HÉRITAGE ET VIEUX FANTÔMES (Mario Zampi)

hevf1

REALISATEUR

Mario Zampi

SCENARISTES

Jack Davies et Michael Pertwee

DISTRIBUTION

David Niven, Yvonne de Carlo, Barry Fitzgerald, George Cole…

INFOS

Long métrage britannique
Genre : comédie
Titre original : Happy ever after
Année de production : 1954

Dans un petit village du sud de l’Irlande, la vie s’écoule paisiblement sous l’oeil bienveillant du châtelain, le général O’Leary. Hélas, suite à une partie de chasse de trop, le vieil homme tombe malade et décède. Son seul héritier est son arrière petit-neveu, Jasper. Les habitants espèrent tous que Jasper O’Leary sera le garant des traditions établies depuis de nombreuses années en respectant le testament du général…mais ils se rendent vite compte qu’il n’est qu’un escroc bien décidé à s’emparer de la fortune du défunt avant de quitter le pays…

hevf2

Entrée méconnue de la filmographie de David Niven (Le Tour du Monde en 80 jours, Casino Royale…), Héritage et vieux fantômes a connu en son temps un joli petit succès l’année de sa sortie en Angleterre. Le film est signé par l’italien Mario Zampi, producteur et réalisateur d’une quinzaine de longs métrages sous la bannière de sa société de production indépendante, principalement des comédies en grande partie oubliées de nos jours. On retrouve d’ailleurs certains acteurs d’un film à l’autre comme George Cole, à l’affiche de Top Secret et Too Many Crooks.

Héritage et vieux fantômes est une agréable fantaisie peuplée de trognes pittoresques qui cochent à peu près toutes les cases des clichés sur l’Irlande et ses habitants, mais c’est fait avec un humour tellement bon enfant que je me suis laissé emporter par cette atmosphère légère dès les premières minutes. La galerie de personnages est attachante et le timing comique des dialogues et des gags marche presque à tous les coups.

hevf3

Avec son sourire charmeur et son regard pétillant, séduisant et détestable à la fois, David Niven joue à la perfection l’héritier profiteur…le dandy n’a aucune envie de jouer au gentil châtelain et il n’a pas vraiment peur de se mettre tout le monde à dos tant qu’il peut s’en mettre plein les poches. Face à lui, la belle Yvonne de Carlo (Les amours de Salomé, La Fille des Boucaniers…) s’essayait pour une fois à la comédie quelques années avant de devenir Lilly Munster dans la série télévisée Les Monstres.

Les situations amusantes s’enchaînent sur un bon rythme, menant à un irrésistible et rocambolesque final qui réunit tous les protagonistes au château O’Leary pour une dernière confrontation…et une petite touche fantastique qui arrive pile au bon moment !

1 J'aime