LE VENT À GORGE NOIRE - Stav Sherez (Stock)

http://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpa1/v/t1.0-9/10362580_10202802833301106_6175949901208302786_n.jpg?oh=01c4ce2997cbbd99a99567e252b8d9b9&oe=548917EF&gda=1422382073_c3eae40804b437f556abf2022206c32e

[quote]présentation de l’éditeur:
Leur diplôme en poche, Jack, Ben et David, amis de toujours, s’offrent une aventure lointaine. Pour ne pas faire comme les autres, ce sera l’Ouganda. Un pays dont ils ne savent rien, pas même les dangers. Un voyage dont ils ne reviendront pas tous…
Des années plus tard, Jack Carrigan est devenu une légende au sein de la police londonienne. Il se voit chargé d’une enquête épineuse : le meurtre sauvage de Grace Okello, jeune étudiante d’origine ougandaise. S’agit-il d’un vulgaire crime crapuleux, ou bien ce meurtre est-il lié aux découvertes de l’étudiante sur les groupes rebelles qui se disputent son pays ? Cette enquête va plonger Carrigan, secondé par le sergent Geneva Miller, dans l’univers violent de la diaspora africaine et les refuges d’ex-enfants soldats pour le guider jusqu’aux secrets bien gardés de l’ambassade. Une intrigue sans frontières et à haut risque qui l’obligera surtout à affronter les fantômes de son passé.
[/quote]

j’ai eu du mal à me passionner au départ.ce n’était pas aussi accrocheur que ce que j’avais pensé malgré le coup de projecteur sur l’histoire de l’Ouganda et le personnage de Carrigan,dans sa version présente,ne donne pas envie de s’y intéresser. et d’un seul coup l’alchimie du récit se réalise,le duo Carrigan/Miller se met à fonctionner et le potentiel entrevu dans le pitch de départ prend forme.