JUSTICE LEAGUE - DOOM WAR (Scott Snyder, James Tynion IV / Collectif)

justice-league-doom-war

Justice league doom war

Lex Luthor, influencé par l’entité Perpetua, mère des Monitors et conceptrice du Multivers, a depuis quelque temps fondé et dirigé une Légion Fatale dans le but de prouver à l’humanité qu’une seule voie était possible pour la sauver : celle du Mal absolu.

Déclarant une « année du crime » et proposant à chaque super-vilain d’augmenter ses capacités afin de triompher de leurs ennemis, Lex Luthor utilise la technologie extraterrestre pour se métamorphoser en Apex Lex, un être à même de diriger le monde une fois celui-ci asservi.

INFOS

SCÉNARISTES : SNYDER SCOTT, COLLECTIF - DESSINATEURS : JIMENEZ JORGE, MANAPUL FRANCIS, COLLECTIF
  • Public : 12+
  • Collection : DC REBIRTH
  • Pagination : 520 pages
  • EAN : 9791026818472
  • Contenu vo : Justice League #26-39 + DC’s Year of the Villain #1 + Year of the Villain: Black Mask #1 + Year of the Villain: Sinestro #1 + Year of the Villain: Lex Luthor #1 + Year of the Villain: Riddler #1 + Year of the Villain: The Joker #1

Sortie prévue le 26 juin.

Salut, je ne comprends pas trop. D’après Sanctuary, les épisodes contenus dans ce tome (à part les #1) sont les mêmes que ceux qui composent les tomes 5 et 6 de Justice League Rebirth.


Je trouve ça surprenant. OU alors il y a quelque chose que je n’ai pas compris ?

Une erreur de volume : c’est corrigé ^^

Ah bon ! Je préfère ça, je comprends mieux maintenant ! Merci Blackiruah !

J’ai pas tout à fait, mais j’en ai lu les 3/4.

J’ai dit tout le mal que je pensais des divers évènements et de la JL de Scott Snyder dans le post attitré. Et là je dois dire que ben j’aime bien. Ca me fait un peu mal de le dire, mais il faut savoir reconnaitre quand c’est bien et là ça me plait.

Certes la menace de Perpetua est bien lointaine, mais celle de Luthor est, elle très présente et Snyder tient bien son personnage. Plus malfaisant et puissant que jamais (pour le moment) Luthor dirige ses troupes et la ligue semble bien désemparé malgré l’aide de personnage ultra cosmique.
Je dois préciser que c’est d’ailleurs ce point qui me gène le plus. Voir la ligue travaillé avec le Monitor comme si c’était un super-héros lambda me gêne particulièrement par rapport au passé et à la puissance que le personnage pouvait avoir. Je trouve que ça casse pas mal son aura.

Le point le plus positif et je ne sais pas si c’est attribuable à Tynion, c’est Jarro, c’est le personnage comique, et il est ç mon avis bien géré, désamorçant quelques scènes avec une petite touche d’humour bien sentie, mais pas trop forcé, j’ai bien aimé l’épisode qui lui est consacré lui donnant plus de relief.

J’attends de voir la fin pour continuer mon éloge ou dire que c’est un final bâclé. En tout cas pour le moment le voyage est agréable (même si l’ajout des one-shot sur certains vilains durant l’année du crime n’est absolument pas nécéssaire, voir contre productif, mais là c’est plutôt à Urban qu’il faut se plaindre), et il est très bien dessiné. C’est un vrai plaisir pour les yeux, même si ça manque cruellement de Cheung.