Kiki la Petite Sorcière volume 1 (Buena vista)

Avis personnel :

Niveau graphisme : Je ne présente plus le style de Myazaki hein. Ici, la plupart des actions se passent dans un environnement urbain qui ressemble à une ville européenne vers 1950 (preuve en est le dirigeable gonflé à l’hélium et pas à l’hydrogène). Cette ville se voit intégré des éléments d’autres grandes villes existantes (Paris, etc). Sinon ce film m’a fait penser à des œuvres plus récentes comme “L’illusionniste” et “Le chat du rabbin”.

Niveau scénario : C’est l’histoire d’une jeune sorcière mineure (13ans) en apprentissage. Celle-ci se dirige vers une ville. Dans cette ville, elle utilisera ses talents pour le vol en balai afin d’aider un commerce.
Nous suivons donc Kiki qui doit s’intégrer au tissu social d’une ville. L’innocence, la ténacité, l’optimisme, le courage sont tant de choses auxquels nous nous raccrochons pour suivre son histoire.
Bon sinon, ça parait assez louche une ville où tous les gens sont aussi généreux et aimables mais bon passons…

Niveau musical : Hisaishi nous gratifie d’une bande originale belle et variée. Cela se perçoit également dans l’opening et l’ending. Les voix des doubleurs sont également tout ce qu’il y a de plus propre.

Conclusion : Un bon animé qui pourra conquérir toute la famille, aussi bien les jeunes que les plus âgés.