LE PASSAGER D'ISTANBUL - Joseph Kanon (Seuil)

http://ecx.images-amazon.com/images/I/510cpwISx1L.jpg

[quote]présentation de l’éditeur:
*Istanbul. Leon Bauer, officiellement acheteur pour une société américaine importatrice de tabac, rend sous le manteau des " services " au numéro 2 du consulat américain, ce qui fait de lui, techniquement, un espion. La guerre terminée, les opérations américaines touchent aussi à leur fin. Leon se voit confier une dernière mission : récupérer, de nuit, un dissident roumain en possession d’important secrets russes et le conduire en lieu sûr. La livraison se passe fort mal, Leon doit s’enfuir après avoir abattu un homme et se retrouve piégé avec son " colis ", dont il découvre qu’il est responsable de massacres de Juifs pour le compte des nazis. Les Russes et la police politique turque se lancent à leurs trousses. Dès lors, toute la gamme des trahisons, doubles jeux, poursuites échevelées et planques douteuses se déroule, sur un fond d’ambiguïté morale et de méfiance constante. *[/quote]

Joseph Kanon est également l’auteur de L’ami allemand adapté au ciné par Steven Soderbergh avec George Clooney et Cate Blanchett.

Istanbul,à la fin de l’année 45, est dans l’incertitude et recèle de secrets. La Russie lorgne sur la Turquie,les américains préparent leur départ sans vraiment partir,les Turcs restent neutre en jouant sur tous les tableaux et,grâce au Mossad, des réfugiés juifs y transitent pour rejoindre la Palestine.
Les ennemis d’hier peuvent être les ressources d’aujourd’hui,les amis d’hier deviennent les nouveaux ennemis et au milieu de tout ça Leon Bauer accepte une dernière mission pour le consulat US et met le doigt dans un terrible engrenage.
même si on peut,peut être,s’y perdre un peu c’est un beau roman au charme old school. il s’en dégage beaucoup de nostalgie et de romantisme avec une magnifique histoire d’amour que ce soit pour Istanbul ou la belle Kay