LES SENTIERS DE LA PERDITION (Collins / Rayner)

Paru le 03/09/2002 chez Delcourt BD
Titre :Les sentiers de la perdition Nb. pages :290 Format :17x24 cm
Prix éditeur :13.95 (0 EUR) Public :+ de 16 ans
Dessinateur :Richard piers RAYNER
Scénariste :Max allan COLLINS

Résumé du tome : Michael O’Sullivan, alias l’Ange de la mort, est entré de son vivant dans la légende du Crime organisé. Jamais un “soldat” n’avait été aussi loyal. Jamais un exécuteur n’avait été aussi efficace. Jamais un homme, victime d’une odieuse trahison, ne s’était montré aussi déterminé à aller au bout de sa vengeance. Cette extraordinaire bande dessinée noire a été portée à l’écran par Sam Mendes, avec Tom Hanks et Paul Newman dans les rôles principaux.

Bonjour, j’ouvre un sujet sur cette bande dessinée car je vois qu’elle a été peu lue par la communauté. Je m’excuse par avance si la présentation n’est pas conforme aux “codes” du forum, j’ai fait de mon mieux, et mon mieux est pas terrible. Pourtant je trouve qu’il y a beaucoup à en dire. C’est relativement rare les bandes dessinées qui sont adaptées en films, et qui plus un film à succès. Et c’est d’autant plus surprenant que je n’ai que rarement lu quelque chose d’aussi mauvais. Le plus ridicule est qu’ils ont fait 2 autres numéros après la sortie du film, sûrement par amour de l’art hein, rien à voir avec le marketing… C’est d’ailleurs sans surprise qu’on s’aperçoit que scénariste et dessinateur sont retombés dans un juste anonymat après ça.

Bref, y a-t-il d’autres personnes sur ce forum qui se sont laissés bernés par une jolie couverture de l’édition française?

Ah bon ? Tu as entendu parler de Marvel ? Ou de Batman ? Et même en mettant de côté les comics de super-héros, rien que sur les dernières années on a eu du Men in Black par trois fois, Hellboy par deux fois, du Red par deux fois aussi, 2 Guns, 30 Days of Night, Cowboys & Aliens, V for Vendetta, Sin City, 300, Surrogates, j’en passe et des dont je ne me souviens plus. Et je parle que de comics, là.

Retombés dans un juste anonymat ? Max Alan Collins est un écrivain très prolifique et Richard Piers Rayner n’a pas que les Sentiers de la Perdition à son actif.

Que tu n’aies pas aimé, no problemo (même si tu ne développes pas vraiment le pourquoi du comment), mais tu devrais être un peu plus précis dans tes affirmations… :wink:

[quote=“Antekrist”]

Ah bon ? Tu as entendu parler de Marvel ? Ou de Batman ? Et même en mettant de côté les comics de super-héros, rien que sur les dernières années on a eu du Men in Black par trois fois, Hellboy par deux fois, du Red par deux fois aussi, 2 Guns, 30 Days of Night, Cowboys & Aliens, V for Vendetta, Sin City, 300, Surrogates, j’en passe et des dont je ne me souviens plus. Et je parle que de comics, là.[/quote]

Ma rapide pierre à la liste.
Clone, Watchmen, Captain America dans les années 90, Swamp thing, Punisher par deux fois, From Hell, Losers, Ghost World, Tortues Ninja, Blade, Judge Dredd, Barbwire, Dick Tracy, The Crow, Rocketeer…

Et aliens, Terminator, Predateur, Aliens vs predator et The mask aussi !

Bref il y en a légion des adaptations de films et vice versa

Ah oui carrément !

Pour ma part j’en garde un excellent souvenir.

Sinon je suis assez atterré par le manque de recherches qui caractérise ton commentaire sur cette BD.

Euh … Tintin ? (et ça date pas d’hier).
Sinon, y a pas que CS dans la vie, y a France-Comics aussi :
france-comics.com/article.ph … ticle=2042

(la vache, mon humble article a presque 9 ans !)

[quote=“artemus dada”]

Ah oui carrément !

Pour ma part j’en garde un excellent souvenir.

Sinon je suis assez atterré par le manque de recherches qui caractérise ton commentaire sur cette BD.[/quote]

J’en suis désolé je tacherai d’étudier l’ensemble des thèses sur la bande dessinée avant d’émettre le moindre avis.

Sinon oui j’aurai dû précisé des bandes dessinées adaptées en film. Je n’avais pas pensé à exclure de mon affirmation les supers-héros. Mais même en les incluant, si j’en crois Wikipédia il y a 460 films produit aux Etats-Unis en 2000. Mettons que ça soit le même chiffre maintenant, malgré toute la vague de Marvel et DC, ça ne représenterait pas 1% de la production, à mon sens, “relativement rare” est de mise.

Quant au manque de recherche sur le dessinateur et le scénariste mea culpa, j’ai simplement regardé la banque de données présente sur ce site. Il y a 3 ouvrages pour le premier, et 5 pour le deuxième.

Mais oui je peux développer mon avis, en espérant ne pas déchaîner les foudres et la condescendance de tout le forum.

J’ai trouvé la narration dénuée d’intérêt. Le fait que le gamin écrit, une fois adulte, sur son passé, n’apporte absolument rien. Il ne cesse de répéter qu’il ne peut être certain, qu’il a lu des journaux rapportant les faits. Et cela tout au long de la BD, au cas où le lecteur n’avait pas compris qu’il se veut avoir un regard cynique sur la presse. Si à la limite on le voyait une fois adulte je comprendrais l’intérêt, mais là il semble juste que ce soit pour rajouter des pages. Les personnages sont manichéens, le gentil est gentil, il ne tue que des méchants. Et cela vaut aussi pour le tome 2 (je n’ai pas lu le tome 3). Le schéma se répète d’histoire en histoire. Il va voir le méchant, le méchant lui assure qu’il est de son côté, et tente de le tuer soit sur le coup, soit une fois qu’il est sorti de l’immeuble.

Concernant le dessin, je ne dispose d’aucun talent qui me permet d’en dire beaucoup de mal, peut être que c’est très difficile de faire cela. Néanmoins je trouve que les personnages manquent d’expressivité (d’expression? je ne sais pas quel terme est adapté). C’est même parfois brouillon. Bon je viens de lire la critique de soyouz, et je ne doute pas que tu sois mieux placé pour dire que le dessin est le plus adapté au style de l’oeuvre. Mais bon, les goûts sont les goûts, et pour ma part je n’ai pas trop apprécié.

Concernant le réalisme, j’ai en tête une scène où Sullivan se fait attraper la jambe par un méchant agonisant, le barman complice pointe son fusil et tire sur Sullivan, et la case d’après Sullivan utilise le pauvre méchant comme bouclier humain. Aucune transition, le gars est tellement fort, que pris par surprise, il soulève un quasi-cadavre plus vite que les balles. J’ai rien contre le fait que le gentil soit très habile au pistolet les mauvais très maladroits, mais certaines scènes relèvent vraiment du fantastique à ce niveau là.

Autant j’apprécie que le personnage soit rationnel et méthodique, autant je trouve pénible qu’il rappelle à chaque histoire à son fils de garder son flingue près de lui, de courir dans un temple protestant si y’a un problème etc. Et c’est vraiment systématique. Par contre les “méchants” sont beaucoup moins rationnels, si ce n’est très passifs. Les 2 Jack introduit dans le tome 2 ont déjà un peu plus de caractère, mais au final très peu exploité.

Et la fin est à mon sens attendu. Je ne crois pas spoiler en disant que quand il y a écrit “histoire sombre”, et que le héros est un loup solitaire (même accompagné de son louveteau), on comprend comment ça va finir.

En fait le concept me semble génial. Un héros qui ne tombe pas bêtement dans tous les pièges, et surtout son enfant qui prend rapidement la mesure de ses responsabilités malgré son jeune âge. Mais ça m’a semblé très mal exploité.

Mais je dois dire que je suis content si ça peut lancer le débat. Par ce que pendant toute ma lecture je n’ai pensé qu’à venir ici demander l’avis de plus fins connaisseurs que moi, pour comprendre pourquoi une telle oeuvre avait eu le droit aux louanges du grand public (enfin je suppose puisque sinon je doute que ma médiathèque la mettrait à disposition).

ça ne veut rien dire : y a sûrement du Marc Lévy dans ta médiathèque ! :mrgreen:

Je ne pense pas être mieux placé que toi. Mais j’argumente un peu plus au-delà que “les goûts sont les goûts”.

Et puis les remarques sur la condescendance, ça va bien deux secondes.
Il est normal de vérifier ses sources avant d’affirmer quelques choses.
Dire que “c’est relativement rare les bandes dessinées adaptées en films”, ce n’est pas vrai, surtout en calculant approximativement par rapport à la production globale par an.
Dire que “les auteurs sont retombés dans un juste anonymat après ça”, c’est faux, c’est une conclusion expéditive après un coup d’oeil jeté à une base de données. Les mecs qui s’en occupent ici font un énorme boulot, mais une BDD c’est quelque chose qui évolue toujours.
Si tu trouves condescendant les gens qui te reprennent, je ne peux rien pour toi.

Sinon, tu as développé ton avis et c’est cool…et un peu plus constructif…

[quote=“atchoum6”]

Tu as probablement lu les deux suites BD pour être si péremptoire sur leurs qualités ?

Je ne crois pas, car alors tu aurais vu qu’il ne s’agit pas de la même équipe sur ces deux suites.

En ce qui concerne l’anonymat des auteurs Le Doc a déjà fait une réponse.
J’ajouterais que le “juste” anonymat se pose là en terme de condescendance.

Sur la condescendance (encore) je pense que tu en fais preuve ici avec une rare désinvolture:

Surtout compte tenu de ton argumentation.

The Surrogates :wink: (à moins que tu ne parles d’autre chose que je ne connais pas)

J’ai bien précisé que j’essayais d’exclure les super-héros le plus possible, hein :wink:

… Et que je parlais que des “plus récents” :wink:
Je mets plein de :wink: juste pour ne pas que tu me prennes pour le gars qui coupe les cheveux en quatre. On est bien d’accord, on pagaie dans le même sens, et dire que les “films adaptés de BD sont rares”, pour paraphraser atchoum6, c’est quand même faire l’impasse sur beaucoup, beaucoup, mais vraiment beaucoup de longs métrages. Quant à la qualité intrinsèque de ces adaptations, c’est une autre histoire.

[quote=“atchoum6”]
J’en suis désolé je tacherai d’étudier l’ensemble des thèses sur la bande dessinée avant d’émettre le moindre avis.

…]

Mais oui je peux développer mon avis, en espérant ne pas déchaîner les foudres et la condescendance de tout le forum. [/quote]

T’exagérerais pas un poil tout de même ? On te fait remarquer qu’il y un grand nombres d’œuvres adaptées, super héros ou non.

et pareil pour les auteurs, on te fait remarquer les erreurs.

Ainsi la prochaine fois, tu te tromperas moins :wink: (pour imiter Ante).

Par contre, c’était très bien de partager ton niveau de manière plus détaillé au moins on comprend mieux ce que tu penses. Et on t’invite tous à t’exprimer autant que tu veux.

[quote=“Antekrist”]

The Surrogates :wink: (à moins que tu ne parles d’autre chose que je ne connais pas)

J’ai bien précisé que j’essayais d’exclure les super-héros le plus possible, hein :wink:

… Et que je parlais que des “plus récents” :wink:
Je mets plein de :wink: juste pour ne pas que tu me prennes pour le gars qui coupe les cheveux en quatre. On est bien d’accord, on pagaie dans le même sens, et dire que les “films adaptés de BD sont rares”, pour paraphraser atchoum6, c’est quand même faire l’impasse sur beaucoup, beaucoup, mais vraiment beaucoup de longs métrages. Quant à la qualité intrinsèque de ces adaptations, c’est une autre histoire.[/quote]

Pfiouu, vous ne vous êtes arrêtés qu’aux comic books ! :unamused:

:wink:

Rohh…si tu y tiens : les Tintin (live et animation), les Lucky Luke (live et animation), les Schtroumpfs (pareil), les Astérix (pareil), les Largo Winch, Blueberry, Barbarella, Michel Vaillant, Le chevaliers du ciel, Adèle Blanc-sec, les Bidochon, Boule et Bill, le Chat du Rabbin, Danger Diabolik, Du plomb dans la tête, Les Profs, Lulu femme nue, les Ducobu, l’enquête corse, fais gaffe à la gaffe, Killer Kondom, Iznogoud, L’Outremangeur, La vie d’Adèle, Persepolis, Quai d’Orsay, Poulet aux prunes, le Marsupilami…et j’en passe…

Et je ne parle même pas des mangas… :wink:

Pour les deux premiers (Prédateur ? Predator ?), à moins que je ne m’abuse, ce sont des films qui ont dérivé en comics et non l’inverse. Là pour le coup, il doit y en avoir des chiées, d’adaptations dans ce sens.

[quote=“Antekrist”]

The Surrogates :wink: (à moins que tu ne parles d’autre chose que je ne connais pas)

J’ai bien précisé que j’essayais d’exclure les super-héros le plus possible, hein :wink:

… Et que je parlais que des “plus récents” :wink:
Je mets plein de :wink: juste pour ne pas que tu me prennes pour le gars qui coupe les cheveux en quatre. On est bien d’accord, on pagaie dans le même sens, et dire que les “films adaptés de BD sont rares”, pour paraphraser atchoum6, c’est quand même faire l’impasse sur beaucoup, beaucoup, mais vraiment beaucoup de longs métrages. Quant à la qualité intrinsèque de ces adaptations, c’est une autre histoire.[/quote]

Tortue ninja comme Judge dredd je les range pas dans les super-héros, mais oui tu avais précisé.

Pour clone c’est le film avec Bruce Willis, mais j’ai pas le nom VO en tête, donc ça doit être ça.

Et comme tu as raison ! Je crois que j’ai juste eu la flemme de couper ton post en plus petits morceaux, hier !

[quote=“Blackiruah”]

[quote=“atchoum6”]
J’en suis désolé je tacherai d’étudier l’ensemble des thèses sur la bande dessinée avant d’émettre le moindre avis.

…]

Mais oui je peux développer mon avis, en espérant ne pas déchaîner les foudres et la condescendance de tout le forum. [/quote]

T’exagérerais pas un poil tout de même ? On te fait remarquer qu’il y un grand nombres d’œuvres adaptées, super héros ou non.

et pareil pour les auteurs, on te fait remarquer les erreurs.

Ainsi la prochaine fois, tu te tromperas moins :wink: (pour imiter Ante).

Par contre, c’était très bien de partager ton niveau de manière plus détaillé au moins on comprend mieux ce que tu penses. Et on t’invite tous à t’exprimer autant que tu veux.[/quote]

Le ton employé n’incite pas non. Sur les 2 messages que j’envoie, vous avez gardé un terme pour me descendre. Mon argumentation n’est pas prise en compte, on ne retiens que le mot condescendant. Et oui, quand on me dit “tu connais Batman?”, c’est de la condescendance. Je suis désolé je tiens pas une boutique de BD, et je prend le forum comme un endroit pour se détendre, pas l’endroit où on joue à ki c ka la plus grosse.

Enfin bon dans tous les cas la BD n’est pas mon milieu, c’est un loisir et j’aurai aimé en discuter un peu. Ne me croyez pas vexé, mais mon temps sur internet est limité si je dois arbitrer entre mes recherches universitaires et regarder la biographie d’auteurs qui me répugnent le choix et vite fait. J’aimerai beaucoup à vrai dire mieux connaître les comics, et je m’interroge si il existe des doctorats à ce sujet. Mais bon je crois que je pars de trop loin pour absorber tout cet univers. Je continuerai à lire les critiques présentes sur le site (et sur l’autre site qu’a mis soyouz il a l’air très bien aussi) en tout cas elles sont généralement très instructives et m’ont permis de trouver des trucs très sympas :wink:

Ah non. C’était une question sincère. Dire qu’il n’y a quasiment jamais eu de BD adaptées en blockbusters quand, rien que pour cette licence, Hollywood a accouché de plus d’une demi-douzaine de films, ça m’a tellement scié que je me suis demandé si tu étais un minimum cinéphile.