JUSTICE LEAGUE ANTHOLOGIE (Collectif)

JUSTICE LEAGUE ANTHOLOGIE (couverture à venir)

Ils sont les plus grands super-héros de la Terre, rassemblés en une équipe surpuissante afin de repousser toutes les menaces qu’ils ne peuvent combattre seuls. À partir de 1960, la Ligue de Justice a évolué depuis ses débuts où elle réunissait sept membres fondateurs : elle a ensuite évolué, est devenue internationale et s’est dissoute et reformée plusieurs fois. Pierre angulaire de l’Univers DC, sa série a été supervisée par les auteurs les plus célèbres. Cette anthologie propose onze récits complets évoquant les différentes versions et époques de la Ligue de Justice, réalisées par une multitude d’artistes légendaires.

Public : 12+
Genre : Super-héros ou super-vilains
Collection : DC Anthologie
Date de sortie : 27 octobre 2017
EAN : 9791026811848
Prix : 25 EUR

« Starro, the Conqueror » (THE BRAVE AND THE BOLD #28, 1960) par Gardner FOX et Mike SEKOWSKY : La première apparition de la Ligue de Justice.

_ « And So, My World Ends » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #71, 1969) par Dennis O’NEIL et Dick DILLIN : J’onn J’onzz demande l’aide de la Ligue pour sauver sa planète natale, Mars.

_ « A League Divided » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #200, 1982) par Gerry CONWAY et George PÉREZ, Pat BRODERICK, Jim APARO, Dick GIORDANO, Gil KANE, Carmine INFANTINO, Brian BOLLAND et Joe KUBERT : Les recrues de la Ligue affrontent les membres fondateurs, manipulés par les créatures d’Apellax.

_ « The End of the Justice League » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA ANNUAL #2, 1984) par Gerry CONWAY et Chuck PATTON : Dissoute par Aquaman, la Ligue se reforme à Detroit et accepte de nouveaux membres.

_ « Apokolips No ! » (DC RETROACTIVE: JUSTICE LEAGUE AMERICA – THE 1990s #1, 2011) par Keith GIFFEN, J.M. DeMATTEIS et Kevin MAGUIRE : La Ligue de Justice Internationale tente de sauver New York d’un de leurs ennemis modifié par une arme d’Apokolips.

_ «Born Once Again » & « Pawns » (JUSTICE LEAGUE AMERICA #61-62, 1992) par Dan JURGENS, Rick BURCHETT et Jackson GUICE : Superman dirige une nouvelle Ligue de Justice qui fait face au Maître d’Armes.

_ « The Bigger They Come… » (JLA #27, 1999) par Mark MILLAR et Mark PAJARILLO : La Ligue de Justice est en pleine période de recrutement quand elle est attaquée par Amazo, l’androïde surpuissant.

_ « Two-Minute Warning » (JLA #61, 2002) par Joe KELLY et Doug MAHNKE : Après la disparition d’Aquaman, des créatures mythologiques apparaissent au large de l’Océan Atlantique.

_ « Yesterday, Today, Tomorrow » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA V2 #0, 2006) par Brad MELTZER, Eric WIGHT, Ed BENES et Dick GIORDANO, Tony HARRIS, George PÉREZ, J.H. WILLIAMS III, Luke McDONNELL, Gene HA, Rags MORALES, Ethan VAN SCIVER, Kevin MAGUIRE, Adam KUBERT, Dan JURGENS, Jim LEE, Howard PORTER, Andy KUBERT et Phil JIMENEZ : l’histoire de la Ligue vue à travers les yeux de Batman, Superman et Wonder Woman.

_ « First Impressions » (JUSTICE LEAGUE #51, 2016) par Dan ABNETT et Paul PELLETIER : Peu après les débuts de la Ligue de la Renaissance et son combat contre Darkseid, Batman présente à l’équipe son partenaire, Robin.

_ « Legacy » (TITANS ANNUAL #1, 2017) par Dan ABNETT et Minkyu JUNG : Les héros de la Ligue de Justice et leurs anciens partenaires, les Titans, se retrouvent prisonniers d’un de leurs plus grands ennemis, l’occasion de se pencher sur leurs relations.

Roooh, une bonne idée que c’est ça ! Bon, je ne peux juger que sur peu de choses au niveau du choix des épisodes !

Je n’ai déjà lu que le premier et le dernier, mais vu les noms au sommaire, je dis miam.

Si quelqu’un a des retours plus précis à faire… :slight_smile:

Alors j’aime beaucoup le Mark Millar, qui repose sur une idée astucieuse (un peu dans l’esprit de ce qu’il faisait sur la série cartoony de Superman). J’en ai un bon souvenir de lecture.
L’Annual par Conway, je l’ai traduit, il est sympa, y a des trucs cools question caractérisation, mais le fait que la Ligue rétrograde, ça désarçonne : ils passent du cosmique au quotidien, ça fait bizarre. Ça ne manque pas d’un certain humour, genre comédie télé, c’est pas désagréable.
Les deux épisodes de Jurgens sont bien aussi, plus sérieux (histoire de trancher avec la période Giffen / DeMatteis), plus orientés vers l’action. Assez classique, somme toute.
Le Retroactive est fidèle à la période à laquelle il renvoie.
Le 200 de Conway, mon souvenir est flou, mais je crois que j’avais bien aimé à l’époque.
Le #51 d’Abnett est très bien, dans le genre “conflit de génération”.

L’épisode d’O’Neil, je ne sais pas si je l’ai lu. Le Kelly, je l’ai lu mais j’ai pas de souvenir précis. Le Meltzer, de mémoire, c’est vraiment un récit récapitulatif, peut-être le plus “jump-on point” de tous.

Je trouve que le sommaire est pas mal, il couvre les grandes périodes et met en valeur certains personnages clés. J’aurais peut-être choisi d’autres trucs (l’épisode de la “trahison” de Snapper Carr, peut-être…), mais Urban fait un tel boulot de défrichage avec l’intégrale des périodes Giffen / DeMatteis et Morrison / Waid, avec le Crisis Companion qui couvre les gros cross-overs, qu’au final il reste peu de choses “importantes”. La situation n’est plus la même qu’il y a six ans, quand ils ont lancé les premières intégrales et qu’il fallait “tout” couvrir. De même, La Ligue a une histoire plus courte et moins dense que celle de Superman, de Batman ou de Wonder Woman, ce qui peut donner une perception différente.

Jim

Moi j ai un vague souvenir du retroactive avec un petit sentiment de deception…

Le 200 par contre est dans mes favorites (moins que la rencontre JLA/JSA contre l ultrahumanite mais quand même).
Une histoire sympa qui renvoie aux team up et chapitrage du golden age avec une histoire trés sympa et des dessinateurs qui sont employés au mieux (meme quand on est pas fan du dessinateur en question… j avoue ne pas etre un fan de Infantino ou Kubert mais là ca dechire)

Tiens ?
D’habitude, tu es un homme de goût.
:wink:

Jim

C’est ce que je me disais en postant mon message hier ! Et à vue de nez, y avait pas pléthore de doublons !

[quote=“Jim Lainé”]

Tiens ?
D’habitude, tu es un homme de goût.
:wink:

Jim[/quote]

Yep mais j aime pas vraiment infantino… et Kubert… ca va sur Rock ou Tarzan voire Hawkman mais sinon… (sauf son projet seul en crayonnés qui est superbes)… et j ai du mal avec son encrage en fait… même sur ses fils…

Je suis pas super fan non plus de Gil Kane (j aime plus qu infantino et Kubert mais je suis pas fan)
En fait quand on continue je suis pas super fan de Swan, Aparo et donc en général de l estethique DC hors Neal Adams, Don Newton.

Ah c’est marrant, ça.
Moi, j’aime beaucoup Kane en général, y compris ses travaux encrés au feutre en fin de carrière, mais j’adore sa production DC fin 1950 début 1960. J’aime beaucoup le rendu super-propre de ces comics. Et les Flash d’Infantino, je suis super fan, j’aime beaucoup son approche très design, où il s’émancipe des perspectives, tout ça. Et puis, j’adore comment ces types étaient capables de dessiner des super-héros, mais aussi des gens normaux en vêtements de tous les jours. Kane ou Infantino (et bien entendu Swan), ils étaient aussi bons à dessiner Flash et Green Lantern qu’à mettre Barry ou Hal en image. Les scènes de tous les jours sont splendides.
Ce côté dessinateur classique, sans doute fortement influencé par l’illustration de publicité, c’est quelque chose qui me manque. Aujourd’hui, c’est assez rare de trouver des illustrateurs capables de dessiner des gens normaux. Parmi les “jeunes”, Samnee le fait très bien, par exemple.
Graphiquement, le DC des années 1950 à 1970, je l’aime beaucoup. C’est très classique, bien entendu assez plat en comparaison de Marvel, mais c’est la comparaison qui joue, là, justement, pas les qualités proprement dites. Des gens comme Dick Dillin ou Irv Novick, ils savent dessiner.
Mais c’est clair qu’il n’y a pas le côté fou-fou échevelé de chez Marvel. C’est une autre manière de faire.

Jim

La couverture :

justice-league-anthologie