DEUX ROMAINS EN GAULE (Pierre Tchernia)

anime-1

REALISATEUR

Pierre Tchernia

SCENARISTES

René Goscinny et Albert Uderzo

DISTRIBUTION

Roger Pierre, Jean-Marc Thibault, Jean Yanne, Pierre Tornade, Bernard Lavalette, Pierre Mondy, Maurice Biraud, Patrick Préjean, Roger Couderc, Pierre Dac, Francis Blanche, René Goscinny, Albert Uderzo, Lino Ventura…et les voix de Roger Carel et Jacques Morel…

INFOS

Téléfilm français
Genre : comédie
Année de production : 1967

Face au succès de plus en plus grandissant des aventures d’Astérix et Obélix, le directeur de l’ORTF décide en 1966 de produire un programme consacré aux irréductibles gaulois. Mais à l’époque, personne n’était convaincu que les deux héros pouvaient être personnifiés par des acteurs en prises de vues réelles. René Goscinny et Albert Uderzo imaginent alors une histoire qui se déroule dans l’univers de leur bande dessinée, mais sans en reprendre les personnages.

La réalisation du téléfilm est confiée à Pierre Tchernia, qui participera ensuite régulièrement aux longs métrages animés à partir de Astérix et Cléopâtre. Le budget modeste ne permettait pas des décors élaborés, mais les créateurs ont contourné cette difficulté en mettant en scène une rêverie d’un gamin qui préfère laisser libre cours à son imagination plutôt que d’apprendre ses leçons sur l’histoire de la Gaule. C’est donc comme s’il se promenait dans des cases de B.D. (on voit d’ailleurs un exemplaire de Pilote sur son bureau)…

DA8XwchXoAIsr-5

La Gaule est occupée par les Romains. Après la bataille, deux légionnaires, Ticketdebus et Prospectus (incarnés par le duo Roger Pierre & Jean-Marc Thibault), aimeraient bien s’offrir un peu de bon temps. Mais leur redoutable centurion (joué par Jean Yanne) ne compte pas les laisser « s’engauloiser ». Pierre Tchernia a fait appel à toutes ses connaissances et on retrouve de nombreuses tronches connues aux côtés du trio (voir la section « distribution » ci-dessus)…et même un cameo de Lino Ventura en client de bar pris dans une bagarre générale…

Tous les ingrédients des bandes dessinées de Goscinny & Uderzo sont présents. Anachronismes et calembours (dont certains repris directement des cases d’Astérix et Obélix) se mêlent à des numéros de music-hall, histoire de profiter de l’expérience de Roger Pierre et Jean-Marc Thibault dans ce domaine. Le spectacle est peut-être un brin vieillot mais l’ensemble reste divertissant même s’il tourne un peu en rond au bout de 30 minutes (sur les soixante que compte le téléfilm).

unnamed

S’ils ne sont pas là en live, Astérix et Obélix sont tout de même présents en animation, ce qui était une première (la diffusion a eu lieu plusieurs mois avant la sortie du premier film d’animation, Astérix le Gaulois). Les deux héros s’adressent directement au gamin avec les voix de Roger Carel et Jacques Morel, qui les interprétaient déjà dans un feuilleton radio. Goscinny et Uderzo sont également de la partie, le premier en tenancier de café littéraire et le second en dessinateur de rue.

Alors ça, ça ne me dit rien.

Oui, c’est sympatoche, mais un peu longuet.

Tiens, ça me donne envie de le revoir.

Tori.