DOOM PATROL (Saisons 1-4)

Toi aussi, tu entretiens le suspense : faire deux-trois quoi ?

La mienne ne me sert que pour les consoles et le lecteur DVD (je ne capte plus les chaînes depuis qu’ils ont changé une norme pour laquelle il fallait acheter un nouveau matériel)…

Tori.

En même temps vous vous prenez la tête pour Flash hein :stuck_out_tongue_winking_eye:

Trucs ?

C’est un exemple, une série que j’aurais aimé regarder peinard, au rythme des Agents du SHIELD, deux épisodes à partir de 21 heures. Doit y en avoir d’autres exemples, comme ça, mais c’est celui qui m’es venu à l’esprit.

Jim

Après, il faut avoir le temps pour les regarder, les enregistrements ! Et donc, quand ça arrive trop vite, ça génère une crue …

La diffusion U.S. de la saison 2 débutera le 25 juin.

Doom-Patrol-SZ-3

Doom-Patrol-SZ-2

Doom-Patrol-SZ-1

Doom-Patrol-SZ-4

J’ai hâte, bordel. Si vous me passez l’expression.

1 « J'aime »

Crowleyyyyyy

« Hello Boys »

La bande-annonce de la saison 2 :

doom-patrol-s2-doaly-high-res-poster

Comme quoi on peut avoir encore de belles affiches.

Marrant que le nom m’attire mais que je n’ai pas plus envie que ça de regarder … Ne sachant peut être pas à quoi réellement m’attendre …

Enfin vu après avoir trop longtemps délayé son visionnage le premier épisode de cette saison 2. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’après l’excellente surprise qu’a constitué la saison 1, cette entame à la très bonne réputation (non usurpée à mon sens) ne déçoit pas.

Le prologue en particulier est impressionnant. Situé dans un freak show des années 20, il introduit au spectateur Dorothy mais aussi le terrfifiant Candlemaker, qu’on voit bien devenir le grand méchant de la saison (ce qui donne à réfléchir sur la durée potentielle du show, car le Candlemaker était le dernier et plus grand bad guy du run de Morrison, auquel la série doit énormément de ses développements). Cette scène est assez dantesque, et très maligne dans sa mise en scène jouant sur le hors-champ, à la fois pour ménager des surprises, comme l’apparence du bad guy, assez farfelue sur le papier tout du moins, mais aussi pour pallier aux limitations techniques de « Doom Patrool » version télé. Encore que… dans cette entame, elles sont moins flagrantes que sur la saison 1.
Un exemple : tout le production design lié à la « tiny town » de l’épisode est à la fois rigolo et astucieux, c’est de la belle ouvrage avec des tas de belles idées un peu partout. Idem pour l’écriture, avec des dialogues très bien sentis, voire déchirants par moments, et la réalisation, qui ménage quelques jolis raccords, dont certains à visée comique (piquant au passage la meilleure idée du très faible « Ant-Man » des studios Marvel).
Au niveau des apports propres à la série, je relève cette idée d’avoir fait de certains (la plupart en fait) des protagonistes des persos à l’abri des ravages du temps, ce qui confère aux flashes-back un petit côté histoire secrète du 20ème siècle / chronique d’époque très aboutie et porteuse.

La plus grande réussite du show reste cependant d’avoir réussi à capturer en un numéro d’équilibriste pas évident pour le moins cette humeur si particulière, entre loufoquerie et tragique, qui fait tout le sel de « Doom Patrol ». J’espère que la suite est à la hauteur !!!

1 « J'aime »

Série renouvelée pour une 3ème saison.

Doom Patrol fait le plein de nouveaux personnages pour sa saison 3, en cours de tournage. En plus de Madame Rouge (jouée par Michelle Gomez) et les Dead Boys Detectives (campés par Ty Tennant, le fiston de David, et Sebastian Croft), il y aura aussi la Confrérie de Dada !

michelle-gomez-doom-patrol-madame-rouge

dead-boy-detectives-croft-tennant

doom-patrol-2

doom-patrol-4

La diffusion de la saison 3 débutera le 23 septembre.

Yeah baby (bis repetitas)