MATRIX (Wachowski) : la tétralogie

Puis rien que Hugo Weaving quel grand « méchant ». Son meilleur rôle je trouve

Dans Priscilla… il cabotine moins, tout de même.

Ah ben il a la classe même en fanfreluche le Hugo Weaving. très bon film au passage « Priscilla folle du désert »!

Ça fait mal, hein ?
:wink:

Jim

moi j’ai arrêté d’en parler de cette scène finale de révolution, elle m’a bouleversé à l’époque. Visuellement, c’est une baffe sans nom. Il s’en dégage une telle puissance, c’est énorme.

Je te rejoins là-dessus : à l’époque de la sortie en salles, j’y suis retourné une deuxième fois, juste pour le plaisir de revoir cette scène, effectivement énorme, sur grand écran.

Quelle scène ?
Celle-ci ?

[quote=« Lord-of-babylon »]The Matrix Revolutions - Big Fight Scene - YouTube

Puis rien que Hugo Weaving quel grand « méchant ». Son meilleur rôle je trouve[/quote]

Jim

Je crois que Rael parlait bien de cette scène, en effet.

ouaih, cette scène en effet.
Elevé au manga, j’ai toujours été sensibles aux mecs qui posent en se battant sous la pluie et en produisant des effets d’impact surpuissant qui arrête les gouttes et qui fait remonter des cascades.
Voir ça en film live, ça m’a toujours soufflé. Je crois que cette scène à couté autant que le 1er film…

[quote=« Rael »]ouaih, cette scène en effet.
Elevé au manga, j’ai toujours été sensibles aux mecs qui posent en se battant sous la pluie et en produisant des effets d’impact surpuissant qui arrête les gouttes et qui fait remonter des cascades.
Voir ça en film live, ça m’a toujours soufflé. Je crois que cette scène à couté autant que le 1er film…[/quote]

Je la trouve d’un ennui absolu. ouais, visuellement, l’effet de la pluie est cool. Mais c’est trop de rapidité et pas assez de puissance, justement : le type fait un moulinet de bras tout mou, et derrière on montre un énorme impact, je trouve ça juste ridicule. les combats du premier me semblaient beaucoup plus efficace dans le genre, ils n’essayaient pas d’appuyer les effets, ils les plaçaient là où il faut sans s’étaler dessus comme un nouveau riche qui étale ses bagouzes et ses potiches.

[quote=« Rael »]ouaih, cette scène en effet.
Elevé au manga, j’ai toujours été sensibles aux mecs qui posent en se battant sous la pluie et en produisant des effets d’impact surpuissant qui arrête les gouttes et qui fait remonter des cascades.
Voir ça en film live, ça m’a toujours soufflé. Je crois que cette scène à couté autant que le 1er film…[/quote]

Ce qui me frappe, et qui m’intéresse, dans ce que tu dis, c’est « élevé aux mangas ».
Parce que moi, je suis élevé aux comics, et ce que je vois là, c’est du comics mis en images.

Je suis assez fan du premier Matrix, beaucoup moins des deux autres, mais mes reproches sont surtout d’ordre scénaristique. Parce que question image, je trouve qu’ils convoquent tout l’univers des comics.

Alors effectivement, quand j’ai découvert Akira à sa projection à Villeneuve d’Asq (à vue de nez, c’était en 1989, je crois), j’ai été frappé par certains codes graphiques (les cailloux qui flottent à proximité des gens à pouvoir, notamment…), mais pour moi, c’est vraiment du code « secondaire », très typé japonais et très chouette, mais pas la substantifique moelle du truc. C’était pas ça, le caractère universel que mobilisait Otomo.
Et je crois que les Wachowski ont aussi mobilisé des codes et une esthétique proprement universels. Au point que les gens issus de la tradition des comics ou de la tradition des mangas s’y retrouvent.

Jim

http://filmotek.beta.free.fr/public/affiches/matrix.jpg

Hop, j’ouvre une discussion sur la trilogie Matrix, ça me semble inévitable.
J’y transfèrerais les échanges qu’on a eus précédemment sur le trède consacré à Speed Racer.

Mais venez rajouter des commentaires ici, vous êtes les bienvenus.

Jim

[quote=« Nikolavitch »]

[quote=« Le Doc »]Serais-je l’un des seuls à n’avoir aimé que le premier alors ?

Je me sens cerné, ma parano ne va pas aller en s’arrangeant…[/quote]

Je suis avec le doc ![/quote]

Moi je suis avec les deux grands malades du dessus ! :mrgreen:

Pour ceux qui n’ont pas aimé les deux derniers opus de la trilogie [size=85](et je suis dans ce cas)[/size], je leur propose de regarder la version deZIONized qui comme sont nom l’indique garde le mythe de **Zion **intact.

Une belle réussite.

Pour ceux qui veulent « en savoir plus » un lien qui relie Matrix à Alan Moore ou l’inverse.

Et sur l’art du fan edit, Michel de Certeau avait dans une certaine mesure, celle de la technologie de l’époque à laquelle il écrivait autrement dit son epistémè, anticipé le mouvement.

C’est marrant, Artemus…le début de ton post m’a rappelé ma propre expérience avec le second Matrix. L’une de ces rares fois où je me suis ennuyé à mourir au cinéma alors que le premier m’avait vraiment enthousiasmé…

Si j’ai un jour le courage de me remettre à Matrix, je tenterais les versions deZionized…mais bon, depuis la fois où tu en as parlé sur l’ancien SP, je n’ai toujours pas eu envie de m’y remettre…

[quote=« Le Doc »]C’est marrant, Artemus…le début de ton post m’a rappelé ma propre expérience avec le second Matrix. L’une de ces rares fois où je me suis ennuyé à mourir au cinéma alors que le premier m’avait vraiment enthousiasmé…

…][/quote]

C’est sûr que la rave party m’a totalement laissé sur le cul, et je m’en suis pas remis jusqu’à longtemps après la fin du film.

Encore heureux que le premier film se suffit à lui-même en fin de compte.

Le premier est surtout à peu près bien écrit, avec une histoire qui suit une évolution logique. Les deux suivants ressemblent à une suite de scènes sans liens entre elles qui ne sont là que pour caser des symboles lourdingues ou des scènes techniquement impressionnantes mais qui ne servent pas à grand chose dans l’intrigue.

Même longtemps après, je ne m’en suis pas remis et je crois que je ne m’en remettrai jamais.

Boudiou, j’avais décroché bien avant la fin, je n’ai aucun souvenir de cette scène de rave.

Ni de la fin du film.

Ni même du film suivant.

Et pourtant je les ai vus, nom d’un néon. [size=85]Je vais quand même pas me les retaper. Ou alors les versions dezioned. Y a un protocole pour les chopper ? Ce sera plus sage.[/size]

Je ne me rappelle plus de grand chose non plus…à part d’avoir failli m’endormir au ciné devant le speech de l’architecte…

[quote=« Louisv »]

[quote=« artemus dada »]
(…) C’est sûr que la rave party[/quote]

m’a totalement laissé sur le cul, et je m’en suis pas remis jusqu’à longtemps après la fin du film.

Boudiou, j’avais décroché bien avant la fin, je n’ai aucun souvenir de cette scène de rave.

Ni de la fin du film.

Ni même du film suivant. [/quote]

Maintenant que tu en parles, je crois que je ne suis même pas allé voir le troisième en salle, tellement le deuxième m’avait gonflé.
Dommage, d’ailleurs, si j’avais su, j’aurais zappé le deuxième et profité des scènes de guerre du troisième sur grand écran.

Jim