LEGENDERRY: A STEAMPUNK ADVENTURE #1-7 (Willigham / Davila)

Quand l’éditeur dynamite tient un filon, il ne le lâche plus. Actuellement c’est la série d’équipe rassemblant les grandes figures dites “pulp”, à mi-chemin avec le crossover. A défaut d’une folle originalité, l’éditeur saura pallier avec l’annonce de scénaristes accomplis.

Après Matt Wagner (The Shadow Versus Grendel), Chris Roberson (Masks, Codename: Action) et Jeff Parker (Kings Watch), le scénariste Bill Willingham, créateur de la série populaire Fables, et le dessinateur Sergio Fernandez Davila s’occupent d’une mini-série intitulée “Legenderry: A Steampunk Adventure” transposant le catalogue de Dynamite Entertainement à l’imagerie Steampunk, sous-genre littéraire où l’industrie des machines à vapeur a pris son essor à l’époque Victorienne. Le Frelon Vert & Kato, Vampirella, le Fantôme, Red Sonja, l’homme Bionic, Zorro et bien d’autres, se retrouvent malgré eux impliqués à la disparition d’une jeune fille par des forces maléfiques.

Cette mini-série en sept chapitres débutera en janvier 2014. La couverture et la couverture variante du premier numéro ont été réalisées par Joe Benitez et Johnny Desjardins:

http://imageshack.us/a/img844/8692/qw81.jpg

http://imageshack.us/a/img854/6803/m3le.jpg

Ci-dessous, la recherche des personnages principaux par Sergio Fernandez Davila:

http://imageshack.us/a/img197/5990/7hj3.jpg

http://imageshack.us/a/img209/162/7amo.jpg

http://imageshack.us/a/img820/1247/3twb.jpg

http://imageshack.us/a/img34/2690/6sii.jpg

http://imageshack.us/a/img32/6822/5oh2.jpg

http://imageshack.us/a/img542/6325/a9o2.jpg

http://imageshack.us/a/img30/9639/l3q4.jpg

http://imageshack.us/a/img266/1851/rwae.jpg

http://imageshack.us/a/img812/949/iojm.jpg

http://imageshack.us/a/img405/6915/mgzx.jpg

http://imageshack.us/a/img405/8927/z3jx.jpg

[size=150]INTERVIEW DU SCÉNARISTE BILL WILLIGHAM[/size]

Liens
Le site de l’éditeur: dynamite.com
Le site du scénariste: billwillingham.com

Hmmmm ça me tente bien ça.

Je trouve ça rigolo !
Finalement, Dynamite fait comme Marvel !

J’aime beaucoup l’idée…les futurs projets Dynamite me tentent bien !

Voici les premières images de Legenderry: A Steampunk Adventure #1 par Sergio Fernandez Davila:

Source: www.comicbookresources.com

Ca a l’air rigolo, et travaillé. Par contre, le Zorro fait clairement gay…

:open_mouth: Sur quel(s) critère(s) te bases-tu ? Et pourquoi “par contre” ?

Une impression, un feeling : la chemise violette ouverte sur le torse poilu, la cape vert-bleu avec le liseré blanc… je sais pas, un feeling qui m’a fait penser aux Village People. Et ça me fait bizarre pour Zorro, icône de testostérone, et le “par contre” était parce que je ne pense pas que ce feeling, même s’il est personnel, est voulu par Dynamite. :wink:

http://imageshack.us/a/img27/7840/sxv5f.jpg

[quote]Legenderry: A Steampunk Adventure #1
Story by Bill Willingham
Art by Sergio Fernandez Davilla
Cover by Joe Benitez
Publisher Dynamite Entertainment
Cover Price: $3.99
Release Date Tue, December 31st, 2013
We start in the Big City, protected by Vampirella and the Green Hornet. A scarlet clad woman of mystery rushes into a bar, pursued by a team of assassins. The terror that breaks loose there and then will eventually lead (in the issues that follow) to The Phantom’s Jungle, Flash Gordon’s space age town of Landing, battles in the sky with Captain Victory, and so much more, until finally, we arrive in the Monstrous Lands, protected by… well, nobody.[/quote]

http://imageshack.us/a/img513/6818/6qpr.jpg

http://imageshack.us/a/img811/6268/xqld.jpg

http://imageshack.us/a/img836/7702/tvfx.jpg

http://imageshack.us/a/img194/6923/yiye.jpg

http://imageshack.us/a/img837/5096/brqv.jpg

Source: www.comicbookresources.com

[quote]LEGENDERRY: A STEAMPUNK ADVENTURE #2
Written by: Bill Willingham.
Art by: Sergio Fernandez Davila.
Covers by: Joe Benitez, Ale Garza.
Description: Magna Spadarossa gets a taste of life in the Big City, but it’s not all she had hoped. Assassins galore are after her, but why? It’s up to Vampirella, the Green Hornet, Kato, and the best Victorian futuristic technology they have to keep Magna safe … but will that be enough?
Pages: 32.
Price: $3.99.
In stores: Feb. 12. [/quote]

Source: www.comicscontinuum.com

http://imageshack.com/a/img20/2209/7u59.jpg

[quote]Legenderry: A Steampunk Adventure #3
Story by Bill Willingham
Art by Sergio Fernandez
Cover by Joe Benitez
Publisher Dynamite Entertainment
Cover Price: $3.99
Release Date Wed, March 19th, 2014
Fleeing the Big City, Magna Spadarossa boards The Victory, a magnificent commercial airship under the command of Captain Victory himself, with intent of journeying to the great city of Landing. However, her plans quickly go awry as she learns that the assassins after her have also found passage, along with beasts unlike any she has ever known! And who is this Six Thousand Dollar Man …?[/quote]

http://imageshack.com/a/img819/6688/joy8.jpg

http://imageshack.com/a/img822/5453/ejeb.jpg

http://imageshack.com/a/img22/1900/wdxa.jpg

http://imageshack.com/a/img40/492/b0zf.jpg

http://imageshack.com/a/img27/2791/1iym.jpg

Source: www.comicbookresources.com

[quote]Legenderry: A Steampunk Adventure #4
Story by Bill Willingham
Art by Sergio Fernandez Davila
Cover by Joe Benitez
Publisher Dynamite Entertainment
Cover Price: $3.99
Release Date Wed, June 11th, 2014
Jungle Tales” – the journey to Landing isn’t half as easy as Magna Spadarossa had hoped! From the aftermath of the crash, Magna is saved by the mysterious Phantom and whisked away on a jungle adventure, where she must prove to herself that she is more than just a damsel in distress.[/quote]

Source: www.comicbookresources.com

http://imageshack.com/a/img904/4150/238b34.jpg

[quote]Legenderry: A Steampunk Adventure #5
Story by Bill Willingham
Art by Sergio Fernandez Davila
Cover by Joe Benitez
Publisher Dynamite Entertainment
Cover Price: $3.99
Release Date Mon, July 14th, 2014
Magna finally makes it to Landing, the proverbial city of tomorrow founded and governed by none other than Flash Gordon. There, she finds herself assisting Flash in his experiments and research; as he hopes to one day make it back to the stars. But there are strange and improbable side-effects to his projects occurring not too far off on the mysterious Island ruled by the a man called Moreau…[/quote]

http://imageshack.com/a/img908/5901/7d3978.jpg

http://imageshack.com/a/img633/5168/e02f8e.jpg

http://imageshack.com/a/img901/7446/fee6fa.jpg

http://imageshack.com/a/img540/1606/052848.jpg

http://imageshack.com/a/img905/4452/088182.jpg

Source: www.comicbookresources.com

[quote]LEGENDERRY: A STEAMPUNK ADVENTURE #6

STORY BY
Bill Willingham
ART BY
Sergio Fernandez Davila
COVER BY
Joe Benitez, Johnny Desjardins
PUBLISHER
Dynamite Entertainment
COVER PRICE:
$3.99
RELEASE DATE
Wed, August 13th, 2014

THIS IS IT! The moment you have been waiting for since landing in the Big City with Magna Spadarossa: the appearance of RED SONJA! Monsters, villains, and bloodshed fill this issue as The Steampunk She-Devil fights her way through the beast laden lands of Monstocity to unravel the true mystery of this saga: what are these beast men, what is their connection to the multitude of identical assassins, and where do they all come from?[/quote]

http://imageshack.com/a/img743/5344/6flG8I.jpg

http://imageshack.com/a/img536/3193/JgQVTI.jpg

Source : comicbookresources.com

http://imageshack.com/a/img746/9691/0WV83M.jpg

[quote]Legenderry: A Steampunk Adventure #7
Story by Bill WIllingham
Art by Sergio Fernandez Davila
Cover by Joe Benitez
Publisher Dynamite Entertainment
Cover Price: $3.99
Release Date Wed, September 24th, 2014
FINAL ISSUE!!! THIS IS IT! Red Sonja teams up with Zorro who has been fighting a one-man revolution to overturn the shadow government of The Principality! However, the Principality isn’t all General Tara and his league of villains want—it’s only the beginning. It’s up to Red Sonja and company to stop it all, but will they have time to save the day or will the ominous Black Massceremony ring in their doom?[/quote]

http://imageshack.com/a/img674/9194/xErg2j.jpg

http://imageshack.com/a/img540/773/skbOFV.jpg

http://imageshack.com/a/img538/5913/xgrKI2.jpg

http://imageshack.com/a/img908/3307/FNEPTc.jpg

http://imageshack.com/a/img673/1530/gM47Qv.jpg

Source: www.comicbookresources.com

En 2014, l’éditeur Dynamite, spécialisé dans la reprise d’anciennes franchises pour les remettre en avant (The Shadow, Zorro, Lone Ranger, Tarzan, etc.), décide de surfer sur le mouvement steampunk et le principe de la réunion de Héros, pour lancer Legenderry : A Steampunk Adventure.

En sept numéros, le scénariste Bill Willingham, créateur notamment de la série Fables, et le dessinateur Sergio Fernandez Davila tentent de créer un univers cohérent, où le steampunk règne et où se croisent des versions adaptées du Green Hornet, de Vampirella, de L’homme qui valait 3 milliards, de Zorro, du Phantom, de Red Sonja, de Captain Victory, Flash Gordon ou Silver Star.
Et si c’est plutôt agréable à lire, il est clair que ça ne va pas très loin - mais on ne le demandait pas forcément, en soi.

Le principe de cette réunion sous un volet steampunk est un appel aux fans, clairement, et Willingham l’a bien compris : il ne force ni son talent, ni ses efforts pour fournir une saga ambitieuse.
Lancée via un principe simple, à savoir la soeur de Red Sonja poursuivie par une armée de clones, ladite soeur apparaissant étrangement comme la copie de Red Sonja mais avec un comportement opposé (plus lâche, plus civilisée), cela permet à l’auteur de “montrer” chaque adaptation de Héros en courant vers lui ; en clair, chaque numéro montre l’un ou l’autre, fait un focus dessus, jusqu’à la réunion finale au dernier épisode.

En soi, ce n’est pas choquant, même si ça n’a aucune originalité. C’est plutôt efficace, pour permettre à chaque lecteur devoir “son” Héros (on a tous notre préférence, dans la liste précitée), et d’avoir un focus dessus.
L’ensemble se lit donc bien - mais sans surprise. La révélation sur la “soeur” de Red Sonja n’a rien de surprenant, l’avancée est tellement claire qu’elle devient évidente, l’assemblée de Vilains surprend d’abord mais lasse très vite, et même le principe un épisode/un personnage commence à lasser, sur la fin notamment.
Heureusement, Willingham parvient à livrer une “explication” à ce monde steampunk - et si elle n’est pas forcément très convaincante (en gros, Flash Gordon “normal” affrontait Ming “normal”, ils se sont crashés sur un monde primitif, Flash a commencé à donner de la technologie aux locaux, se mettait en repos de cryogénie pendant 10 ans, se réveillait pour aider l’avancée, se rendormait, etc. ; cela explique que la technologie n’a pas “tourné” dans le sens prévu) elle a au moins le mérite d’exister.

Malheureusement, l’épisode final vient un peu gâcher le rendu général : jusque-là, on avait une mini-série basique, en format catalogue d’adaptation fun mais sans intelligence ; avec un final basé sur l’action pure, un massacre même, qui gêne un peu pour l’ampleur de la destruction de clones.
Ça met un peu mal à l’aise, en fait, et surtout la fin n’en est pas vraiment une - elle ouvre, littéralement, sur l’union des Héros, qui ont stoppé temporairement la menace… mais rien de plus !

Dommage, donc, car le rendu était généralement plutôt agréable, dans le divertissement décérébré. Si Davila n’est pas un dessinateur d’énorme talent, il “fait le job” et parvient à donner corps aux adaptations de ces personnages… même si plusieurs planches apparaissent soudain de très, très faible qualité.
Dynamite n’étant pas connu pour la qualité graphique de ses productions, on est ici dans la fourchette haute de ce qu’ils font - mais ça ne va pas très loin.
Le rendu oscille entre le moyen-bien et le moyen-mauvais, l’ensemble est évidemment moyen… mais, globalement, ça “passe”. Rien de brillant, rien de (trop) dégueulasse ; ça fait le job, sans plus.

Maintenant, en définitive, que peut-on penser de Legenderry : A Steampunk Adventure ?
Concept fun, plutôt bien manié par un auteur de talent qui ne se force pas ici, utilise un procédé basique mais globalement efficace. Dommage que l’aspect steampunk ne soit pas réellement poussé, et que la saga n’offre pas de fin. Dynamite a proposé, par la suite, trois mini-séries dérivées (une sur Green Hornet, une sur Red Sonja, une sur Vampirella), que je n’ai pas lues - et que je n’ai pas forcément envie de parcourir.
Legenderry : A Steampunk Adventure donne l’impression d’être une blague… ça ne l’est pas. C’est une saga divertissante un peu régressive, mais globalement fun et faite avec plus de sérieux qu’on ne pouvait le penser (chaque personnage a son moment de gloire, il est respecté et bien adapté).
Un bon moment, donc, mais qui s’oublie rapidement ; une sortie en France est prévue pour les prochains jours, pour les curieux !