LA SIRÈNE DES POMPIERS (Hubert / Zanzim)

Discutez de La sirène des pompiers

La Sirène des Pompiers - Reedition

Fin XIXe siècle, Paris. Un peintre pompier, Fulmel, retrouve l’inspiration après sa rencontre avec une sirène qui partage sa vie et qui devient son modèle. Mais les soupçons de cette soudaine inspiration font jaser le monde des lettres et des arts… Une histoire palpitante, pleine de charme et de beauté. Cette réédition à un nouveau format avec une fabrication soignée permet de revenir sur l’un des trésors de la mythique collection « Poisson Pilote ».

  • Poids de l’article : 505 g
  • Broché : 80 pages
  • ISBN-13 : 978-2205089622
  • Éditeur : Dargaud (29 janvier 2021)
  • Langue : : Français

Hubert, Hubert Boulard de son vrai nom, est né à Saint-Renan, Finistère, en 1971. À l’origine, il ne se destine pas à la bande dessinée, mais aux Arts plastiques. Il entre aux Beaux-Arts, d’abord à Quimper, puis à Angers. C’est là qu’il fait la rencontre de Yoann (« Toto l’Ornithorynque », « La Voleuse du Père Fauteuil »…), qui lui fait (re)découvrir la bande dessinée qui s’y passe alors, tant aux États-Unis (Miller, Sankievitz, Mac Kean, Mignola …) qu’en France (Barbier, David B., Trondheim…). En 1994, Hubert passe son diplôme de fin d’étude avec des installations tendance conceptuelle. Une fois sorti, il se pose l’inévitable question : « Et maintenant ? » D’autant plus qu’il se sent de moins en moins attiré par le milieu de l’art contemporain et de plus en plus par l’écriture. Après un bref passage dans le graphisme, il commence à travailler comme coloriste (« Ninie Rezergoude » avec Yoann et Omond, Delcourt, 1999). De nombreuses collaborations suivront (notamment avec Paul Gillon, Jason, David B., Tronchet, Philippe Berthet, Vink…). En 2000, il signe ses premiers projets en tant que scénariste : « Le Legs de l’Alchimiste » avec Hervé Tanquerelle, paru chez Glénat (qui passe le relais à Benjamin Bachelier au tome 4) et « Les Yeux verts » avec Zanzim au dessin, aux éditions Carabas. En 2006, Hubert fait son entrée chez chez ‹ Poisson Pilote › avec « La Sirène des Pompiers », dessinée par Zanzim et « Miss Pas Touche » (4 tomes), réalisée avec les Kerascoët. Suivront en 2010 « Bestioles », avec Ohm (Dargaud), « La Chair de l’araignée » avec Marie Caillou (Glénat) et en 2011 « Beauté » avec les Kerascoët (Dupuis). Avec ces derniers il scénarise également le sublime « Beauté » (Dupuis, 2011-2013). Plus récemment il a publié, avec Bertrand Gatignol au dessin, la saga des « Ogres-Dieux » (Soleil, 2014-2018), « Monsieur désire ? » avec Virginie Augustin (Glénat, 2016), « La nuit mange le jour » avec Paul Burckel (Glénat, 2017) et « Le Boiseleur » (Soleil, 2019) avec Gaëlle Hersent. Récipiendaire du prestigieux prix Jacques Lob pour l’ensemble de son oeuvre en 2015, Hubert était un scénariste original et exigeant, d’une très grande sensibilité et gentillesse, ainsi qu’un coloriste de grand talent. Hubert est décédé le 13 février 2020.

Frédéric Leutelier, dit Zanzim, est né à Laval en janvier 1972.?Fils ainé d’un père artisan et d’une mère technicienne électronique, Zanzim a grandi à Saint-Georges le Flèchard en Mayenne où il?n’y avait pas grand chose à faire d’autre que de lire des bandes dessinées… et dessiner. Lors de ses études, il obtient les félicitations du jury de l’école des Beaux-Arts d’Angers puis de l’école des Beaux-Arts de Rennes. C’est là qu’il vit actuellement. Il travaille à l’Atelier Pepe?Martini avec cinq autres auteurs de bande dessinée. Ses premières oeuvres sont parues dans des maisons d’éditions prestigieuses telles que Carabas, Dargaud ou même Delcourt et il a collaboré, entre autres, à plusieurs reprises avec l’auteur de bande dessinée Hubert.