LES DIABLES DE CARDONA - Matthew Carr (Sonatine)


(Fab) #1

Présentation de l’éditeur
Espagne, XVIe siècle : un mystérieux tueur musulman s’en prend à l’Église catholique.

  1. Le prêtre de Belamar de la Sierra, un petit village d’Aragon à la frontière avec la France, est assassiné, son église profanée. Sur les murs : des inscriptions en arabe. Est-ce l’œuvre de celui qui se fait appeler le Rédempteur, dont tout le monde ignore l’identité, et qui a promis l’extermination de tous les chrétiens, avec la même violence que celle exercée sur les musulmans ? La plupart des habitants de la région sont en effet des morisques, convertis de force au catholicisme, et qui pratiquent encore l’islam en secret.
    À la veille d’une visite royale, Bernardo de Mendoza, magistrat à Valladolid, soldat et humaniste, issu d’une famille juive, est chargé de l’enquête. Très vite, les tensions s’exacerbent entre les communautés, une véritable guerre de religion se profile. Et les meurtres continuent, toujours aussi inexplicables. Entre l’Inquisition et les extrémistes morisques et chrétiens, la tâche de Mendoza va se révéler ardue.

(Fab) #2

L’Aragon est en ébullition. Des troubles éclatent suite à l’assassinat d’un prêtre, une troupe de malfrats menée par le dénommé Rédempteur nostalgique de l’occupation Maure ambitionne de rétablir le Califat et les pouvoirs plus important des seigneurs de la région font des jaloux.
A travers l’enquête menée par le juge “licenciado” Bernardo de Mendoza on découvre les différents pas de la société espagnoles de l’époque.
Un roman riche et foisonnant. Un excellent thriller historique très bien écrit et traduit, avec une très bonne intrigue pleine de faux-semblants et pour laquelle De Mendoza devra tracer sa route entre le pouvoir royal,celui des seigneurs locaux et évidemment de l’omniprésente Inquisition.