NO PAIN NO GAIN (Michael Bay)

Basé sur une histoire vraie et inspiré d’articles de presse parus dans le Miami New Times, Pain and Gain, le nouveau Michael Bay, suivra les exploits criminels du Sun Gym gang.
Composé de bodybuilders dopés aux anabolisants, le gang s’est rendu célèbre entre décembre 1999 et janvier 2000 par ses multiples vols, enlèvements et meurtres.

Les deux premières affiches :

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

26 avril 2013 (USA)
11 septembre 2013 (France)

REALISATEUR

Michael Bay

SCENARISTES

Christopher Markus & Stephen McFeely

DISTRIBUTION

Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Ed Harris, Rebel Wilson, Anthony Mackie, Tony Shalhoub, Rob Corddry, Ken Jeong…

INFOS

Long métrage américain
Genre : comédie/drame/action
Titre original : Pain & Gain
Année de production : 2012

SYNOPSIS

À Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n’importe quoi pour vivre le « rêve américain » et profiter, comme sa clientèle fortunée, de ce que la vie offre de meilleur : maisons de luxe, voitures de course et filles de rêve… Pour se donner toutes les chances d’y arriver, il dresse un plan simple et (presque) parfait : enlever un de ses plus riches clients et… lui voler sa vie. Il embarque avec lui deux complices, Paul Doyle et Adrian Doorbal, aussi influençables qu’ambitieux.[/quote]

Après avoir mené à bien ce projet au budget modique (25 millions de dollars) qu’il tenait à réaliser depuis plusieurs années, Michael Bay s’attaque maintenant au quatrième volet de Transformers, pour lequel il retrouvera Mark Wahlberg, annoncé comme nouvelle tête d’affiche du film après le départ de Shia LaBeouf de la franchise.

La bande-annonce :

Il y a des films , on se demande vraiment : mais pourquoi ? Hahaha .
Remarque , il y a Tony Shaloub ( Galaxy Quest , MIB… ) dedans .

Pitit HS : Le Doc , pour Tori & toi , c’ est un jeu de venir voir ma collection " films/séries " à tour de rôle ? :laughing: :laughing: :laughing: Oui , ça me fait bêtement rigoler . :mrgreen:
Remarque , vous êtes les seuls . À part un " homme en rouge " qui s’ est intercalé entre vous une fois ( je ne sais pas pourquoi il est venu :unamused: ) . Cela me fait toujours bizarre de voir que des personnes sont venus voir ma collection . :smiley:

PS : Il y a Ed " Virgil ( Bud ) Brigman " Harris aussi dans ce film . C’ est pas mal ça . :wink:

Hahahahaha ! J’adore ta façon de placer des messages personnels un peu partout…mais je vais te répondre par MP… :mrgreen:

Rho , il n’ y en a que deux . Peut être trois . Mais promis , j’ arrête . :mrgreen:

http://img809.imageshack.us/img809/3081/2cdj.jpg

[quote=“Le Doc”]Basé sur une histoire vraie et inspiré d’articles de presse parus dans le Miami New Times, Pain and Gain, le nouveau Michael Bay, suivra les exploits criminels du Sun Gym gang.
Composé de bodybuilders dopés aux anabolisants, le gang s’est rendu célèbre entre décembre 1999 et janvier 2000 par ses multiples vols, enlèvements et meurtres.

…][/quote]

Le sujet m’intéresse, j’aime beaucoup Mark Wahlberg et j’ai vu quelques photos : il est plutôt crédible en bodybuilder sous stéroïdes anabolisants. Dwayne Johnson aussi d’ailleurs

J’en suis et pas plus tard que ce soir pour la peine !

1er partie (sur 2) de l’article consacré au film de Michael Bay, je l’ai intitulé No Brain No Gain. :wink:

Vivement la suite…et j’adore ce titre ! :wink:

Oui, ça donne envie d’aller voir ! :mrgreen:

La deuxième partie, intitulée Les Charlots à Miami s’intéresse à proprement parler au film de Michael Bay ; parce qu’il le mérite bien. :wink:

J’ai vu ça hier soir…et j’ai trouvé ça aussi amusant que saoulant, aussi divertissant qu’énervant. Bay et ses scénaristes tournent un fait divers sordide en comédie noire mâtinée de thriller. La manoeuvre peut irriter parce car elle insuffle souvent aux personnages principaux un certain capital sympathie, même dans leurs actes les plus répréhensibles. Mais en faisant abstraction de cela, le côté hénaurme des situations et la bêtise crasse du trio de bodybuilders sont prétexte à des scènes d’une grande loufoquerie et d’une méchanceté qui confine au sublime.
Dans cette folie ambiante, les comédiens sont juste excellents. En repris de justice cocaïnomane converti au christianisme, Dwayne The Rock Johnson va même jusqu’à voler la vedette à Mark Whalberg. Les acteurs secondaires, de Tony Shalhoub à Ed Harris (qui joue carrément l’un des rares persos qui ne soit pas stupide ou totalement pourri) en passant par les apparitions toujours aussi savoureuses de Ken Jeong, Rob Corddry et Rebel Wilson, ne sont pas en reste.
Mais voilà, le réalisateur, c’est Michael Bay, avec ses gros sabots, ses tics insupportables, les mêmes mouvements de caméras épileptiques qu’il nous refile depuis le début de sa carrière…c’est vulgos…ce qui d’un certain côté se prête bien au sujet même si ça fait vraiment mal aux rétines. La narration en voix-off se révèle également souvent bien lourde, même si certains monologues intérieurs sont plutôt bien vus.
Au final, le sujet est bon, tout comme les acteurs. Il faut juste ne pas être trop allergique au style Michael Bay qui filme ses gros tas de viande avec autant de finesse que ses robots géants (mais bon, “finesse” est un mot qui ne doit pas se trouver dans son dictionnaire).
No brain no gain, comme dirait Artie… :wink:

ouais c’est marrant ce mélange de sensation parce que le sujet est vraiment accrocheur pour capter jusqu’au bout malgré les défauts pointés