LE TOMBEAU D'ACIER (TRILOGIE) - Bear Grylls (Pocket)


(Fab) #1

Présentation de l’éditeur

Sitôt évadé de Black Beach, l’une des plus terribles prisons du monde, Will Jaeger se voit proposer une mission bien dans ses cordes. Ex-militaire, spécialiste de la survie, celui qu’on appelle " le chasseur " est l’homme qu’il faut pour monter une expédition au cœur de la jungle amazonienne. L’objectif ? L’épave d’un avion de la Seconde Guerre mondiale, récemment repérée. Suivis par une équipe de reality-show, le chasseur et ses hommes ne se doutent pas qu’outre les Indiens et les prédateurs habituels les membres d’un complot nazi surveillent de très près leurs faits et gestes…


(Fab) #2

dans le genre blockbuster d’action ce 1er tome de la trilogie de Bear Grylls atteint son objectif et remplit aisément le cahier des charges du genre.
Aventure,action,fusillades, explosions et complots sont au rendez-vous et font de ce Tombeau d’acier une lecture très divertissante.
Pour autant,dans le genre, notre frenchy Antoine Tracqui a mis la barre très haute et reste 2 ou 3 crans au dessus.


(Fab) #3

Présentation de l’éditeur

Une vision d’horreur, au fond d’une crevasse, sur un glacier du Groenland.
Un orphelin kidnappé dans un bidonville de Nairobi.
Une grotte à flanc de volcan en Tanzanie.
Une île au large de Cuba.
Des singes évadés d’un laboratoire secret.
Des larmes de sang.

La quête de Will Jaeger continue.
Mais plus il avance, plus ses ennemis s’acharnent.
Et plus la noirceur de leurs desseins apparaît terrifiante.


(Fab) #4

2ème tome de la trilogie Le Tombeau d’Acier et on y retrouve les mêmes qualités et défauts que dans le 1er.
Une nouvelle fois dans le genre blockbuster d’action le cahier des charges est respecté avec son catalogue d’aventures,actions,fusillades, explosions et rebondissements en tous genres.
Le but est atteint on s’ennuie pas une seule seconde.
A côté de ça le style est simple, il y a comme dans le 1er trop de passages sur les réflexions identiques que se fait Jaeger à propos de coéquipiers ou de la disparition de sa famille. Il y a un effet de répétitions un peu pénible et ces moments censés apporter de la profondeur au personnage se révèlent plus laborieux qu’autre chose.
De même des personnages secondaires ne sont là que pour l’anecdote. Et “gentils” comme “méchants” certains disparaissent trop vite pour le rôle qu’ils ont.
La fin étant ce qu’elle est je suis curieux de voir ce que donne le 3ème tome. Moi j’en aurais gardé un peu sur la semelle. Certains éléments me semblent un peu trop définitif quand on sait qu’il y a une suite.