LOST GIRL (Saisons 1-5)

  • Depuis trop longtemps, Bo est une succube qui s’ignore, aspirant l’énergie sexuelle de ses proies pour restaurer ses propres forces. Quand elle découvre sa vraie nature et l’existence d’une communauté secrète dont elle est issue, la jeune femme préfère garder son indépendance, refusant de se plier aux règles de ce monde composé de deux clans rivaux. Alors qu’elle apprend encore à maîtriser ses instincts meurtriers, Bo peut compter sur son amie Kenzi pour l’aider à s’adapter au mode de vie des humains. Ensemble, elles tentent de voler au secours de la veuve et de l’orphelin. Bo ne perd pas pour autant de vue son objectif : découvrir le secret de ses origines.*

[quote]CREATRICE

Michelle Lovretta

DISTRIBUTION

Anna Silk, Kristen Holden-Ried, Ksenia Solo…

INFOS

Série canadienne
Série en production - 3 saisons
Genre : fantastique
Format : 42 mn[/quote]

Série renouvelée pour une 4ème saison.

Teaser de la saison 4 :

Série renouvelée pour une 5ème saison.

Et cette saison 5 sera la dernière.

Ca vaut quoi cette série? Ca vise quel public?

Dans un autre topic hier, R-Vey n’a employé qu’un mot pour la qualifier : “catastrophique”. :wink:

Selon ma politique, je pousse le vice jusqu’à 3 épisodes avant de décider de poursuivre. Fait rare, au bout deuxième, j’ai arrêté les frais.

Cette “fille perdue” (mais pas trop non plus), c’est le retour de “Mutant X”, avec le bestiaire de “Buffy”. C’est nappé d’un féminisme “Girl Power” qui se déglutit ici à la sauce gothique. Genre, j’aspire la queue de commette de “Twilight”. Une légion de pisseuses, se croyant émancipées, expliquant par ailleurs la note hallucinante que se tape ce machin sur imdb ou allociné.

Alors, pour sûr, on peut ergoter. La spectatrice, elle vient s’encanailler un peu plus qu’avec son vampire à diodes luminescentes, tout de même? C’est vrai, ça n’est pas puritain, ça couche, ça baise. L’héroïne, de par sa nature, est à voile et vapeur. Mais l’entreprise est totalement factice. Y’a pas un pet de trouble. C’est presque aussi attendu que les baisers lesbiens des lolitas gothiques du groupe “Tatu”.

Ouais, bon, c’est de l’attrape nigaud, mais voir 2 filles se faire des “kissou kissou”, c’est du plaisir coupable, nan? Sauf que c’est mal branlé, fauché comme les blés, moche.

Les protagonistes manquent de saveur et d’épaisseur. L’actrice principale n’est pas mal, mais déjà trop vieille pour le rôle. Ksenia Solo, superbe poupée russe, est chargée de l’élément comique, mais donne surtout envie de lui coller des gifles. Le reste de la distribution tient de la marionnette interchangeable…

Et puis c’est super mal filmé: La grosse scène d’action où l’héroïne s’émancipe de la tutelle des 2 clans peut causer l’hilarité. A partir de là, ça s’aggrave (épisode 2) puisqu’elle devient un redresseur de torts des vilains crimes que les créatures font subir aux z’entils z’umains à cause de leur méchante guéguerre.

Pfiou! J’étais déjà fatigué avant que le truc ait véritablement commencé.

A côté, “Grimm”, c’est "Byzance. “True Blood”, c’est le Saint Sépulcre!