MASS EFFECT t.1-2 (Walters, Miller / Francia)

La critique par Tempskron est disponible sur le site

[quote="Tempskron "]En effet, voilà la faiblesse de ce volume : il est absolument indispensable d’avoir joué à la trilogie mass effect tant le nombre de références aux personnages, aux lieux et aux événements du jeu sont présents ! Les fans de la série seront sans aucun doute heureux d’en connaitre plus sur le monolithe, le futur spectre saren et surtout l’homme trouble, mais le lecteur lambda sera face à un comic book bien nébuleux !
De plus les deux autres petits chapitres présents en fin de volume font encore une fois référence à des personnages rencontré dans le jeu vidéo (et, à cause d’un faible nombre de pages, aucune explication n’est donné sur ces mêmes personnages). A noter que ces deux chapitres sont, en plus nettement en deçà du niveau de l’histoire éponyme. [/quote]

Bah écoute, moi, j’ai jamais joué au jeu (la dernière fois que j’ai joué à un jeu vidéo, c’était encore au millénaire dernier…), et j’ai lu l’album sans trop de souci. C’est de la bonne SF spatiale, avec une ou deux longueurs et des personnages un peu stéréotypés (là, si je me laissais aller, je dirais que c’est parce que c’est un univers de jeu, et qu’il faut pas en attendre grand-chose, mais je serais encore plus de mauvaise foi que d’ordinaire), mais ça reste quand même pas mal du tout.
Alors effectivement, on sent l’univers derrière, et on sent aussi qu’il n’est pas exploité dans la BD, mais sérieux, ça reste sympa, quand même…
Et ouais, Omar Francia se débrouille très bien.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]
Bah écoute, moi, j’ai jamais joué au jeu (la dernière fois que j’ai joué à un jeu vidéo, c’était encore au millénaire dernier…), et j’ai lu l’album sans trop de souci. C’est de la bonne SF spatiale, avec une ou deux longueurs et des personnages un peu stéréotypés (là, si je me laissais aller, je dirais que c’est parce que c’est un univers de jeu, et qu’il faut pas en attendre grand-chose, mais je serais encore plus de mauvaise foi que d’ordinaire), mais ça reste quand même pas mal du tout.
Alors effectivement, on sent l’univers derrière, et on sent aussi qu’il n’est pas exploité dans la BD, mais sérieux, ça reste sympa, quand même…
Jim[/quote]

Oui c’est bien ce que je dis , c’est “sympa” pour le coup, pour le lecteur moyen (donc celui qui n’a pas joué à mass effect) ça s’arrête là. Pour tous les joueurs de la série, il y a un deuxième lecture à cette histoire “assez simple” de SF classique.
Tout au long de ma lecture je n’ai pas pu m’empêcher de me dire “mais un mec (ou une nana , on sait jamais) qui n’a jamais joué au jeu ne comprendra même pas qui est *insert-name-here” "
Mais de toute façon je suis d’accord avec toi, c’est quand même pas mal malgré cela : de la SF telle qu’on aime la voir en général (avec ses cotés un peu kitsch qu’on a aussi tendance à aimer :smiley:) avec un manque de développement dû au format (4 chapitres pour un contenu assez dense , ça laisse peu de place au développement des personnages)
Donc en l’état je ne vois rien de particulier pour attiser la curiosité du lecteur x ou y

Ayant lu les deux romans parus chez Milady et joué au 2nd volet du jeu, c’est avec un grand plaisir que je retrouve la franchise Mass effect sur un nouveau support.
Un très bon dessin et des révélations sur le passé d’un personnage important font de moi un lecteur comblé.
Les amateurs de Mass effect devrait y trouver leur compte sans soucis.

Oh, les enjeux sont quand même bien expliqués, on suit assez bien.
Le récit prend le parti de raconter une petite histoire à côté de la “grande histoire”, donc ça va, je crois.

Jim

[quote]Mass effect tome 2 : Invasion
Date de parution : 06/02/2013 | ISBN : 978-2-7560-3747-9
Scénario : John Jackson MILLER Mac WALTERS
Dessin : Omar FRANCIA
Couleurs : Michael ATIYEH
Série : Mass Effect
Collection : CONTREBANDE
Prix : 14,95€

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE

La station spatiale Oméga est un lieu de vice dirigé d’une main de maître par l’Asari Aria T’loak. Mais c’est également un point d’entrée stratégique dans la Galaxie. Aussi, lorsqu’une attaque est violemment menée par un groupe pro-humain sous l’égide de l’Homme Trouble, Aria T’loak se montre encore plus impitoyable pour conserver et protéger sa station. Le combat ne fait que commencer…[/quote]

Liens :
Le site de l’éditeur: www.editions-delcourt.fr
La page facebook de l’éditeur : www.facebook.com/editionsdelcourt

Dans ce second tome, “Invasion”, on comprend mieux pourquoi Aria est aussi respectée et crainte à la fois !
Faut dire que l’étendue de ces pouvoirs biotique peut faire courber l’échine au plus grand des Krogans sans problème !

Le récit se déroule donc sur Oméga.
Et vu le nombre de fois où je me suis rendu virtuellement sur cette station, c’est avec plaisir que je la revisite sous le format comics.

L’histoire est l’occasion d’avoir beaucoup d’action au fil des pages. Le dénouement est prévisible, ainsi que les véritables intentions de Cerberus surtout lorsqu’on connaît jusqu’à quels sacrifices est prêt à aller l’Homme Trouble pour atteindre ses objectifs.

Le dessin de Omar francia au niveau des personnages aussi bien humain que Alien est très bon comme précédemment.

Moi qui apprécie cette franchise, j’en redemande encore. :slight_smile: