EDMOND (Léonard Chemineau)

couv_0

EDMOND

SCÉNARIO


Léonard Chemineau

Alexis Michalik

DESSIN


Léonard Chemineau

Paris, décembre 1897, Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Après l’échec de La princesse lointaine, avec Sarah Bernhardt, ruiné, endetté, Edmond tente de convaincre le grand acteur en vogue, Constant Coquelin de jouer dans sa future pièce, une comédie héroïque, en vers. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit mais qui deviendra la pièce préférée des français, la plus jouée du répertoire jusqu’à ce jour.

120 pages, 21x27,5 cm, 18€

PARUTION 17 Octobre 2018
EDITEUR : Rue de Sèvres
EAN : 9782369815297

Un album excellent, très bien écrit et super bien dessiné par Chemineau (Le travailleur de la nuit). Très bonne adaptation de la pièce de théâtre.

Ah ouais, j’avais entendu parler de la pièce, et j’avais vu passer l’adaptation, sans tilter sur le nom de l’auteur.
Merci.

Jim

Est-ce que vous pouvez en dire un peu plus sur votre prochain projet avec Wilfried Lupano?

C’est une histoire qui va se passer autour de l’an 1.000 en Espagne, à l’époque où celle-ci est musulmane. Je ne vais pas trop en dévoiler, mais je peux déjà dire que ce sera un gros « one shot » de plus de 200 pages, dans lequel il va être question d’un sauvetage de livres et de la transmission du savoir à travers les civilisations. Je suis à fond dedans, mais je crois que j’en ai encore pour deux ans de boulot, donc ce n’est pas pour tout de suite.

Peux-tu en quelques mots nous parler de tes projets présents et à venir?
Actuellement je suis en train de travailler sur un gros projet chez Dargaud, avec Wilfrid Lupano au scénario. Il sera question d’une mule pourrie et de livres, en l’an mille dans l’Espagne musulmane.