HARLEEN #1-3 (Stjepan Šejić)

Stjepan Šejić (Sunstone, Aquaman…) revisitera la rencontre entre le Dr Harleen Quinzel et le Joker et les événements qui ont transformé la jeune psychologue en Harley Quinn dans une mini-série en 3 épisodes de la collection Black Label.

Harleen #1 sortira en septembre.

Premier aperçu :

Source : www.dccomics.com

Stjepan Šejić :

“HARLEEN is a story of a flawed person who meant well, a doctor who fell in love with her patient. It is a story of her road to hell—paved with good intentions—and a smile that cost her her soul. More than anything it is a tale about good people falling. Falling in love, falling from grace, and falling apart.”

Ok c’est joli maïs j’ai l’impression que cette collection tourne un peu en rond question proposition.

Il a changé de coloriste, Šejić ?

A priori, ça ressemble toujours à ce qu’il fait habituellement, que ce soit niveau dessin ou couleurs.

Ou je confonds avec un autre “ic” … celui qui était sur Witchblade et qui a sorti dernièrement un truc chez Panini ?

Stjepan Šejić, donc…

11753745_10153474126634648_2409510142854216827_n

Oui, donc la colo intérieure me parait ici beaucoup moins “plastique” !

C’est en effet très, très orienté sur Batman.

3 tomes de la série Black Label, on va encore avoir droit à 683 variantes :joy:

Et quand on nous annonce un nouveau projet aujourd’hui, on se demande vraiment si DC ne se moquerait pas de nous.

HARLEEN #1

Written by: Stjepan Sejic.

Art by: Stjepan Sejic.

Cover by: Stjepan Sejic.

Description: « The road to hell is paved with good intentions. On that road I saw a pale man, and he smiled at me… » Dr. Harleen Quinzel has discovered a revolutionary cure for the madness of Gotham City-she just needs to prove it actually works. But with the criminal justice and mental health establishments united against her, the brilliant young psychologist must take drastic measures to save Gotham from itself. Witness Harleen’s first steps on a doomed quest that will give birth to the legendary super-villain Harley Quinn in this stunning reimagining of Harley and The Joker’s twisted and tragic love affair by visionary storyteller Stjepan Sejic.

Pages: 56.

Price: $7.99.

In stores: Sept. 25.

Source : www.comicscontinuum.com

J’ai hâte…

Je préfère en général Šejić sur ses projets persos que sur ses récents boulots pour DC. Ajoutons la promesse d’une mini-série sur un personnage surexploité ces dernières années, sous un (« Black ») label qui n’a jusqu’ici rien produit qui m’emballe, c’est peu de le dire. Je ne salivais pas particulièrement dans l’attente de cette sortie. La surprise n’en fut que meilleure.

L’auteur-dessinateur croate place la dimension humaine au centre de son récit, et prend ses aises dans le format « long » (par rapport à un numéro classique) pour développer son personnage et ses enjeux. Il peut ainsi développer les scènes, qu’il s’agisse de moments « forts » — toute la séquence de la bataille de rue entre Batman et le Joker telle qu’elle peut être perçue par des quidams ordinaires est très impressionnante et particulièrement bien pensée — ou de simples « scènes de la vie quotidienne », plutôt que de courir éperdument après les cases à cocher du « récit d’origine » et du biscuit pour fans. Ainsi la première confrontation à l’asile entre Harleen et le Joker, teasée dans les planches du « premier aperçu » montré en ouverture de ce topic, n’arrive-t-elle en fait qu’à la toute fin de ce numéro, après 50 pages. Cela donne aussi d’autant plus de force aux moments où Šejić « abat ses cartes », pour ainsi dire, et joue effectivement des éléments que le lecteur sait importants pour la suite, présentés du coup dans une perspective plutôt tragique — comme à l’issue de la confrontation avec le procureur Harvey Dent : « all of our big words and moralizing and yet within five months we would both become murderers… »

Je vais attendre le numéro d’octobre avec beaucoup plus d’impatience, c’est certain.

(W) Stejpan Sejic (A/CA) Stejpan Sejic
Despite the strongest objections from every possible authority-including district attorney Harvey Dent-Dr. Harleen Quinzel’s found herself with free access to every inmate in Arkham Asylum, where she desperately pursues a revolutionary and highly controversial cure to the insanity of Gotham. But her work with the city’s super-criminals quickly muddies the waters of good and evil, and in the deepest, darkest padded rooms of Arkham, even the words of a mad clown start making sense!
In Shops: Oct 30, 2019
SRP: $7.99

Source : www.dccomics.com