ELEPHANTMEN t.1-2 (Starkings / Moritat, Ladrönn, Cook)

[quote]Elephantmen tome 1 : Jouets de guerre
Date de parution : 03/01/2013 | ISBN : 978-2-7560-3500-0
Scénario : Richard STARKINGS
Dessin : MORITAT LADRÖNN BOO COOK Axel MEDELLIN
Couleurs : Gregory WRIGHT
Série : Elephantmen
Collection : CONTREBANDE
Prix : 15,50€

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE

Quelque part dans le désert africain, une équipe de scientifiques spécialisés en manipulations génétiques a créé une armée de monstres surpuissants. À partir de l’ADN croisé entre humains et animaux, ils ont engendré une nouvelle forme de vie, complètement dédiée au combat : les Elephantmen. L’ONU se doit d’intervenir. Commence alors l’une des guerres les plus violentes que la Terre ait connue…[/quote]

Liens :
Le site de l’éditeur: www.editions-delcourt.fr
La page facebook de l’éditeur : www.facebook.com/editionsdelcourt

Youhouhou !!!
C’est la suite de l’album Semic, ou on part sir complètement autre chose dans le même univers ?

Ce n’est pas à proprement parler la suite de l’album Semic, qui publiait le début de la série (limitée) Hip Flask par Richard Starkings et José Ladrönn, dont la quatrième partie va sortir bientôt aux Etats-Unis (l’album de Semic correspond à la première partie). Cette série comprendra une cinquième et dernière partie qui devrait sortir l’année prochaine avec un peu de chance si Ladrönn avance bien, et sa publication aura été étalée sur un peu plus de 10 ans. Pour continuer à explorer l’univers initié dans Hip Flask et pour patienter entre la publication des parties dessinées par José Ladrönn, Richard Starkings a créé la série Elephantmen, qui se déroule chronologiquement après les évènements racontés dans Hip Flask #1 (qui doit être repris dans l’album Delcourt logiquement) mais avant Hip Flask #2.

Merci pour les infos !

Mais ça c’est une mini, pas la série régulière, non ? D’après le titre, je suppose que c’est Elephantmen : War Toys (et eventuellement War Toys : Yvette). Ou encore mieux, c’est l’intégrale du TPB américain Armed Forces, avec la mini, le one-shot Yvette et les épisodes de la série régulière qui s’y rapportent.
Enfin quoi qu’il en soit, c’est une sacrée putain de bonne nouvelle.

C’est la mini War Toys qui se passe avant la série régulière Elephantmen mais qui se déroule après Hip Flask #1. Et ça devrait vraisemblablement reprendre le TPB américain correspondant, oui.

Bon, pour être plus précis, le Elephantmen vol.0 contient la mini War Toys (trois épisodes), le one-shot Yvette et les épisodes 34-35 de la série Elephantmen. Apparemment, Yvette se concentre sur un personnage présenté dans War Toys, et les épisodes #34-35 sont une séquelle de War Toys. Au vu des dessinateurs sur la couverture française et de la fiche éditeur du livre, le volume publié par Delcourt devrait donc reprendre tout ça puisque Moritat dessine War Toys et Yvette, Axel Medellin dessine l’épisode #34 et Boo Cook le #35. Plus des pages de Ladrönn visiblement (Hip Flask #1 peut-être ou autre chose).

Hmmmm ça je prends.

Finalement, ça reprend la mini-série War Toys, le one-shot Yvette et un prologue avec quelques pages d’Axel Medellin et une partie des planches de Ladrönn issues d’Hip Flask : un-natural selection, qui se passent avant War Toys et qui relatent la genèse des Elephantmen, créés par le professeur Nikken.

L’univers est intriguant et j’espère voir plus avant le développement des questions politiques et éthiques que posent la guerre et les soldats hybrides dans la série régulière Elephantmen (qui devrait donc débuter dans le deuxième tome). Le moins qu’on puisse dire, c’est que Moritat soutient difficilement la comparaison avec Ladrönn, pourtant seulement présent sur une dizaine de pages. Les personnages sont expressifs mais j’ai souvent du mal à faire la différence entre sa vision de la France ravagée par la guerre et un quelconque terrain vague, les planches étant très parcimonieuses en décors.

Je me suis régalé. J’avais trouvé le propos d’Unatural Selection très intéressant et, même si visuellement, ce n’est pas aussi alléchant ici, le message éthique est plutôt bien traité là encore, je trouve.
Et puis sans faire de patriotisme forcené, je dois reconnaître que j’ai trouvé plaisant, à l’heure du french bashing, le personnage d’Yvette, malgré tous ses clichés. Et par delà, un véritable acte de résistance.

Je me demande quand même comment on peut évoluer du one-shot de Ladronn puis de cette mini-série, vers un monde partagé comme on a pu le voir dans le Hip Flask #1/2 paru il y a fort longtemps dans Comic Box première génération. Je suppose que l’explication viendra à la lecture des tomes suivants, en espérant que cette série longtemps boudée par les éditeurs français fonctionne chez nous.

[quote=“soyouz”]Youhouhou !!!
C’est la suite de l’album Semic, ou on part sir complètement autre chose dans le même univers ?[/quote]

Delcourt a pour projet de publier une intégrale d’Hip Flask, de Starkings, Casey et Ladrönn, une fois que la conclusion aura été publiée aux Etats-Unis (en décembre 2013 si il n’y a pas de retards).

intégral que je prendrais avec un immense plaisir.

La critique par Jeje-99 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary

[quote]ELEPHANTMEN tome 2 : Forces armées
Date de parution : 08/01/2014 | ISBN : 978-2-7560-3501-7
Scénario : Richard STARKINGS
Dessin : MORITAT LADRÖNN BOO COOK Axel MEDELLIN
Couleurs : Gregory WRIGHT
Série : Elephantmen
Collection : CONTREBANDE
Prix : 15€50

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE

La guerre menée par la MAPPO – responsable de manipulations génétiques qui donnent vie à ces hybrides mi-humains, mi-bêtes – touche à sa fin. Hommes et animaux s’affrontent dans un combat sanglant et sans pitié. L’Humanité survivra- t-elle …? Deuxième tome de cette série SF ultra-violente entre Blade Runner et Mad Max ![/quote]

Liens :
Le site de l’éditeur: www.editions-delcourt.fr
La page facebook de l’éditeur : www.facebook.com/editionsdelcourt

Voici donc la deuxième partie du TPB américain Armed Forces, soient les épisodes 26 (qui se déroule chronologiquement juste après le one-shot Yvette), 34 et 35 (qui eux se déroulent avant), plus une histoire courte parue à l’origine dans le Hero Comics de 2011.
C’est un peu le bordel pour s’y repérer dans les parutions VO, quand même ! Si la série ne rencontre pas le succès en France et qu’il faille que je continue en original, je vais un peu en chier…

Bref. Résumer Elephantmen à un croisement entre Blade Runner et Mad Max, je trouve ça non seulement très restrictif mais en plus très inexact. Je vois même pas trop le rapport, à part peut-être, pour le premier, vis-à-vis de la notion de déterminisme. Mais les thèmes sont ici bien plus nombreux que cela. Je reste super fan de cette série, même si au dessin, tout le monde ne convient pas. Je trouve par exemple que Marian Churchland est en décalage avec le récit, même si l’épisode qu’elle dessine est moins centré sur la boucherie occasionnée par cette guerre.

Moritat sera présent à Angoulême sur le stand Delcourt.