JLA : VIXEN, ATOM, THE RAY, KILLER FROST (Orlando/Collectif)

Avant le lancement, en février, de la nouvelle série bimensuelle Justice League of America, le scénariste Steve Orlando s’entoure de quelques amis pour présenter les quatre membres fondateurs de l’équipe.

S’il écrit seul le numéro spécial sur Atom, l’auteur collabore avec la scénariste Jody Houser sur JLA : Vixen (illustré par Jamal Campbell) et sur JLA : Killer Frost (illustré par Mirka Andolfo) tandis que l’artiste Stephen Byrne le rejoint pour relancer le première héros homosexuel de la Ligue : The Ray.

[quote]*Ces quatre numéros sont les piliers d’une nouvelle formation qui mène la justice en des lieux où seul subsiste le désespoir ; des endroits qui pensaient que les super-héros ne les trouveraient jamais. La Ligue de Justice d’Amérique est là ! Ils explorent le micro-verse, les villes cachées, les mondes au sein des mondes ; ils font le tour de la planète et représentent le nouveau visage de l’héroïsme.

Voici la Ligue de Justice qui ressemble à l’Amérique, qui prouve que l’héroïsme peut être TOUT et TOUT LE MONDE.

De février 1960 à février 2017. La mission n’a jamais changé. Elle a seulement évolué.*[/quote]

Les quatre one-shots paraitront en janvier 2017 sous une couverture régulière du nouveau dessinateur de Justice League of America : Ivan Reis.

Lien
Le site de l’éditeur : dccomics.com

J’ai cru lire que The Ray (et non La Raie, je sais c’est nul) serait bisexuel en fait.

:laughing:

Voici quelques pages d’Atom par Andy McDonald ; de Vixen par Jamal Campbell ; de Ray par Stephen Byrne ; et de Killer Frost par Mirka Andolfo :

Source : comicbookresources.com

http://imageshack.com/a/img923/8060/YxAtN2.jpg

http://imageshack.com/a/img923/6181/3z00Uk.jpg

[quote]JUSTICE LEAGUE OF AMERICA : ATOM
Written by Steve Orlando, art by Andy McDonald, cover by Ivan Reis and Joe Prado.
Meet Ryan Choi, prodigious theoretical physics student, hyper-allergic, and crippling social anxiety sufferer. But little does young Ryan know, his first day at Ivy University will begin an epic journey that will take the all-new Atom into the very heart of the DC Universe.
32 pages, $2.99, in stores on Jan. 4. [/quote]

http://imageshack.com/a/img923/9334/9CvN6C.jpg

http://imageshack.com/a/img923/976/ykuuqS.jpg

http://imageshack.com/a/img923/9503/xrkvXe.jpg

http://imageshack.com/a/img924/2505/XrBicA.jpg

http://imageshack.com/a/img924/496/jkBSy1.jpg

Source : avclub.com

Je viens de lire le one-shot Atom.
A la base, j’aime bien le personnage : j’ai une “petite” passion pour les micro-héros (haha), dans le sens où j’ai toujours aimé les récits de miniaturisation ; de même, Atom a un historique intéressant, le scientifique qui devient un équivalent de Conan, qui est trompé par sa femme, qui est ensuite indirectement à l’origine d’Identity Crisis, qui s’enfuit dans le Multiverse mais en est rappelé… il essaye de ne pas perdre pied, mais il foire beaucoup (notamment son successeur, tué en son absence).
Je n’ai pas lu les épisodes de Frankenstein montrant Ray Palmer dans le New52, mais j’étais curieux de lire ce one-shot : même si Choi reprend le costume, en “zappant” l’historique précédent, on avait l’espoir de revoir Ray ; et ce fut le cas.

Ce one-shot ne révolutionne rien, mais relance bien les personnages. Palmer y est décrit tel que je l’aime, Choi est plus timide/paumé que sa précédente version, mais l’ensemble fonctionne bien.
La lecture est agréable, il y a une impression sympathique qui se dégage des planches et de l’ambiance. Une bonne humeur générale, un positivisme vraiment rafraîchissant. Très agréable petite surprise !

J’ai eu peur en lisant le début de ton post. :wink:

Perso, j’ai adoré aussi.

Je te rejoins pleinement sur le fait que ce one-shot ne révolutionne pas le personnage. Cette petite “origin story” joue pleinement son rôle d’introduction et de remise à niveau pour le lecteur. D’ailleurs, Steve Orlando réussit avec beaucoup de simplicité à mettre sur la table les enjeux de Rebirth et la “petite” vie de notre asiatique.
Et puis, c’est bien Choi désormais “The Atom” et le one-shot définit bien la mise en lumière du nouveau porteur du costume. Nous aurons tout le temps de revoir Ray Palmer dans quelques mois. :wink:

J’ai aussi aimé le développement sommaire de son entourage : ses parents, son pote Rugbyman, etc…

Le dessin est mignon tout plein, dynamique et la colorisation est adaptée. C’est du sans faute.C’est frais, en effet.

J’aime beaucoup le terme de “rafraîchissant” que tu utilises. C’est un quasi sans-faute.

A lire!!!

PS: pour la version New52, Ray Palmer était dans un autre trip car il était le savant technicien du SHADE. Jeff Lemire l’utilisait à merveille à ce sujet, surtout avec l’hilarante Father Time. :wink:
Je te conseille vivement la lecture avec un trip dans l’espace, ect… une belle réussite du New52 (qui n’était pas la seule).

Ah, ça a l’air intéressant, merci. :slight_smile:
Concernant le coloc’ rugbyman, à savoir que Adam Cray prit temporairement la place de Ray Palmer comme Atom pour piéger le Micro/Squad, y laissant malheureusement sa vie, dans la continuité précédente !

[quote]JLA: VIXEN
Written by Steve Orlando and Jody Houser, art by Jamal Campbell, cover by Ivan Reis and Joe Prado.
She’s one of the country’s most successful businesswomen, an iconic fashion pioneer, a crusader for social justice, and an incredibly powerful member of the Justice League of America. But Mari McCabe life wasn’t always this way. Follow her path to becoming the heroic Vixen in this crucial special!
32 pages, $2.99, in stores on Jan. 11. [/quote]

Source : www.nerdist.com

Suite à l’excellent “The Atom”, nous étions en droit d’attendre un one-shot “costaud” sur notre amie VIXEN. Cela ne sera pas le cas malheureusement puisque cette “origin story” ne fait qu’étaler une suite d’événements qui conduisent une célèbre mannequin philanthrope à prendre les armes face à l’injustice.

Le one-shot ne met en pas scène de lien avec la future série JLA et nous laisse sur notre faim.

Si le rôle de récap est complet, il était de nature à attendre beaucoup de Steve Orlando et surtout de Jody Houser, qui scénarise actuellement l’excellent “Mother Panic”. Ce Vixen reprend le même schéma que MP à savoir une richissime femme qui décide de faire la guerre (même si les milieux sociaux sont différents, c’est vrai).

Là, où sur MP, Jody Houser se lâche (les gros mots sont autorisés dans l’imprint DC’s Young Animals) et où Steve Orlando produit ses effets avec l’excellente série Midnighter, c’est un peu comme si le style des deux auteurs s’annulaient.

Classique, joli à lire, ce one-shot ne présente aucune originalité notable.

[quote]JLA : RAY
(W) Steve Orlando (A) Stephen Byrne (CA) Ivan Reis, Joe Prado

SPINNING OUT OF THE PAGES OF JUSTICE LEAGUE VS. SUICIDE SQUAD! Locked indoors, raised in the dark and told his medical condition could be fatal to himself and anyone he meets, Ray Terrill is dangerous. A freak. Broken. Or is he…? Witness the amazing power of realizing your true self and stepping into the light in this moving rebirth of a long-lost hero for a new generation.

One shot

RATED T

NOV160187 In Shops: Jan 18, 2017 SRP: $2.99[/quote]

Source : www.comicvine.com

[quote]JUSTICE LEAGUE OF AMERICA: KILLER FROST REBIRTH #1

Written by: Steve Orlando, Jody Houser.

Art by: Mirka Andolfo.

Cover by: Ivan Reis, Joe Prado, Mirka Andolfo.

Description: Spinning out of the pages of Justice League vs. Suicide Squad! What happens to a super-villain on their last day in Belle Reve Prison? Against all odds, Killer Frost is up for parole from the Suicide Squad, but you can bet Amanda Waller isn’t going to make it easy for Frost to join the new JLA.

Pages: 32.

Price: $2.99.

In stores: Jan. 25. [/quote]





Source : www.comicscontinuum.com