DOMINION (Saisons 1-2)

Le futur. La guerre entre l’armée des Anges et les êtres humains a décimé le monde. Mais un jeune soldat pourrait bien être le sauveur de l’humanité…

Série dérivée du film Legion - L’Armée des Anges de Scott Stewart avec Paul Bettany (voir image ci-dessous). Scott Stewart a d’ailleurs réalisé le pilote de Dominion.

[quote]CREATEUR

Vaun Wilmott

DISTRIBUTION

Christopher Egan, Alan Dale, Tom Wisdom, Anthony Stewart Head…

INFOS

Série américaine
Série en production - 1 saison
Genre : fantastique
Diffusion : à partir de juin 2014 sur Syfy
Format : 13 x 42 mn[/quote]

Le premier teaser :

Nouveau teaser :

La bande-annonce :

[quote=“Le Doc”]…]

Série dérivée du film Legion - L’Armée des Anges de Scott Stewart avec Paul Bettany (voir image ci-dessous). Scott Stewart a d’ailleurs réalisé le pilote de Dominion.

…]

[/quote]

J’ai vu dernièrement Legion, et je me demande ce qui a pu inciter quelqu’un à en tirer une série télé ?

Je me le demande aussi… :wink:

Série renouvelée pour une seconde saison.

Quand Dieu perd la foi en sa création, l’archange Gabriel descend sur Terre avec ses cohortes pour faire un peu de nettoyage. L’archange Michael se range quant à lui du côté des hommes, poussé par sa croyance en l’arrivée d’un élu, destiné à sauver l’humanité.
Des anges et des flingues, c’est ainsi que l’on peut résumer le film Légion : L’Armée des Anges, joli nanar mystico-religieux-boum-boum passant à la moulinette tous les clichés du genre dans lequel se sont perdus de bons acteurs comme Paul Bettany et Dennis Quaid.
La série Dominion reprend l’histoire 25 ans après. La guerre contre les Anges a décimé la Terre et les humains survivants se sont réfugiés dans les plus grandes villes. Las Vegas, désormais appelée Vega, reste une ville du péché qui fonctionne par un système de caste (les plus riches contrôlent tout, les pauvres n’ont que dalle). Le bébé du film est devenu, sous l’oeil attentif de Michael, un jeune soldat amoureux de la fille d’une grande famille dirigeante (idylle interdite bien entendu) et qui ne sait rien du destin qui l’attend. Mais certains événements, dont le retour de Gabriel, vont précipiter les choses…
J’ai vu hier soir sur SyFy le pilote de 90 mn de cette nouvelle série et le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses n’ont pas tellement évoluées par rapport au film. Scott Stewart est toujours à la réalisation et ne fait pas de miracles. L’univers post-apocalyptique a été déjà vu des centaines de fois ailleurs, les intrigues de cours sont ennuyeuses et le rythme de la première moitié est léthargique. Les choses s’accélèrent en deuxième partie avec quelques fights énergiques et les révélations entourant le “sauveur”. Heureusement, j’étais sur le point de m’endormir…
Niveau interprétation, on a droit à quelques acteurs solides (Alan Dale de Lost, Anthony Stewart Head qui joue ici le vilain politicien de service) mais aussi quelques nouvelles têtes pas très convaincantes.
Les effets spéciaux ne sont pas trop mal pour une production SyFy. Quelques incrustations et explosions piquent un peu les yeux mais les scènes de vol sont plutôt soignées.
Bref, c’est loin d’être le meilleur pilote que j’ai vu ces derniers temps, mais vu le matos de base, je ne suis pas étonné. C’est très bavard, ça prend beaucoup trop de temps pour introduire les personnages et développer ce petit monde (et c’est souvent un peu trop prêchi-prêcha), mais quand ça bouge enfin, l’action permet de faire passer la pilule.
Comme je laisse toujours une chance à une série de faire ses preuves (un seul épisode ne m’a jamais suffi) et comme c’est une saison assez courte (8 épisodes), je tenterai la suite la semaine prochaine…mais je suis tout de même loin d’être emballé…

je me suis arrêté en cours par manque d’intérêt.

Episodes 2 et 3 : C’est toujours pas fameux. Ca manque encore une fois cruellement de rythme, les discussions traînent en longueur (même si j’apprécie toujours Anthony Stewart Head qui prend plaisir à composer un suave méchant), la crise existentielle du héros sent le réchauffé…rien de nouveau sous le soleil donc : la série recycle de nombreux éléments et n’innove pas visuellement. Même les scènes d’action commencent à peiner avec un combat très brouillon en troisième épisode.
La saison est très courte, mais je ne vois pas beaucoup d’éléments qui donne envie de continuer…

Et j’arrête donc les frais après le 4ème épisode (ça faisait longtemps que je n’avais pas stoppé un feuilleton aussi vite).
Un épisode centré autour d’une prise d’otages un peu plus tendu qu’à l’accoutumée mais globalement, ça ne vole toujours pas très haut (un comble pour une série avec des anges). Comme je l’ai déjà souligné, j’aime le jeu d’Anthony Head mais le héros est beaucoup trop transparent.
Bof, quoi…

Le teaser de la saison 2 :

La bande-annonce de la saison 2 :

Bon… Pour résumer, un massacre.
Se battre pour faire une saison 2 avec aussi peu d’idées à développer, fallait pas.
J’ai rarement des personnages tourner en rond aussi péniblement.

Pas de saison 3 pour Dominion.

Mérité.

y a tellement eu de retournements de vestes à chaque épisode que ça devenait incompréhensible à croire que chaque scénariste avait sa propre version de l’histoire, puis le cliffangher de fin sort vraiment de nulle part, j’appelle ça une kuuga en référence à la série kamen rider kuuga de 1999/2000 (avec joe odagiri) où le héros dans l’épisode final nous sort sa forme ultime de nulle part dés le début de l’épisode, il se prépare au combat en disant au revoir à ses potes (le support cast quoi) et bim transformation !!! dans une forme jamais vu avant sans aucune explication (…)

Une série complétement décousue, le pire la trame de fond des anges était intéressante mais gâcher par les acteurs calamiteux, le personnage principale et sa “princesse” en tête de liste ! Le passage saison 1 et 2 a eu beaucoup de mal aussi, vu qu’un personnage disparait sans vraiment d’explication rationnel si Gabriel a survécu à une attaque atomique pourquoi pas Uriel et les autres anges supérieur… alors qu’elle tramait quelque chose dans le dos de ses deux frères dans l’épisode final de la saison 1 avec la gonzesse de la ville ennemie fin’ bon…