MIDWAY (Roland Emmerich)

V1_SY1000_CR0%2C0%2C675%2C1000_AL

DATE DE SORTIE PREVUE

8 novembre 2019 (USA)
6 novembre 2019 (France)

REALISATEUR

Roland Emmerich

SCENARISTE

Wes Tooke

DISTRIBUTION

Dennis Quaid, Ed Skrein, Woody Harrelson, Luke Evans, Patrick Wilson, Aaron Eckhart, Tadanobu Asano…

INFOS

Long métrage américain
Genre : guerre
Année de production : 2019

SYNOPSIS

En juin 1942, en pleine guerre du Pacifique, le Japon et les États-Unis s’affrontent dans les airs autour des Îles Midway…

V1_SY1000_CR0%2C0%2C648%2C1000_AL

La première bande-annonce :

Midway-poster-3-600x750

Roland Emmerich a porté Midway pendant 20 ans. À l’époque, la plupart des studios ne voulaient plus financer ce genre de longs métrages et contrairement au Pearl Harbor de Michael Bay, Midway ne s’intéresse qu’aux faits historiques et pas à un triangle amoureux. Emmerich a fini par concrétiser son projet de longue haleine sans l’investissement d’un grand studio (le film a été distribué par Lionsgate) et avec des financements en grande partie allemands et chinois (les japonais avaient refusé à la fin des années 90).
Le scénario retrace les premiers mois de la Guerre du Pacifique, de l’attaque de Pearl Harbor à la bataille de Midway. Des libertés sont bien entendues prises, mais d’après ce que j’ai lu sur le sujet, le déroulé est assez fidèle à la réalité, tout comme la description de la dynamique entre les personnages principaux (et j’ai bien aimé les petites apparitions d’un certain cinéaste appelé John Ford). La distribution est solide mais il est dommage que les dialogues soient souvent aussi ampoulés. Même si Roland Emmerich n’est pas vraiment connu pour sa subtilité, il assure sur le plan de l’action et il y a une vraie intensité qui se dégage des batailles aériennes. Visuellement, Midway déborde de trucages numériques pas toujours maîtrisés (on distingue beaucoup trop les moments où les acteurs se tiennent devant des fonds verts, par exemple lors de l’attaque de Pearl Harbor). Mais malgré tous ses défauts, je trouve que ce gros spectacle guerrier ne manque pas de souffle…