ÉPUISÉ (Joe Matt)

Discutez de Epuisé

Voici ce que j’en disais il y a trrrrrès longtemps et assez succinctement :

C’est une des plus mauvaises périodes de la vie de Joe Matt qui est décrite dans ce bouquin. Il suffit de connaître son passe-temps favori du moment (à un niveau obsessionnel) pour se dire que tout ne tourne pas rond dans sa tête !

Et forcément, comme toute autobiographie, le côté nombrilisme de cet homme qui n’arrête pas de se plaindre de sa condition peut être pénible, mais son “auto-vision” peu flatteuse et ses dialogues violents et bourrés de sarcasmes avec ses deux amis donne une note humoristique (jaune ?) savamment dosée. Ce qui est impressionnant, c’est la critique lucide qu’il a de son attitude, tout en ne pouvant s’en empêcher, comme un junky.

Le graphisme épuré des cases donne encore plus de force à l’expressivité des visages, ainsi qu’aux propos. La fin d’album apporte une touche metacomics très intéressante sur l’auteur.