GIPSY t.1-6 (Thierry Smolderen / Enrico Marini)

Discutez de Gipsy

Intégrale.

Une intégrale, qui reprend les six tomes d’une des séries les plus folles de la décennie ! Tout est en démesure : autoroute planétaire, refroidissement de la Terre, sacre d’un jeune tsar russe, résurrection d’une armée de Mongols partis sur les pas de Gennis Khan, multinationale omnipotente qui contrôle le transport terrestre, Coupe du monde de foot, etc. Au milieu de tout cela, Gipsy, un routier qui distribue les coups et les tirages acérées. Embarquez pour une saga futuriste en compagnie d’un bulldozer humain très charismatique…

Thierry Smolderen est né le 25 novembre 1954 à Bruxelles. Il occupe les années 1970 avec des études artistiques à l’ENSAV de La Cambre (Bruxelles) ainsi que diverses expériences théâtrales et musicales. Au milieu des années 1980, il entame une carrière de scénariste de BD, en parallèle avec son travail de critique et d’essayiste pour les ‘Cahiers de la bande dessinée’. En 1993, Smolderen entre chez Dargaud avec la série « Gipsy », dessiné par Enrico Marini (six tomes parus). Toujours chez Dargaud, il collabore avec Dominique Bertail sur la série « Ghost Money » ( cinq tomes, de 2008 à 2016). « Souvenirs de l’empire de l’Atome » (Dargaud) avec Alexandre Clérisse, paraît en 2013 (Prix Meilleure BD des Utopiales, 2013 et Grand Prix de l’Imaginaire, 2014). En 2015, le duo signe, encore une fois chez Dargaud, un deuxième roman graphique « L’Été diabolik » (Prix Ouest-France Quai des Bulles en 2016, et Prix BD FNAC en 2017). En 2019, ils se retrouvent une troisième fois autour, cette fois, des années 1980 avec « Une année sans Cthulhu » (Dargaud). Reconnu comme l’un des principaux spécialistes actuels de l’histoire de la bande dessinée, Thierry Smolderen a publié en 2009 un ouvrage théorique, richement illustré, intitulé « Naissances de la bande dessinée » (Impressions nouvelles), paru en 2009 (édité aux USA sous le titre « Origins of Comics », University of Mississippi Press, 2013). Depuis 1994, il enseigne le scénario et l’histoire de la bande dessinée à l’École européenne supérieure de l’image (ÉESI - Angoulême) et y coordonne le master de bande dessinée, qu’il a contribué à fonder, en partenariat avec l’université de Poitiers.

Enrico Marini, de nationalité italienne, est né le 13 août 1969 en Suisse où durant quatre années il étudiera le graphisme à l’Ecole des Beaux-Arts de Bâle. Son trait est alors influencé par les Comics américains, les Fumetti et le Manga et son admiration se porte sur des auteurs tels que Hermann, Jordi Bernet, Milton Caniff, Alfonso Font, Giraud et Otomo. Sa carrière débute en 1987 au Festival de la Bande Dessinée de Sierre, où il concoure avec les nouveaux talents. Très vite remarqué, il se voit confier sa première série Olivier Varèse sur un scénario de Thierry Smolderen, chez Alpen Publishers. En 1992, Marini et Smolderen changent d’univers et créent Gipsy, un vrai héros de chair et de sang. Marini parcourt ensuite, avec Jean Dufaux, le monde des vampires avec Rapaces dont le premier tome parait en 1998. Avec Stephen Desberg,il concrétise un rêve d’enfant, dessiner un western, et publie le premier tome de L’Etoile du Désert en 1996. De cette rencontre nait également, quatre années plus tard, Le Scorpion, une grande fresque de cape et d’épée. Depuis 2007, Marini, auteur complet, fait revivre l’antiquité avec Les Aigles de Rome. En 2017, il s’attache à un nouveau défi : offrir à Batman sa première aventure sous les crayons d’un auteur de BD franco-belge. Publié chez Dargaud en collaboration avec DC Comics, le diptyque consacré au chevalier noir se clôture en juin 2018.

  • Album : 352 pages
  • Editeur : Dargaud (15 novembre 2019)
  • Collection : Gipsy - Intégrales
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2505082472
  • ISBN-13 : 978-2505082477
  • Dimensions du produit : 21,7 x 2,7 x 28,8 cm