ÈRE COMPRIMÉE #1-42 (1979-1986)


(Team Sanctuary) #1

Discutez de Ere comprimée


(Jim Lainé) #2

Autre magazine faisant la part belle à la BD d’outre-Atlantique, Ère Comprimée (quel titre épatant, sérieux !) pioche avidement dans le sommaire d’anthologie comme 1984 ou Echo of the Future Past, ainsi que dans celui de Vampirella ou Creepy (ces derniers étant souvent en noir et blanc : le papier étant de bonne qualité, ça donnait des reproductions très sympathiques). L’axe était la science-fiction (officiellement, parce que dans les faits, ça lorgnait parfois sur le fantastique).

EreComprimee-lancement

Au fil du temps, le sommaire s’est aussi orienté vers des auteurs hispaniques et des productions méditerranéennes (mais pas seulement, puisque les travaux du Hollandais Dick Matena étaient bien représentés), donnant à l’ensemble une tonalité plus mondiale, pas simplement américaine.

EreComprimee1-cover

Ce glissement géographique s’est accompagné aussi de l’apparition de davantage de “cul” (disons, d’érotisme appuyé), et d’une certaine prééminence de la couleur directe. Et quand on aime le noir et blanc, cette évolution ne s’accorde pas toujours avec les goût.

EreComprimee21-cover

Le mag proposait aussi du rédactionnel, que ce soit des nouvelles ou des articles sur l’actualité du fantastique (cinoche, littérature), une formule qu’on trouvait aussi dans Vampirella ou Creepy version française, et qui sera un des pilier de USA Magazine.

Jim


(Old Tiger) #3

J’avais proprement ignoré ce magazine durant des années, jusqu’à l’année dernière où est ressorti tout un lot de reliure “état neuf” chez un soldeur…
Depuis, je recherche les n° avec du Thorne :relaxed:


(Jim Lainé) #4

Oui, les reliures continuent à tourner chez les soldeurs : ça finira par s’épuiser, mais si on cherche un peu dans les piles, on finit par trouver quelques numéros.

Jim


(Old Tiger) #5

Oui et c’est dommage :wink:
Car dans les brocantes et autres, les n° sont hyper rares.
A l’époque, j’aurai du rafler le stock d’un bouquiniste dans le quartier St Michel à Paris. Sa pile était à 1 Frs…