JOHN ROMITA Jr : STORYTELLER (Phil Cordier)

[QUOTE]100% John Romita Jr
Plus de 40 ans de carrière, ça justifiait bien un gros pavé entre le ‘zine et le livre non ?

La bête, sur laquelle je bosse depuis des mois, est donc là, au format A4, souple et en noir et blanc
300 pages dont près de 280 planches crayonnées pleine page
Peu de texte donc, mais quand même une intro, une évocation de la méthode JRjr, une présentation de l’illustration d’un plot et d’un script, et un petit texte pour chaque section de planches crayonnées
Ces sections font, en moyenne, entre 10 et 20 pages chacune (plus pour Daredevil)

Il y a : Daredevil, Iron Man, Punisher/Batman, Spidey Lost Year, Thor, Spidey, Gray Area, Black Panther, Wolverine, Kick Ass, Hulk, Captain America, Superman, Batman, et un cadeau : les premières pages d’un projet de creator owned en chantier depuis des années, et espéré pour l’an prochain
ne pensais pas que réunir les planches que je voulais, et que je n’avais donc pas, serait aussi difficile et long, mais je suis plutôt ravi au final.
Pas d’exhaustivité mais un parcours de planches très représentatif de cette énorme période 1988/2018.
Il y a 150 exemplaires de ce livre
Les premiers à me le commander auront un tiré à part fait juste pour ce tirage, par un « auteur mystère » (mais qui peut bien être ce Jerry Alone ! ?)
Infos pratiques :
Les premiers exemplaires sont imprimés pendant que vous lisez ceci, et je les récupère en seconde partie de la semaine qui arrive

30€ l’exemplaire
+Fdp/France : malgré la couv souple l’objet est costaud : 8.50€ Colissimo (suivi donc) Un peu plus pour ceux qui veulent que ce soit contre signature
Donc 38,50 fdp compris[/QUOTE]

Je vous laisse découvrir plus de previews et le moiyen de commander sur son site

https://philcordier.blogspot.fr/2017/12/john-romita-jr-livre.html

En voilà un beau cadeau de Noël.
Dommage qu’il n’y ait pas les planches d’avant 1988, mais c’est sans doute parce que cela correspond à la période où il rendait des crayonnés moins poussés (alors qu’avec DD, il a eu l’occasion de rendre des “full pencils”).

recu
maginifique!!
les 6 1eres pages expliquant la methode romita jr sont geniales!!!
les pages suivantes (300) avec les crayonnés… fous comme on voit al difference entre un crayonnés des 80’s et un des années 2000…

Reçu aussi. Trop beau !

[QUOTE]Il semblerait que l’envie de réaliser un “compagnon”, autonome, à mon Storyteller de fin 2017, me titille pour cette fin d’année (même genre de grosse pagination, même type de petit tirage…)

Je m’étais plus ou moins promis de ne pas refaire un projet de ce genre, car c’est pas mal de boulot.
Seulement voilà, comme pour les femmes qui oublient les douleurs de l’accouchement et refont des gamins, je crois que je vais replonger.
Très clairement, les retours positifs, voire enthousiastes, sur le 1, y sont également pour beaucoup.

Ayant déjà l’accord des deux intéressés, il “suffit” maintenant que je puisse retrouver le chemin de mon scanner, trouver du temps pour quelques textes, du classement, de la mise en page…
La couv que vous avez ci dessus n’est pas la couv finale bien sur. C’est juste un amusement (même si , en fait, je l’aime bien mon bidouillage)

L’idée, à ce jour, serait un gros pavé, comme pour le Storyteller I, basé cette fois sur…

John Romita Jr et Klaus Janson!

-50% du livre serait John Jr encré par Klaus J, avec crayonnés/encrages en vis à vis
(avec peut être, selon matos, une intro sur d’autres encreurs)
-50% sur Klaus Janson, encrant d’autres dessinateurs et, surtout, travaillant tout seul.

Un exemple, sur un morceau de page crayon/encre JRjr/KJ
Évidemment dans le livre les pages seront entières

100% KJ, ancien pour le coup
Dans le bouquin il y aura aussi du taff récent de Mister J.

Dites moi si ca vous tente, que vous ayez ou non pris le Storyteller
En attendant, rien d’autre à voir pour l’instant

Sur juillet aout il ne devrait pas y avoir de très longues coupures côté entrées de blog, même si la régularité dépendra du temps (pas de la météo) et de l’inspiration.
Passez un bon été[/QUOTE]

Hum … j’ai bien aimé le 1er.
Du peu que je connaisse Phil, y aura pas vraiment de doublon, je suppose !