DYLAN DOG : LE POINT DE VUE DES ZOMBIES (Sclavi & Cavenago)

Le point de vue des Zombies

De Tiziano Sclavi, Gigi Cavenago

Série : Dylan Dog

24 x 30 cm - couleurs - 64 pages

ISBN : 9782352839033

A paraître

Genre : Aventure, Esotérisme, Fantastique

Août 2020

Les auteurs

Tiziano Sclavi

1 ouvrage

Gigi Cavenago

Dylan Dog achète chez un antiquaire un bien étrange livre qui prédit l’avenir…

Quelques contes fantastiques avec des zombies aux couleurs pimpantes : l’horreur en Technicolor !

C’est quand même un mystère où dans un pays comme la France où Constantine a sa petite fan base, n’ait pas plus de production de Dylan Dog.
Enfin un mystère… C’est plutôt que c’est dommage.

Les fumetti font moins rêver que les comics.

Il suffit de ne pas le dire…

Tori.

Tu peux faire passer ça pour de la Franco belge en plus

Je vois pas trop le mystère moi. Constantine est un héros dit « bad-ass » qui plait aux gens, tu le vends comme de la BD d’horreur et ça cartonne, il a eu un film porté par Keanu Reeves qui même s’il a pas trop marché à eu son succès.

Dylan Dog, le truc a été édité par gléner au format poche en noir et blanc avant de ressortir chez Mosquito, un tout petit éditeur, Urban à côté ou même Panini c’est les gros. Son film ne passe jamais à la TV contrairement à Constantine qui doit être visible au moins une fois par an sur une chaine quelconque.

C’est pas vraiment un mystère.

Martin ?

1 J'aime

HAHA

Ouais, je pense qu’il a été mal introduit en France.
Mosquito a combien d’album en piste ?

C’est le 5ème depuis 2015.

Ah ouais, quand même.
Bon, si Angoulême y a, j’irai voir à leur stand (s’ils en ont)

Entièrement d’accord.
Je repensais récemment à la série Julia (une profileuse avec la trogne d’Audrey Hepburn), une excellente série polar. Qui trouverait sans doute son public en France, en terme de tonalité. Mais il faudrait sans doute une vraie réflexion sur le format, parce que même en changeant, en tentant d’imiter le franco-belge, ça ne décolle pas…

Jim

La formule deux heures et demie me convenait.

Moi aussi, mais on a bien vu qu’elle n’a pas pris racine, et l’affaire remonte à quoi, trente ans ?

Jim