JULES MATRAT t.1 (Serge Fino, d'après Charles Exbrayat)

Le dessinateur Serge Fino travaille actuellement sur une adaptation du roman Jules Matrat, signé Charles Exbrayat, connu pour ses romans policiers :

Texte de présentation lié à l’édition Albin Michel de 2014 :

Parmi l’œuvre prolifique de Charles Exbrayat (1906-1989), célèbre auteur de romans policiers, Jules Matrat tient une place à part. Couronné en 1975 par le prix des Maisons de la Presse, ce roman poignant qui dénonce les ravages psychologiques de la Première Guerre mondiale, est un vibrant hommage aux générations sacrifiées sur l’autel de la patrie.

S’il a survécu à l’horreur des tranchées, Jules Matrat, jeune paysan de la Loire, y a tout perdu : ses illusions, son innocence, et son meilleur ami, Louis, paysan comme lui, avec qui il rêvait d’un avenir meilleur. C’est donc un homme brisé qui revient chez lui auprès de sa fiancée. Un homme qui a eu le tort, aux yeux des villageois, de ne pas mourir à la guerre, comme tant d’autres…

À la différence du Feu ou de L’Enfer d’Henri Barbusse, ce roman pur et terrible évoque, plus que la guerre, la paix trompeuse de 1918 et l’impossible retour à la vie.

Jim

Serge Fino sur son compte Facebook le 7 décembre 2023 :

Jim

Sortie annoncée au 5 juin 2024.

Jim

Jules Matrat - Tome 01

Le destin brisé d’un jeune poilu traumatisé par la guerre de 14-18

C’est dans la région paisible de la Haute-Loire que la guerre vient chercher Jules Matrat, un beau jour d’août 1914. La guerre, ce jeune homme n’y connait rien. Il n’a pas envie de la faire, comme il n’a pas envie de laisser Rose qu’il s’apprête à épouser. Mais il faut bien quitter la campagne pour se battre contre les Allemands, dans les tranchées boueuses et humides. C’est là que Jules fera la rencontre de Louis Agnin, autre jeune appelé venu des Alpes. Tous deux paysans, ils vont se lier d’amitié et rêver un instant d’ailleurs en évoquant leurs terres, les travaux des champs et leurs fiancées … Quand Louis est abattu, et que la guerre prend fin, il est temps pour Jules, comme pour les milliers de mutilés, de regagner leur foyer. Rose est là, les parents de Jules aussi. Ils attendent leur fils pour recommencer à vivre. Mais que reste-t-il de l’homme qu’ils ont connu après quatre années meurtrières ? Jules ne parvient pas à oublier les canons et les cris, et encore moins à raconter l’horreur. Hanté par des souvenirs traumatiques, il s’isole. L’incompréhension de ses proches fera bientôt place aux reproches…
Adapté du roman éponyme de Charles Exbrayat (publié aux éditions Albin Michel) ce premier tome d’une trilogie conçue comme « le récit de la vie quotidienne » raconte le destin brisé d’un jeune poilu hanté par les images d’une guerre qualifiée de « boucherie ». Cette œuvre émouvante, soulève la douloureuse question des survivants, sans oublier les disparus, considérés comme les seuls héros de la guerre réellement morts pour leur patrie. À l’aube des nouveaux conflits armés en ce début de XXIe siècle, Serge Fino dépeint avec un réalisme déconcertant, la détresse d’un homme et les conséquences sur les générations futures de tels massacres, s’affirmant du même coup comme un auteur majeur du 9e art.

  • Éditeur ‏ : ‎ Glénat BD (5 juin 2024)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Relié ‏ : ‎ 64 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2344054510
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2344054512
  • Poids de l’article ‏ : ‎ 788 g