JEAN-PAUL II - "N'AYEZ PAS PEUR !" (Dobbs / Fabrizio Fiorentino)

Le pape de la paix

Rome, 13 mai 1981… Au milieu de la foule rassemblée place Saint-Pierre, Jean-Paul II est victime d’un attentat qui choque le monde entier. Entre la vie et la mort, le pape, transféré à l’hôpital Gemelli, se remémore les moments forts de sa vie et de son pontificat…

Premier pape d’origine d’un pays du bloc de l’Est qu’il verra se disloquer, Karol Wojtyla sera témoin et acteur des événements qui ont marqué une grande partie du XXe siècle : il aura vécu l’occupation nazie, les révélations sur l’horreur des camps et notamment celui d’Auschwitz… Évêque de Cracovie sous le communisme, il prendra parti pour les ouvriers opprimés. Élu pape, il soutiendra des dissidents comme Andreï Sakharov, ou encore Lech Walesa et son syndicat Solidarnosc. Mikhaïl Gorbatchev lui rendra une visite historique au Vatican, trois semaines après la chute du mur de Berlin. Voyages sur tous les continents, rassemblements gigantesques des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), prière devant le mur des lamentations à Jérusalem…

Jean-Paul II n’aura de cesse que de prôner la réconciliation entre les peuples et les religions. « N’ayez pas peur ! » lança-t-il le jour de son investiture.

« Un Pape dans l’Histoire » est une grande collection pour redécouvrir l’Histoire du monde occidental. De l’Antiquité à aujourd’hui, en passant par le Moyen Âge et la période moderne, les grands papes ont toujours été, tant par leur statut religieux que par leur emprise politique, des acteurs de premier plan de l’Histoire. Évêques de Rome et chefs de l’Église catholique ils ont été pour certains des hommes d’influence, des diplomates, des négociateurs, des chefs de guerre, des chefs spirituels mais aussi et tout simplement des hommes face à leur destin.

  • Album : 56 pages
  • Editeur : Glénat BD (13 novembre 2019)
  • Collection : Un pape dans l’Histoire
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2344030875
  • ISBN-13 : 978-2344030875
  • Dimensions du produit : 24 x 1,1 x 32 cm

Bernard Lecomte est un journaliste et écrivain français. Il a fait ses études à Paris (lycées Carnot et Louis-le-Grand). Il est diplômé de l’Institut national des langues et civilisations orientales et de l’Institut d’études politiques de Paris.

Il a été tour à tour, chef de service au journal La Croix , grand reporter à L’Express et rédacteur en chef du Figaro Magazine . Passionné d’histoire religieuse et politique, il a écrit une trentaine de livres dont une biographie de Jean-Paul II (Gallimard), Les papes qui ont changé l’Histoire (Gründ), Les Secrets du Vatican (Perrin) et un Dictionnaire amoureux des Papes (Plon).

En 2018, il rejoint les éditions Glénat et les éditions du Cerf pour un projet de grande collection dont il est le parrain et le conseiller historique : « Un pape dans l’histoire » ambitionne d’évoquer les grands papes qui ont incarné, en deux mille ans, les principaux tournants de l’histoire du monde occidental.

Né en 1972 dans l’Hérault, Dobbs est scénariste de bande dessinée européenne. Sociologue de formation, il enseigne l’histoire du cinéma et de la bande dessinée à l’université Montpellier III, ainsi que dans plusieurs écoles supérieures (spécialisées en audiovisuel et effets spéciaux).

Il se lance dans la BD dans Le Journal de Mickey en compagnie de Philippe Fenech, au même moment où il travaille pour diverses sociétés de jeux. Son premier album, Welcome to Paradise , paraît aux éditions Carabas en 2009 (dessin de Simone Guglielmini). Il entame alors une longue collaboration avec les éditions Soleil qui donnera naissance à plusieurs albums dont Mister Hyde contre Frankenstein avec le dessinateur Antonio Marinetti, une adaptation des Mines du roi Salomon de Henry Rider Haggard avec Dim D., Alamo avec Fabio Pezzi et Darko Perovi, ou encore Scotland Yard dessiné par Stéphane Perger pour la collection « 1800 ». Toujours avec Stéphane Perger, il réalise Odyssée sous contrôle dans la collection des « Univers de Stefan Wul » chez Ankama (chez qui il écrira aussi un Dofus Monster , celui du Bworker ).

Il rejoint les éditions Glénat en 2017 pour lancer une série d’adaptations des plus grands romans de Herbert George Wells et participe à la collection « Ils ont fait l’Histoire », en coédition avec Fayard, pour laquelle il écrit une biographie de François Ier dessinée par Chaiko. En 2018, il adapte en BD un premier tome des Enquêtes de Nicolas Le Floch de Jean-François Parot, toujours avec Chaiko (Hachette) ainsi que l’œuvre de Zola, La Bête Humaine (avec Germano Giorgiani) avant de participer aux collections « Rendez-vous avec X » chez Comix Buro ( La Baie des cochons avec Mr Fab au dessin) et « Un pape dans l’Histoire » ( Jean-Paul II , dessiné par Fabrizio Fiorentino) chez Glénat.

Sa fierté personnelle : avoir écrit une « Bible » sur le 7e Art, Méchants : les grandes figures du mal au cinéma et dans la pop culture (Hachette), illustrée par 50 artistes venant de la BD, du jeu vidéo et du cinéma.

Fabrizio Fiorentino est un artiste italien né à Torre del Greco, près de Naples. Diplômé de l’École d’art et de l’Académie des beaux-arts de Naples, il se fait connaître en 1994 avec le fumetti Dick Damon (Fenix). En 2001, il s’installe aux États-Unis pour travailler chez CrossGen. Il rentre en Italie en 2003 d’où il collabore régulièrement avec Marvel comics (Spider-man) et DC comics (Batman, Catwoman, etc.). À partir de 2012 il devient directeur artistique et enseignant de la Scuola Internazionale di Comics de Naples. Il rejoint les éditions Glénat et les éditions Fayard en 2014 pour dessiner le triptyque consacré à Napoléon dans la collection « Ils ont fait l’histoire » sur un scénario de Noël Simsolo et sous l’expertise historique de Jean Tulard. En 2017, il dessine l’adaptation en bande dessinée de L’Île du docteur Moreau de Herbert George Wells proposé par Dobbs. L’année suivante, il assure le dessin de la BD tirée du film L’Empereur de Paris sur un scénario d’Éric Besnard lui-même. Fabrizio Fiorentino retrouve Dobbs ensuite et réalisent avec lui l’album consacré à Jean-Paul II dans la collection « Un pape dans l’histoire » des éditions Glénat et des éditions du Cerf.

Mouais … je ne suis pas fan du titre quand tu sais ce qui se passe en France avec certains prêtres (je ne généralise pas, mais en lisant ça, j’ai tout de suite pensé à Kaa pervers)

Pardi, moi aussi :

Cela dit, c’est la phrase que Jean-Paul II a prononcée à son arrivée (je ne sais pas si on dit « investiture »…), en 1979. Celle qui est durablement associé à sa figure.

Jim

Oui, j’ai bien compris ça à la lecture de la présentation. Sauf qu’à mes yeux, et avec ma faible connaissance du perso, c’est pas ça qui ressort en 1er.

Je suis assez vieux pour me souvenir de son arrivée au Vatican, et des sentiments mêlés suscités par l’arrivée d’un Polonais. Pour certain, c’était la rupture avec une tradition italienne / latine, pour d’autre c’était la représentation d’un « est » encore inquiétant à l’époque. C’était avant la grande psychose liée au SIDA, avant les scandales de pédophilie…

Jim

1978, non ?

Ma mère était en congé maternité (avec mon petit frère bébé), et quelqu’un est passé lui dire que le pape était mort… Réponse de ma mère « Ben je sais, ça fait un moment ! » « Non, le nouveau ! ».

Tori.
PS : On dit « intronisation ».

Ah, tu crois ?
(Je sais pas pourquoi je demande : si tu dis que c’est 1978, c’est que ça doit être 1978).

J’ai failli mettre ça, et je me suis dit « bah non, ça, c’est pour les rois », en oubliant que c’est le souverain pontife.

Jim

C’est surtout, je pense, que la cathèdre des évêques est assimilée à un trône.

Tori.

Mais avec le vocabulaire, va savoir quelles fourberies on peut trouver…

Jim

16 octobre.

Marrant, j’aurais mis ça la même année que l’arrivée de Thatcher à Downing Street : l’année de toutes les horreurs ! Comme quoi…

Jim

Alors que c’est l’année de l’arrivée de Goldorak et Candy Candy en France.

Tori.

Encore heureux : imagine sans ça !!!

Jim

J’aurais pu me passer de Candy …

J’ai dû la regarder beaucoup, où alors à un âge propice, parce que j’ai encore le générique dans la tête, à la seule évocation du titre…

Jim

« N’ayez pas peur ! »… Jean-Paul II parlait en fait de l’arrivée de la japanimation en France.

Tori.

Hahahahaha

Jim

Je me rappelle la bd sur lui publié par Semic.