LA SOIRÉE DE L'HORREUR - 3ème ÉDITION (23/08/19) - CINÉMAS STUDIO À TOURS

La Soirée de l’Horreur s’installe peu à peu dans le paysage Tourangeaux et sa 3ème édition arrive maintenant à grand pas

C’est où : A Tours donc et toujours aux Cinémas Studio alias le meilleur ciné de la ville.

C’est quand : le vendredi 23 aout 2019

L’idée : Une soirée thématique autour de l’horreur où on proposera trois films connus pour une (re)découverte le tout accompagné d’animation (décor horreur dans lequel un jeu est organisé, quizz Kahoot sur l’écran de la salle) avec plein de lot à gagner, de la binouze et du manger.

Les pass 3 films pour la soirée sont déjà en vente à l’accueil et la séance pour un seul film sera au tarif habituel.

Tarifs pass :

  • Pour les abonnées : 9€ pour les - 26 ans et minima sociaux et 12 € pour les autres
  • Pour les non abonnées : 15 € pour les - 26 ans et minima sociaux et 18 € pour les autres

Une boisson offerte pour les spectateurs-trices déguisé-e-s

Et voici l’affiche de la soirée :

Au programme donc :

  • Les Griffes de la nuit de Wes Craven

  • [REC] de Jaume Balaguero et Paco Plaza

  • The Descent de Neil Marshall

On espère vous voir nombreux. Plus d’infos à venir avec le teaser maison de la soirée.

Un programme plutôt cool… et éclectique, avec trois approches ou “sous-genres” différents du cinoche horrifique.

Ouais, chouette sommaire. Ca me rappelle que mon dernier visionnage des Griffes de la Nuit remonte à pas mal d’années, maintenant. [REC] est pour moi le meilleur film de la série (et ça aurait très bien pu s’arrêter là, d’ailleurs) et The Descent est un de mes films d’horreur préférés des années 2000…

De l’avantage d’être un groupe aux ages divers (de 40 à 20 ans) et à la culture ciné variée pour faire la programmation de la soirée. Après il faut jongler avec la disponibilité des copies, la recherche des distributeurs (une vrai quête du Graal) et la bonne volonté de ces derniers quand tu leurs dis que tu recherches des films sorties il y a plusieurs années.

De fait la programmation finale n’est pas forcément celle envisagée au départ mais j’en suis quand même bien fier.

Oui, c’est clair ; on m’a souvent expliqué que c’était la croix et la bannière pour se procurer des copies de films dont l’exploitation est terminée, même quand les films ne sont pas si “vieux”.

Rien que les droits c’est compliqué tant les bases de données ne sont pas mise à jour. Pour The Descent j’ai du appeler 5 ou 6 distributeurs avant de trouver enfin le bon.

De fait, j’avais prévue initialement de passer le premier Chucky. Impossible de trouver le distributeur.

Tout frais
Tout chaud

Le 1er teaser de la soirée

(fait maison comme le veut la tradition)

“Les films d’horreur, c’est la raclette. Il n’y a pas de saisons pour en profiter”

Voila une bien belle phrase qu’on va garder. Et pour le reste si vous voulez me voir en kilt et beau t-shirt en train de parler de la soirée, faut cliquer là.