LÉGENDES VIVANTES (Adam Mc Kay)

9 ans après Présentateur vedette : La légende de Ron Burgundy, la fine équipe de Channel 4 News (Will Ferrell, Steve Carrell, Paul Rudd et David Koechner) va faire son come-back ! Sortie en décembre 2013…mais déjà un teaser et une affiche !

Encore un film avec Will Ferrell . On est gâté . C’ est vrai qu’ ils s’ y prennent tôt .

Puis , la tête de Steve Carrell , j’ en rigole déjà .

L’ affiche est un peu plus originale que ce que l’ on voit habituellement .

Hell yeaaah !!! J’ai hâte de voir ça… La belle (et rigolote) Christina Applegate est-elle toujours de la partie ?

Pour l’instant, non…elle se fait désirer mais le tournage n’est pas encore commencé alors qui sait ?

Dommage.
Merci Doc’, comme d’hab, pour tes infos !

Rejouis-toi, Photonik…c’est maintenant officiel, Veronica Corningstone sera aussi de retour :

beyondhollywood.com/veronica-corningstone-is-officially-rejoining-the-channel-4-news-team/

Parfait ! L’équipe est bien au complet : sans l’atomique “Kelly Bundy” ça n’aurait pas été la même chose…

YEAH
\o/

Ron Burgundy aura un nouveau rival…et il sera interprété par Cyclope himself, James Marsden !

Il est bien noeilnoeil sur la photo. :wink:

Ca me fait penser à son rôle dans Hairspray, cheveux gominé, sourire clinquant et regard charmeur.

Harrison Ford rejoint la distribution de La Légende de Ron Burgundy 2 :

hollywoodreporter.com/news/harrison-ford-signs-anchorman-2-425885

La première bande-annonce :

Le titre français de Anchorman 2 sera Légendes Vivantes et le film ne sortira en France qu’en juin 2014, soit 6 mois après la sortie U.S.

La nouvelle bande-annonce :

À partir du 28 février, une version alternative de Légendes Vivantes sera projeté sur les écrans américains pendant une durée très limitée.

Anchorman 2 : The legend continues Super-Sized R-Rated Version contiendra 763 nouveaux gags, pour la plupart improvisés sur le plateau par Will Ferrell et sa bande, et durera 20 mn de plus que le montage original.

À noter que depuis le mois de décembre, Légendes Vivantes a engrangé 170 millions de dollars de recettes mondiales (pour un budget de 50 millions), alors qu’il n’est pas encore sorti dans plusieurs pays.
Dans nos contrées, la sortie est pour le moment prévue pour juin, mais la date est encore sujette à modification.

Bon ben en effet c’est franchement moins bien que le premier.

L’idée centrale est pourtant excellente. Se focaliser sur la naissance des chaînes d’info en continu c’est très bien. C’est même super logique compte tenu du personnage de Burgundy et c’est assez jouissifs quand tu es du genre à vouloir pendre par les couilles les gens de BFMTV. Mais le problème c’est que le film part dans tous les sens faisant du tout une espèce d’empilement de sketchs pas forcément mauvais mais parfois totalement incongrus ou en roue libre pour qu’on apprécie l’ensemble

Puis ca sent l’automatisme gênant quand même.

La scène de baston qui revient mon dieu. Ok c’est marrant mais paye ta métaphore grosse comme un éléphant et c’est trop mécanique (alors kiki c’est qui va arriver en guest ?)

Heureusement que Ferell assure toujours autant et que mon coeur d’artichaut s’est ému du couple Carell/Wiig http://img.xooimage.com/files10/7/5/a/wub-42956e.gif

Il y a du vrai à mon sens dans l’avis posté par Lord ci-dessus, mais pour ma part je crois bien que j’ai préféré ce volet au précédent. Ceci dit, faut dire que le premier “Anchorman” n’est pas mon McKay préféré (même si je l’aime beaucoup), un peu éclipsé qu’il est par “Ricky Bobby” et “Frangins malgré eux” que je n’hésite pas à qualifier de chefs-d’oeuvre.

Certes, le film est trop long pour son propre bien, et c’est vrai que ça part dans tous les sens (cela expliquant ceci). Et puis il y a le climax, très (trop ?) généreux et affichant une faute de goût de taille : ce défilé lourdingue de célébrités dont la présence se justifie plus ou moins, et surtout filmé au début en champ / contre-champ dégueulasse car on sent bien que tout le monde n’a pas pu accorder son agenda…

Pour le reste, quelle rigolade bordel de dieu !!
J’ai bien cru m’étouffer de rire à deux trois occasions (le coup du “chicken of the cave”, putain…et les anecdotes dans le van auto-piloté). J’ai trouvé le perso incarné par Steve Carrell bien plus intéressant que dans le premier volet. Ce genre de tentative outrée, c’est ça passe ou ça casse, l’acteur se balade sur une corde raide, et à mon sens ça ne marchait qu’à moitié sur le premier film. Ici il a droit à une love-story étonnamment touchante, et le reste de ses interventions bascule souvent dans un absurde limite inquiétant de bon aloi.

Pour la thématique, bonne pioche, avec une mise en boîte pas très sophistiquée mais très efficace des mass media américains et de leur dérive sensationnaliste (“on va quand même pas diffuser une course-poursuite, c’est pas de l’info”…et pourtant).
Et le duo Ferrell / McKay continue à livrer une critique acerbe du rêve américain, en fait l’ascenseur social des médiocres, à travers des films finalement très durs avec leurs persos. Mais pour autant, on sent bien que Ferrell aime les personnages qu’ils incarnent, ce qui sauve son entreprise du cynisme pur et simple.
Sur la forme, ça donne ces récits de “rise and fall and rise again” dont les auteurs de “stupid comédies” (mais pas que…) américaines sont si friands. Un système poussé ici à l’absurde, puisque Burgundy est déchu de son piédestal dès le pré-générique, et y remonte et en retombe à plusieurs reprises.

Imparfait mais très très très drôle. Faudrait que les auteurs de comédies françaises (qui me désespèrent quasi systématiquement) en prennent de la graine…

Légendes vivantes sortira finalement en France le 11 juin, directement en DVD/Blu-Ray.