LA ROUE DU TEMPS (Milady Graphics)

La critique par damss est disponible sur le site

N’étant pas du tout initié à la saga mais pas imperméable au genre medfan, j’ai tenté l’aventure.
Le glossaire en fin d’ouvrage est bien utile en ce sens, tant les termes spécifiques sont nombreux et facilement “confondables” (aiels, aes sedai et d’autres du même tonneau). Pour autant, l’histoire est assez bateau et il ne faut pas sortir de St Cyr pour en comprendre le fin mot.
D’ailleurs c’est assez chiant, en fait. Un univers rempli de clichés, des personnages fades ou insupportables (y compris et surtout les deux personnages principaux de la saga), pas d’enjeux, pas de rythme. Au dessin, il y a du pour et du contre : les décors sont pas vilains mais les personnages sont statiques, pas expressifs, ce qui contribue sans doute à leur manque de charisme. Bref, encore du medfan basique à réserver uniquement aux connaisseurs.