MISFITS (saisons 1-5)

Cinq jeunes marginaux qui n’ont rien en commun se retrouvent en même temps à devoir remplir des travaux d’intérêts généraux. Un jour, ils essuient un puissant et étrange orage et, au sortir, se retrouvent tous affublés de supers pouvoirs…

[quote]CREATEURS

Howard Overman en 2009

DISTRIBUTION

Avec : Lauren Socha, Nathan Stewart Jarrett, Joseph Gilgun…

INFOS

Série britannique
Genre : drame, fantastique, science-fiction
Format : 45 mn
Saisons : 4, 28 épisodes

En 2010, et ce dès la fin de leur première saison, l’équipe de “Misfits” a raflé le Bafta Award de la meilleure série dramatique, s’imposant comme une série au fort potentiel. Les acteurs venus récupérer le prix sur scène ont alors plaisanté sur la possible mise en route d’une saison trois, alors que le tournage de la deuxième saison n’avait pas encore commencé. [/quote]

Très bonne série britannique malgré un début d’intrigue que j’avais trouvé laborieux sur le S1 Ep1. Mais elle se bonifie vraiment sur la durée, l’intrigue prend de l’ampleur, les personnages sont approfondis et de plus en plus sympathique. La saison 3 dont j’ai regardé les derniers épisodes hier était vraiment bien foutu: le nouveau pouvoir de Curtis, l’épisode avec les nazis, les zombies et puis ce final). La meilleure jusque là. Je suis ravi de voir qu’il y a une saison 4!
Un show soutenue qui a très peu de baisse de rythme à partir de la saison 2, bien différent d’heroes, moins friqué, mais plus “honnête” dans sa démarche et c’est souvent poilant (le running gag des éduc’ spé est bien dosé et toujours drôle même si j’aimais bien le connard avec sa mêche.

Cette série a vraiment trop peu d’épisodes. On la commence qu’elle se termine déjà, même si cette 3e saison a plus d’épisodes que les précédentes. Et j’aime toujours autant. Déjà, elle jouit d’un générique de qualité.
Je regrette néanmoins le départ de Nathan. Même si Rudy évolue dans le même registre de la vulgarité, je le trouve quand même moins bon, même s’il a de bons moments tout de même.
J’aime beaucoup ces variations dans les épisodes. C’est un peu comme une boîte de chocolats, tu ne sais pas trop sur quoi tu vas tomber. Des nazis, des zombies, du super-héroïsme, la série joue sur plusieurs registres avec la même qualité (grosso modo), et c’est ce qui en fait sa force.
Avec un final aussi inattendu que poignant.

Avec le départ de Simon et Alisha pour la saison 4, ça va être chaud, il va falloir recruter, et en plus un nouvel educ’ spé :slight_smile: Curtis n’est pas le perso le plus intéressant du groupe, mais le couple Kelly/Seth peut être intéressant à développer. J’espère que ce ne sera pas “la saison de trop”.

Ben justement j’avais de gros doute sur Rudy, mais au final ça passe plutôt bien. Il prend vraiment la place de Nathan en étant tout aussi vulgaire et lourdingue. La question que je me pose c’est ce comportement ne seras t’il pas lassant sur la durée?
Quand a Simon et Alisha y a toujours moyen de les faire revenir avec une pirouette scénaristique (même si je suis pas convaincu que ce soit une bonne idée).
J’espère qu’on est encore loin de la saison de trop. Par ailleurs, il serait temps de développer un peu la mythologie de la série ou de leur trouver un ennemi ou une menace d’envergure sur l’échelle d’une saison.

Ah, et effectivement Misfits comme Sherlock a vraiment trop peu d’épisode par saison. Alors oui, ca permet de pas se perdre pour les auteurs ou de pondre trop de mauvais épisodes (ou bof à côté des autres) mais on y perd en plaisir…

Premier teaser de la saison 4 :

Le nouveau teaser de la saison 4 :

La série Misfits a été renouvelée pour une 5ème saison.

Alors cette saison 4, ça donne quoi ?

J’ai arrêté au milieu du premier épisode.

Oui, c’est assez pénible à mater en fait…

A ce point-là?

C’est au même niveau que la saison 3. Soit, moins bien que la saison 2 qui était déjà très en dessous de la première.

La saison 5 de Misfits sera la dernière.

[quote]The new series marks the first anniversary of the storm and a support group forms on the estate for those people who find having a super power isn’t all it’s cracked up to be. Like… the ability to knit visions of the future, or to shag unwanted powers out of other people (you read that right) or to transform into a turtle. And as Dark Rudy likes to talk-slash-moan, it should come as no surprise that he is the first of our gang to start attending. And it’s here that he sees a very different future facing the team – one which could change things forever.

Strap on those ankle tags, because this is what you’ve been waiting for. Our guys are going to have to up their game if they’re going to tackle some real life A-grade super-powered vigilantes.[/quote]

Le premier teaser de la dernière saison :

La diffusion de la dernière saison de Misfits débutera le 23 octobre.

La bande-annonce :

Je viens de finir la 4e saison, et c’est clair que je trouve que cette série a perdu de sa superbe.
Après un premier épisode extrêmement long et pénible, la suite s’annonce un peu mieux. On termine de faire le ménage sur les premiers protagonistes de la série pour ce tourner vers de nouveaux personnages, pas forcément très intéressants. Le personnage de Rudy n’a pas la classe de Nathan malheureusement, même s’il utilise le même langage fleuri.

J’aime bien le nouveau personnage Abbey, que je trouve très mignonne
http://media.sfx.co.uk/files/2012/11/Misfits-Series-Four-Episode-Six-Abbey.jpg

Mais ça ne suffit pas pour redorer le blason de cette série qui avait pourtant bien commencé.

5e et dernière saison. Le niveau est un peu plus relevé que précédemment. Le personnage de Rudy gagne en profondeur, et ça fait du bien au personnage. La saison retrouve un concept super-héroïque, concept que l’on avait eu à une saison avec l’homme invisible qui se prenait pour un super-héros. Là, même principe, une vieille dame qui tricote l’avenir, offre un pull à Rudy où sont représentés 4 personnages, dont il l’interprète comme devant constituer une équipe de super-héros pour faire le bien. Ce qui est dommage, c’est que la série compte peu de saisons, qu’il faut bien 3 saisons pour avoir les personnages dont un pour constituer l’équipe, et on en arrive au dernier épisode qui constitue le grand final, avec voyage dans le temps au menu (vous avez dit Days of Future Past?).
Une dernière saison qui offre son lot de pouvoirs bien barrés, un éduc’spé qui finalement tient les 2 saisons, de rebondissements intéressants, et de moments assez drôles (j’ai beaucoup aimé la dernière séquence avec l’homme volant).

Au final, on a tout de même une série en dents de scie, qui a eu du mal à retrouver son rythme de croisière après le départ de Nathan, puis de l’équipe originale, mais qui a su reprendre les rènes dans cette dernière saison.

Bon allez, je vais finir de mater **Skins **maintenant…