NO ONE LIVES (Ryûhei Kitamura)

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

10 mai 2013 (USA)
Indéterminée (France)

REALISATEUR

Ryûhei Kitamura (Versus - L’Ultime Guerrier, Midnight Meat Train)

SCENARISTE

David Cohen

DISTRIBUTION

Luke Evans, Adelaïde Clemens, Derek Magyar, America Olivo, Lee Tergesen…

INFOS

Long métrage américain
Genre : Thriller/Horreur
Année de production : 2012

SYNOPSIS

Une bande de tueurs sans merci kidnappe un jeune couple en voyage à travers le pays et les emmène dans une maison abandonnée au milieu de nulle part. Lorsque la jeune fille meurt, les rôles s’inversent et le gang se retrouve traqué par un tueur déterminé à ne laisser personne en vie…[/quote]

La bande-annonce :

J’avais beaucoup aimé Midnight Meat Train de Kitamura, avec ses ambiances oppressantes, ses scènes gores extrêmement efficaces, ses choix de mise en scènes inspirées, notamment lors du final (et Vinnie Jones a rarement été aussi impressionnant).
No one lives ne confirme pas cette très bonne impression. Le film a ses qualités, le renversement des codes hélas éventé par le synopsis et la bande-annonce (alors que plus de subtilité de ce côté-là aurait renforcé l’effet de surprise) est très bien vu et permet de jouer avec les clichés du genre.
J’aime bien Luke Evans, sa belle gueule et sa présence physique sont un atout pour le rôle. Adelaïde Clemens est par contre un peu trop transparente, ce qui diminue l’impact des confrontations avec son tourmenteur.
Passé les révélations, le film fait hélas un peu trop “copie forcée” des slashers des eighties dont il s’inspire avec des meurtres très graphiques qui s’enchaînent avec régularité. Ca manque de personnalité, c’est parfois un peu vulgos et je n’y ai pas vraiment reconnu la patte du réal’ de Midnight Meat Train.
C’est pas désagréable, mais ce n’est franchement pas transcendant…

Exactement de ton avis sur ce petit film d’un réal pourtant doué (et j’aime aussi beaucoup son “Midnight Meat Train”) : pour ma part, je l’ai vu sans la moindre info sur le sujet, et le twist qui survient après la première bobine a fait sur moi son petit effet (une inversion / variation sur le principe même du slasher).
Néanmoins, le film par la suite n’est pas à la hauteur de ce twist intéressant : “vulgos”, oui y’a de ça indéniablement, mécanique, aussi. Et on a connu Kitamura plus déchaîné sur le plan des idées de mises en scène.

Je conseillerais néanmoins le film pour deux raisons : d’une part, et encore une fois, le twist est plutôt bien vu, et d’autre part c’est une telle période de disette pour le genre qu’on est bien obligé de manger notre pain noir…
Par exemple, j’ai vu “My Soul to Take” (apparenté au slasher), le dernier Wes Craven, pas plus tard que ce week-end : ben c’est pas la joie, même si c’est toujours de facture solide, avec Craven. On attendra le prometteur “The Town that Dreaded Sundown” pour espérer une éventuelle et très hypothétique résurrection d’un genre bien sinistré.

Oui, je n’en ai pas entendu beaucoup de bien, de My Soul to take. Mais comme j’ai péniblement été jusqu’au bout de la purge Scream 4 (et là, je sais que nous ne sommes pas du même avis), je passerai peut-être mon tour…ou alors je ferai la patate de canapé s’il passe sur Canal…
The Town that dreaded Sundown a pour l’instant de plutôt bons échos, alors croisons les doigts…

Ouais, je l’attends de pied ferme, celui-là.
Le seul “Scream” que j’aime pas, c’est le troisième. Le quatrième (tu en avais déjà dit ce que tu en pensais, il me semble…) m’a beaucoup intéressé, en effet. Sans être un génie, Wes Craven me semble être un réal’ très intelligent, sans compter qu’il est très solide sur le plan technique. Je découvre certains de ses vieux films en ce moment (pour un travail en cours), y’a plein de choses qui valent le détour.
Sur “My Soul To Take”, on va dire qu’il est passé à côté de son sujet, pour rester poli (la version pas polie, c’est qu’il a chié son film dans les grandes largeurs :wink: ).