MASQUEROUGE t.1-10 (Patrick Cothias / André Juillard, Marco Venanzi)

Discutez de Masquerouge

Je viens de lire les deux premières intégrales (et je découvre qu’il y en a une autre, ça me rend curieux).

MasquerougeIntegraleCover1

Bon, je connais un brin l’univers, j’ai un bon souvenir de ma lecture des 7 Vies de l’Épervier, mais je découvre également que je pensais avoir lu Masquerouge, mais que je n’en ai gardé aucun souvenir, à tel point que je n’avais peut-être pas lu en détail.

MasquerougeIntegraleCover2

La première intégrale reprend les albums dessinés par Juillard. Ces derniers compilent des récits courts, prépubliés précédemment (dans Pif, non ? ou bien je me trompe ?), et la structure du récit (des enquêtes rapidement résolues à grands renforts de duel à l’épée, une héroïne qui cache sa double identité à son serviteur) évoque bien entendu Zorro, mais surtout le Zorro télévisuel incarné par Guy Williams. C’est charmant, rapide (format court oblige) et plutôt souriant (prépublication dans un journal pour la jeunesse oblige).

juillard-masquerouge-NB1

Quant à Juillard, il n’a pas encore ce trait épuré qu’on lui connaît dans les 7 Vies, puis dans les récits plus personnels qu’il fera par la suite. Son encrage est encore un peu gras, lorgnant vers l’école Jijé / Giraud. Et c’est très chouette à regarder.

juillard-masquerouge-NB2

Les albums dessinés par Venanzi, que, pour le coup, je suis sûr de n’avoir jamais lus, sont plus raides, même si le dessinateur trouve son style et son élégance propre très rapidement. Sans prépublication, les récits s’allongent, et parfois souffrent de tunnels de parlottes, ce dont les récits courts étaient exempts. Ariane continue de combattre le complot des cagoulards de l’Araignée, vaste complot aux ramifications jouxtant le plus haut niveau du pouvoir.

L’ensemble est bien troussé, et plus souriant et léger que les 7 Vies.

Jim

J’en profite pour remettre ici les informations que nous avait données Regulator quelques jours plus tôt :

Masquerouge est un cas à part dans l’histoire des spin-offs.

Cothias avait d’abord imaginé **“les 7 vies de l’Epervier”**mais a finalement commencé par faire des épisodes de “Masquerouge”(un personnage des 7 Vies) pour Pif.

Le spin-off est sorti avant l’original.

Et moi, j’ai découvert dans le sens envisagé par l’auteur : Masquerouge après Les 7 Vies. Enfin, découvert, c’est bien présomptueux : à la lecture des deux intégrales, j’ai vraiment l’impression de ne pas avoir lu les histoires courtes de Juillard (et encore moins les albums de Venanzi, ça c’est clair). Mais je connaissais le principe, et je pensais vraiment que la “préquelle” avait été pensée afin de répondre au succès.

Jim

J’ai découvert dans le même sens.

Sinon,l’ordre où ils sont sortis:
1)Masquerouge dans Pif
Edité en albums à partir de 1984.

2)Les 7 Vies de l’Epervier publié à partir de 1983 (l’année de ma naissance FUCK YEAH)

3)Coeur-Brulé à partir de 1991.
4)le Masque de Fer même année

5)Ninon secrète en 1992

6)Le Fou du Roy en 1995.
J’étais persuadé que cette série précédait Le Masque de Fer qui en est la suite.

7)Plume-au-vent en 1995.

Note:j’ai découvert cette saga en 1995 mais je n’ai découvert Plume-au-vent que l’année suivante.

8)Le chevalier,la mort et le Diable en 1999.
9)Les tentations de Navarre même année.

10)Le destin de Grandpin ou la véritable histoire du comte de Saint-Germain: inédit.

Le roman des 7 vies: inédit.