EFFLEURER LE CIEL (Mari Okazaki)

Discutez de Effleurer le Ciel

Ce nouveau one-shot de la talentueuse Mari Okazaki aborde un thème plutôt original: le patinage artistique.

Comme à son habitude, la mangaka va utiliser le thème pour mettre en valeur les comportements amoureux de son héroïne, ici Ery.
Mais la question de la recherche de l’amour, si chère à Okazaki, est ici moins travaillée que dans certaines de ses autres oeuvres. Malgré tout, on prend beaucoup de plaisir à suivre l’évolution d’Ery, même si l’histoire se termine un peu en queue de poisson. Mais Okazaki a fait passer son message, c’est là le principal.

A noter, en fin de tome, une sympathique histoire d’amour et d’amitié, où vient s’immiscer un élément fantastique.

Une fois de plus, Mari Okazaki nous sert un bon manga, même si ce n’est à mon avis pas son meilleur.

Un volume que j’attend avec impatience, mari okasaki est vraiment une mangaka talentueuse qui vise souvent juste au niveau des sentiments amoureux. D’ailleurs, j’attends avec impatience complément affectif 5!