).
Malgré des défauts évidents (les décisions prises par les auteurs n’étant pas toujours heureuses), j’aime bien l’univers de cette série. Je retournerai donc à Defiance l’année prochaine…

Le teaser de la saison 3 :

S3 E01 : Ce premier épisode prend place sept mois après les événements du final de la saison précédente. Une astuce déjà utilisée dans de nombreux récits qui permet ici de se débarasser pour le moment des éléments qui handicapaient un peu la saison précédente (la République de La Terre et certains de ses représentants…seule Berlin est restée à Defiance) et d’introduire dès les premières minutes deux nouvelles menaces, l’une mystérieuse, l’autre plus violente et impitoyable.
L’inattendu final montre que les auteurs ont envie de bien faire bouger les choses cette saison et de bousculer encore plus les habitants de Defiance.
Un chouette épisode de reprise…

Ouaip, beaucoup de bouleversements pour cette nouvelle saison ! Et pas mal de surprises dès le début de la saison :

La famille McCawley qui se fait presque entièrement dégommer, ça m’a vraiment surpris : on se serait crus à Game of Thrones tellement ils sont tombés comme des mouches !

Tout cela promet une bien chouette saison en tout cas, j’ai hâte de voir la suite, mission accomplie pour cet épisode donc ! ^^

S3 E02 à 05 : Un début de saison réussi, qui a su s’affranchir des défauts d’une saison 2 qui partait dans des directions pas toujours intéressantes. Là, les deux menaces sont pour le moment bien gérées, les rebondissements ne manquent pas et les relations évitent le côté soap un peu lourdingue qui handicapaient la deuxième année de la série. C’est un peu plus tendu et bien amené dans le récit, comme l’épisode 5 centré sur la relation Nolan/Iriza.
Les effets spéciaux bien cheap amoindrissent l’impact d’une scène-clé, mais à part ça, l’ensemble est bien prenant. Et deux de mes personnages préférés, le couple Tarr, sont encore à l’origine de moments bien savoureux…

Je suis d’accord avec ça : Datak et Stahma Tarr, c’est vraiment le duo qui donne tout son sel à la série. Ils sont beaucoup plus intéressants que Nolan et Iriza, je trouve.

Et ils sont souvent à l’origine des meilleurs épisodes de la série…comme l’a encore prouvé le très bon sixième épisode de la saison 3 !

Un épisode 8 étonnant et détonnant ! Et cet enfoiré de Datak Tarr a encore la meilleure scène ! Etonnant aussi parce que je ne pensais pas voir aussi tôt la résolution de cette intrigue qui court depuis la reprise. Ou alors c’est que les auteurs nous réservent encore pas mal de surprises pour les cinq derniers épisodes d’une savoureuse saison (la meilleure pour le moment en ce qui me concerne)…