Le jeu vidéo et le business


(-JYM-) #1

Hello, j’aurais bien voulu savoir ce que vous pensez de cet univers qu’est le jeux vidéo qui devient vraiment commercial (pour la plupart des jeux) avant de faire plaisir aux joueurs.

Énormément de développeurs subissent des pressions de leurs éditeurs, soit pour sortir leurs jeux au plus vite, soit pour concurrencer la concurrence sur d’autres consoles ou bien la même parfois. Soit à l’attente des joueurs.

Certains exemples de jeux sortis trop vite comme CoD: moderne warfare 2 bourrés de bugs… le jeu était à oublié d’être fini avant sa sortie ?!

Les contenus payants que l’on trouve maintenant, jeux incomplets ou bien de véritables extensions?

Les suites de jeux qui ne reflètent même plus l’univers de leur précédent. (Perfect dark Zero haha qu’est ce que j’ai été ravi d’apprendre que le perfect dark 64 allait sortir sur Xbox Arcade )

Il y a les GH aussi à ne pas oublier il en a pour tous les gouts, mais aucune chansons ne se retrouvera dans un seul jeu de tous ces GH.

EDIT STAFF : Jym, franchement fais un effort pour l’orthographe et la ponctuation ! J’ai corrigé les plus grosses boulettes mais y a certaines tournures de phrases que j’ai pas compris


(Stéphan) #2

[quote="-JYM-"]1) Hello, j’aurais bien voulu savoir ce que vous pensez de cet univers qu’est le jeux vidéo qui devient vraiment commercial (pour la plupart des jeux) avant de faire plaisir aux joueurs.

Énormément de développeurs subissent des pressions de leurs éditeurs, soit pour sortir leurs jeux au plus vite, soit pour concurrencer la concurrence sur d’autres consoles ou bien la même parfois. Soit à l’attente des joueurs.

  1. Certains exemples de jeux sortis trop vite comme CoD: moderne warfare 2 bourrés de bugs… le jeu était à oublié d’être fini avant sa sortie ?!

  2. Les contenus payants que l’on trouve maintenant, jeux incomplets ou bien de véritables extensions?

  3. Les suites de jeux qui ne reflètent même plus l’univers de leur précédent. (Perfect dark Zero haha qu’est ce que j’ai été ravi d’apprendre que le perfect dark 64 allait sortir sur Xbox Arcade )

  4. Il y a les GH aussi à ne pas oublier il en a pour tous les gouts, mais aucune chansons ne se retrouvera dans un seul jeu de tous ces GH.
    [/quote]

  5. Vaste sujet que l’aspect marketo-commercial. Mais je dois dire que tu n’as pas tord, mais tu n’as pas raison non plus.
    Les sociétés sont là pour se faire du fric avant tout. Le jeu vidéo n’est qu’un moyen de s’en faire.
    Ca a toujours été comme ça et ce le sera toujours.
    Le marché s’est agrandi ces dernières années avec des millions et des millions d’unités vendues pour beaucoup de jeux, et c’est pour cela que cela se remarque plus.
    Mais les mentalités n’ont pas changé, à savoir le fric avant le jeu.
    La chose qui a changé est la conscience des gens derrière les rennes et la concurrence beaucoup plus sauvage et nombreuse qu’avant. On ne parle plus de budgets à quelques centaines de milliers de francs, mais des millions de dollars pour un jeu !
    Il faut donc rentabiliser au maximum.
    Et pour cela un truc pratique : la date de sortie.
    Une date est fixée bien trop tôt et les devs doivent s’y tenir. En fonction de l’avancement du jeu et de la mentalité des dirigeants, il se peut que le jeu soit repoussé pour être fignolé et débuggué au maximum. Mais cela signifie que pendant ce temps, il n’y a pas de rentrées d’argent sur ce projets (salaires, immobilisations, coûts des technologies comme les moteurs de jeu…). Il faut savoir que pour le développement d’un jeu, le dev prend sur ce qu’il a déjà emmagasiné pour payer les frais de dev. S’il ne peut l’assumer et qu’il a déjà un éditeur, ce dernier peut verser une avance pour financer le tout. Autre possibilité de financement : les investisseurs extérieurs.

Après il y a bien trop de variables pour généraliser tout le reste, donc je ne le ferai pas. Mais tout comme tu souhaites être payé pour ton boulot, les devs (et éditeurs et autres) aussi. C’est pour cela que des fois y’a des jeux non finis qui sortent parce que la date a été fixée et qu’il n’y a aucun moyen d’avoir une rallonge de temps pour des raisons de coûts ou même de logistique (je vais pas partir dans l’aspect logistique, mais il faut savoir que c’est un aspect très important qu’il ne faut pas oublier dans ces problématiques).

  1. Rien pigé. COD2… à oublier : c’est ce qu’il faut retenir.

  2. Tout dépend des cas. Des fois c’est l’un des fois c’est l’autre. Et encore des fois c’est autre chose qui est totalement de l’arnaque (comme les costumes de SF IV, le mode multi de RE V… Merci Capcom !). Cependant, il ne faut pas oublier que les bugs ont toujours existé, même sur NES. L’avantage c’est qu’avec une connexion au net, un patch et c’est réglé. C’est d’ailleurs cette mentalité qui encourage un peu à sortir les jeux aux dates prévues, même s’il n’est pas débuggué.
    Bien évidemment, il y a des gens sérieux et des gens pas sérieux. Il ne faut pas en faire une généralité.

  3. Je suis d’accord. Mais ça c’est pas que la faute des développeurs et des éditeurs. c’est celle des gens appelés casuals (qui ne jouent pas grand chose et qui croient qu’un jeu beau est un bon jeu)

  4. Moi y’en avoir rien compris. Toi pouvoir t’exprimer avec phrases humaines ?


(-JYM-) #3

pour la 5) je voulais dire que l’on trouve plusieurs variante de Guitare Hero avec de nouvelle chansons payant à télécharger par la suite. Aucun GH ne rassemble toutes les chansons des autres GH, si on veux cette grosse playliste faut avoir tous les GH, qui reviens à cher.