FLASH GORDON : L'INTÉGRALE t.1-3 (Alex Raymond)

[quote]**FLASH GORDON - L’INTEGRALE t.1 : 1934-1935 **

24,95 euros/En librairie seulement

Auteur : Alex Raymond

*UN PUR JOYAU DE LA BANDE DESSINÉE MONDIALE ENFIN DANS UNE ÉDITION D’EXCEPTION !

Retrouvez Flash Gordon, le héros de science-fiction le plus connu de tous les temps ! L’un des premiers grands personnages de la bande dessinée, qui fut la révélation de l’une des légendes graphiques de l’Âge d’or : l’unique et éternel Alex Raymond !
Embarqué de force, avec Dale Arden, par le professeur Hans Zarkov dans une fusée de son invention, Flash Gordon s’écrase sur la planète Mongo et devra affronter l’Empereur Ming, tyran sans merci. Ce premier tome réunit les Sunday strips en couleurs parus de 1934 à 1935.

Édition remasterisée, bénéficiant d’une restauration remarquable et d’une nouvelle traduction. Préface de Doug Murray, accompagnée de nombreux documents dont des photos rares ou inédites !*

SORTIE LE 15 MAI ![/quote]

**Amazon ** annonce 104 pages, et presque 25 euros pour 104 pages c’est plutôt cher. je crois que Prince Vailant souffre du même problème.
C’est bien dommage j’aurais bien aimé redécouvrir tout ce pan de la bande dessinée étasunienne dans les conditions qui semblent meilleurs que celles que j’ai connue.

Mais c’est décidément trop cher pour moi.

Pinaise de pinaise ! Salaud de pauvre que je suis !

On est pile au double : le bouquin fait 208 pages et regroupe les deux premières années de Sunday Strips. Par contre, le TPB américain comprenait aussi les strips de Jungle Jim, qui ne sont pas inclus ici.
Ceci étant, c’est quand même un chouette bouquin. Le format n’est pas le même que Tarzan ou Prince Valiant, plus carré. Du coup, certains strips (le passage du tournoi de la mort notamment) qui tenaient sans doute sur toute une page de journal, sont imprimés sur deux pages. Quelques petits problèmes d’impression (du flou sur certaines cases) par endroits, mais sans doute plus dûs à la qualité du matériel d’origine qu’à un défaut de la part de Soleil et/ou d’IDW. C’est une tare récurrente sur des ouvrages de ce genre.
Pour parler un peu de la BD quand même, je ne connais que très peu de strips “sérieux” (j’entends hors Disney ou Pim-Pam-Poum par exemple) de cette époque : celui-ci et Terry & les Pirates. Je dois dire que je préfère le second en terme de narration, c’est plus fluide. Mais en même temps, Terry avait droit à un strip quotidien en plus de la page du dimanche, alors que Raymond devait en mettre plein la vue sur quelques cases par semaine.
Du coup c’est vrai que le rythme est un peu chaotique et la fameuse “suspension of disbelief” est sérieusement ébranlée, mais Moore et Raymond débordaient d’imagination, et la mise en images du second est tout simplement splendide, quand bien même ça aurait été sans doute encore plus impressionnant en noir et blanc.

[quote=“Antekrist”]Pour parler un peu de la BD quand même, je ne connais que très peu de strips “sérieux” (j’entends hors Disney ou Pim-Pam-Poum par exemple) de cette époque : celui-ci et Terry & les Pirates.
…]quand bien même ça aurait été sans doute encore plus impressionnant en noir et blanc
[/quote]

Les Mandrake, c’est du strip « sérieux » ?
Les intégrales chez Clair de Lune sont en noir et blanc (cela dit, la période que ces volumes couvrent est celle des années 50).

Je n’ai pas encore ouvert le mien (à vrai dire, je ne l’ai pas encore acheté, il est encore sur ma pile à prendre), du coup, il n’est pas encore déballé…

Tori.

Je n’ai pas bien compris où tu voulais en venir. Quand je parle de sérieux, je veux dire par opposition au principe trois cases = un gag.
Mandrake, je savais même pas que ça avait été réédité en France.

Je ne voulais en venir nulle part, je voulais être sûr de ce que tu voulais dire…
Donc, Mandrake fait bien partie des strips sérieux contemporains de Flash Gordon… Je m’étonnais juste que tu ne le cites pas.

Tori.

Je le redis, je n’en ai lu que très peu de cette époque : Terry et celui-là. Du coup, je peux pas citer Mandrake, vu que je ne connais pas.

http://img542.imageshack.us/img542/1053/hwtc.jpg

[quote]FLASH GORDON - Intégrale volume 2 - 1937-1941

Date de sortie : 13/11/2013
Catégorie : Bande dessinée
Type : Album
Pages : 208
Hauteur : 250 mm, Largeur : 280 mm
EAN : 9782302036253
Prix : 39,95 €

UN JOYAU DE LA BANDE DESSINÉE MONDIALE, DANS UNE ÉDITION D’EXCEPTION ENTIÈREMENT RESTAURÉE.

La tension monte entre Flash et Ming, et risque de provoquer une guerre à l’échelle planétaire. Seul le prince Barin, gendre de Ming, semble en mesure d’enrayer l’escalade de la violence.
Le Tyran de Mongo regroupe les pages du dimanche d’Alex Raymond publiées entre le 25 avril 1937 et le 12 janvier 1941, période considérée par tous comme son apogée artistique.
[/quote]

Il sera mien ou ne sera pas !

Les strips couverts sur cette période (1937 - 1940) m’ont parus moins intéressants que les précédents. Les histoires tournent un peu en rond, s’étalent en longueur et/ou font redite avec de précédentes aventures. Malgré tout, je reste fan du dessin d’Alex Raymond, qui même à ce rythme hebdomadaire, parvenait à assurer (même s’il fait souvent l’impasse sur les décors).
Avec ce deuxième volume, Soleil reprend tout ce qu’IDW a ressorti sur le personnage. C’est juste dommage que ce ne soit pas comme les TPB américains, qui lui adjoignaient Jungle Jim. J’aurais bien aimé découvrir cet autre fleuron du comic strip.

http://imageshack.com/a/img845/3509/1t6d.jpg

[quote]FLASH GORDON T.3 - Intégrale volume 3 - 1941 - 1944

Date de sortie : 14/05/2014
Catégorie : Bande dessinée
Type : Album
Pages : 208
Hauteur : 256 mm, Largeur : 287 mm
EAN : 9782302037762
Prix : 39,95 €

UN JOYAU DE LA BANDE DESSINÉE MONDIALE, DANS UNE ÉDITION D’EXCEPTION ENTIÈREMENT RESTAURÉE.

Dans ce volume, la bataille que se livrent Flash et le retors Ming atteint son point culminant ! L’intrépide héros venu de la Terre pourra-t-il apporter la paix sur la chaotique planète Mongo ?
Cette édition reprend les planches d’origine restaurées, de manière à présenter le plus fidèlement possible l’oeuvre.

Préface de Dave Gibbons (Watchmen).[/quote]

Excellente conclusion du “run” d’Alex Raymond sur le titre (la fin du bouquin est signée par un certain Austin Briggs, que je ne connais pas, mais qui se débrouille pas mal non plus, même si son trait est plus iconique, moins dans le détail), avec la bataille finale entre Flash et sa Némésis, le retour sur Terre du blondinet qui va s’illustrer durant la seconde guerre mondiale, et enfin son nouveau voyage à Mongo, dans le royaume encore inédit de Tropica. C’est aussi intéressant de voir l’évolution de Dale Arden en femme d’action, volontaire et efficace, même si ses atermoiements lourdingues sont encore légion.