François Corteggiani condamné

Corteggiani condamné pour injure envers un mec du FN :
ledauphine.com/vaucluse/2015 … de-lepinau

actualitte.com/article/bd-m … inau/58943

Deux poids deux mesures dans la justice …

Ah, merci de l’avoir déplacé ! Je n’étais pas sûr qu’il fallait le mettre ici …

Merci pour cette information soyouz.

Je suis sidérée que l’on puisse encore condamner quelqu’un pour une telle raison en 2015… Quand on sait que ce que l’on peut lire sur internet tous les jours!!
C’est une forme de censure latente plus inquiétante encore que l’ancienne censure officielle (qui, elle, avait des règles claires à respecter ou presque claires).
En plus, pour une info du 11 juin après-midi, les commentaires sont déjà clos le 13 juin au matin!!

“2 poids 2 mesures” comme tu le dis.

ginevra

Je ne vois qu’une chose à faire pour réagir : acheter ses albums en masse pour l’aider à payer son amende…
Si ça pouvait lui faire un peu de pub…

Tori.

[quote=“ginevra”]Merci pour cette information soyouz.

Je suis sidérée que l’on puisse encore condamner quelqu’un pour une telle raison en 2015… Quand on sait que ce que l’on peut lire sur internet tous les jours!!
C’est une forme de censure latente plus inquiétante encore que l’ancienne censure officielle (qui, elle, avait des règles claires à respecter ou presque claires).
En plus, pour une info du 11 juin après-midi, les commentaires sont déjà clos le 13 juin au matin!!

“2 poids 2 mesures” comme tu le dis.

ginevra[/quote]

On n’est jamais à l’abri d’une procédure. Qu’elle soit justifiée ou non. Qui plus est, on est aussi dans un processus d’américanisation des relations sociales, où tout finit en procédure juridique (judiciaire ? Je sais jamais).
Outre que, ouais, il faut acheter ses albums (j’ai quelques Jeunesse de Blueberry en retard, moi, ça sera l’occasion), reconnaissons tout de même que cette condamnation est plutôt un titre de gloire.

Jim

Judiciaire.

Tu peux avoir un raisonnement juridique (qui a trait au droit) mais on parle de procédure judiciaire, quant une ou plusieurs personnes se retrouvent devant une juridiction civile ou pénale.

Pour faire simple, le judiciaire est forcément juridique, mais l’inverse n’est pas vrai.

[quote=“Sephyroth”]Judiciaire.

Tu peux avoir un raisonnement juridique (qui a trait au droit) mais on parle de procédure judiciaire, quant une ou plusieurs personnes se retrouvent devant une juridiction civile ou pénale.

Pour faire simple, le judiciaire est forcément juridique, mais l’inverse n’est pas vrai.[/quote]

Ouais, on m’a déjà expliqué ça plusieurs fois, et ça veut pas rentrer.
Merci.

Bon, en attendant, moi, le truc que je regrette, c’est de pas pouvoir lire la brochure qui a énervé notre ami d’extrême-droite. Et ça, c’est bien dommage, je suis sûr que ça me ferait bien rire.

Jim

Il y avait probablement des références locales.

Tori.

Roooh, y avait quand même moyen de bien rire (c’est vrai que sur le coup, je voulais moi aussi en avoir un peu plus).

Quitte à ce qu’il soit condamné …

Tiens, ils en parlent dans le Charlie de la semaine …

[quote=“François CORTEGGIANI sur Facebook”]" Dieu vomit les tièdes" merci Robert Guédguian…Lapinot anc Co la suite, donc… et petite mise au point…Mon avocat m’ayant fait savoir ce matin qu’en toute apparence, le jugement me condamnant en première instance à 7500 euros de frais divers avait été prononcé sans justification aucune ni argumentation circonstanciée, je voudrais préciser pour tous ceux qui l’ignorent et s’égarent sur un dessin coup de pied au cul relayé par certains, ceci :" J’ai distribué avec mes amis Mohamed Jendoubi et Dominique Cèbe , la veille du premier tour, des élections
municipales de 2014 à Carpentras, une petite revue photocopiée à moins de 100 exemplaires de 8 pages (couverture jointe).Dans l’éditorial ouvrant le fascicule étaient employé trois mots au pluriel (salopard/scélérat/imbécile).Trois mots que j’ai repris au singulier sur une feuille en regard intitulée :“petite explication de texte”.Feuille agrémenté d’un dessin représenntant une nouvelle fois Hervé le lapinot, et exprimant ce qu’il est véritablement quand on écoute son verbiage, lis sa prose ou qu’on découvre que plutôt que des jardins communaux, il veut faire construire une prison dans notre ville.Son accusation repose uniquement sur ce feuillet aux trois mots.Feuillet ayant été retiré de son contexte.Et accusation sois disant personnelle, alors que ce pauvre Hervé ne cesse dans la presse locale d’y mêler une politique de caniveau qui donne véritablement une image peu reluisante s’il en fut de ce petit monsieur.Ayant eu droit, lors de l’audience un procès en bolchévisme du au fait que je dessine le strip quotidien de Pif dans l’humanité les amis de Rouge Cerise ont en retour créé un comité de soutien ce qui est plus que sympa de leur part.

De mon côté, je voudrais lancer un appel à mes amis dessinateurs ou non pour que chacun fasse si il le désire et m’envoie par n’importe quel moyen avant le 15 juillet si possible( et répercute ma demande à ceux que je ne connais pas) un dessin représentant “Hervé le lapinot” afin que nous puissions organiser une petite exposition sur la liberté d’expression au pays des fascistes.Merci à ceux qui voudront bien me donner un coup de main en ce sens et merci donc aussi de partager un maximum.[/quote]

Donc, pour ceux qui savent un peu dessiner …

Je ne savais pas trop où mettre ça, mais comme ça concerne en partie Corteggiani, je poste ici… ~____^
Hier est sorti Super Pif et sa drôle de bande :

en 192 pages, je me suis retrouvé un peu dans mes années lointaines de jeune lecteur de Pif Gadget (d’ailleurs, dès l’édito, on présente Pif en s’adressant au jeune lecteur et en lui disant quelque chose comme “si tu ne le connais pas, demande à tes parents ou tes oncles et tantes, qui doivent le connaître”).
On retrouve du Pif (une histoire semble-t-il inédite de Corteggiani et DiMartino et une autre datant de 1985 de Corteggiani et Clod (une référence à 1985 y a d’ailleurs été modifiée)), ainsi que des rééditions de divers titres : Rahan, Super Matou, Horace, Couik, Corto Maltese, Rocketeer (à la fin des neuf premières pages, on indique qu’on peut lire la suite dans l’album paru chez Delcourt, d’ailleurs),… Enfin, il y a également deux histoires de Placid et Muzo : l’une par Mircea Arapu et l’autre par Netch, l’auteur de Bul-box, dans Spirou… et on reconnaît son style immédiatement, ce qui ne plaira certainement pas à tout le monde.
Bref, ce numéro d’été est certainement un coup d’essai pour lancer un magazine.
Avis aux amateurs/nostalgiques de Pif et ses amis.

Tori.

j’ai vu une affiche avec une pub mais on ne la pas trouvé.

Si vous voulez un de ses albums récents, il y a le tome 5 de la série “Les grands peintres” sur Peter Bruegel (bd-sanctuary.com/bd-les-gran … 27788.html).
Je l’ai trouvé bien avec un peu de fantastique en plus.

Essayez de le lire… ou mieux de l’acheter.

ginevra

Alors que moi, je n’en ai pas vu de pub, mais j’ai vu le magazine (dans l’espace presse d’un Carrefour, cela dit, pas en kiosque… Les kiosques ont peut-être été dévalisés ou mal approvisionnés).

Concernant les séries de Corteggiani, j’aime bien sa série Marine (dessinée par Pierre Tranchand), même si son nom peut paraître ironique, au vu de ses démêlés avec le FN.

Tori.

Je l’ai finalement trouvé.

Pour Marine,il y a un crossover avec d’autres personnages de BDs.

Je vous en dirai plus quand…Je serai chez moi,où se trouve l’album.

Ma copine(oui,on s’est remis ensemble,pour le meilleur et le vampire)l’a acheté.

La BD de Pif attaque un peu le Front National à la fin.