JUDGE DREDD : THE CURSED EARTH UNCENSORED (Collectif)

Pour la première fois depuis de nombreuses années, l’éditeur 2000 AD réédite l’intégrale de la saga The Cursed Earth - première virée du célèbre Judge Dredd en dehors des murs de Mega-Cité Un - et notamment les deux histoires qui avaient été écartées par peur de représaille juridique.

La première raconte la guerre que se livrent les descendants de Ronald MacDonald et le Roi Burger ; tandis que la seconde voit Dredd et son équipe aux prises avec un généticien fou qui s’imagine qu’il serait amusant d’avoir une armée de géants verts (« Ohohoh »).

Notons que ces deux histoire ne sont pas disponibles dans la collection The Complete Case Files.

Aux manettes, ont retrouve parmi les meilleurs auteurs de Judge Dredd, notamment les scénaristes Pat Mills & John Wagner et les dessinateurs Mick McMahon & Brian Bolland.

Lien
Le site de l’éditeur: 2000adonline.com

Et pour cause, c’est donc grâce à un changement récent dans la loi anglaise que 2000 AD peut désormais publier ces épisodes « interdits » (Pour en savoir +).

J’espère que **Delirium **s’occupera de publier une V.F.

De mon coté, j’espère qu’ils rééditeront le The Complete Case Files concernés avec les quatre numéros supplémentaires.

http://imageshack.com/a/img923/8922/FLkdwb.png

Lors d’une interview consacrée à la première réédition complète du récit Judge Dredd : The Cursed Earth, le scénariste et co-créateur John Wagner a révélé qu’il songeait à poser sur le papier la toute dernière aventure de l’intransigeant Juge de la Méga-Cité Un.

Précisons que le plus célèbre héros des comic-books britanniques évolue « en temps réel ». Dredd a donc soufflé ses 70 bougies il y a peu de temps.

De quoi coller les miquettes au Batman quinquagénaire qui a déjà bien du mal à enfiler le costume dans The Dark Knight Returns.

[size=200]INTERVIEW DE JOHN WAGNER[/size]

(Ça c’est de l’info, merci Jack !)

Ce qui n’est d’ailleurs pas incompatible avec la poursuites de ses aventures.

C’est Moore qui je crois défendait ce point de vue : un personnage s’il veut acquérir un statut de héros, doit mourir (sous-entendu on doit raconter l’aventure où il meurt).
La mort, grandiose (ou pas d’ailleurs), éclaire rétrospectivement sa vie.

C’est d’ailleurs ce qu’il met en scène avec Tom Strong (par exemple).