NOS ANNÉES RÉCRÉ A2 ( Sébastien Carletti)

Je viens de voir un Ovni passer à la TV, ou plutôt Goldorak et Candy, et la fibre nostalgique s’est emparée de moi.
En plus si comme le dit cet article, le bouquin est bien fait et semble se rapprocher du travail fait avec Jim sur les comics, je pense donc l’acquérir dès sa sortie.

[quote]Nos années Récré A2, c’est bien sûr l’émission mythique qui a animé nos écrans de 1978 à 1988, mais aussi tout l’univers des enfants et préadolescents de l’époque. Un moment divertissant, original et informatif qui lui vaut le 7 d’or de la meilleure émission pour la jeunesse en 1986. On y côtoie des comédiens comme Zabou, Charlotte Kady, le journaliste William Leymergie, le caricaturiste Cabu ou encore des chansonniers, des professeurs de lettres et Jacky le spécialiste du rock !
Dirigé par Dorothée sous l’oeil attentif de Jacqueline Joubert, cette émission offrait aux jeunes un vrai spectacle, en direct le mercredi, dont le maître-mot était sans nul doute «diversité». Littérature, musique, cinéma, géographie, bande-dessinée, dessin animé, feuilleton et série en sont des exemples.
On se souvient des mythiques Goldorak, Albator, Candy, Cobra et Tom Sawyer qui ont été le pilier de notre enfance. Mais souvenons-nous également de Zeltron, qui nous apprenait les secrets de l’électricité, Mes mains ont la parole, qui nous invitait à découvrir la langue des signes, ou encore Télétactica, le premier programme interactif de la télévision française. Les chapitres suivent l’évolution de l’émission, saison après saison, au gré des changements d’animateurs et héros du moment. Séquences en images de génériques, séries et dessins animés de Récré A2 côtoient dans ce livre les programmes des chaînes concurrentes de l’époque. Les images et le récit détaillé qui les accompagne plongent le lecteur dans l’ambiance particulière de ces années mythiques pour nombre de quadras d’aujourd’hui.

Collectionneur, spécialisé dans différents phénomènes liés à la pop culture, passionné de jouets, de bandes dessinées, et d’univers fantastiques, Sébastien Carletti a participé à des magazines comme Geek le Mag ou Comic Box. Il a également publié Nos jouets 70-80 (Hors Collection, 2008) et en 2011, avec Jean-Marc Laine, Nos années Strange 1970-1996 (Flammarion).
[/quote]

uneidole.fr/nos-annees-recre … yclopedie/

Hello Vik.
Merci de ton intérêt pour mon travail.
En fait le bouquin est disponible depuis pratiquement trois mois :mrgreen:

[quote=“Vik”]Je viens de voir un Ovni passer à la TV, ou plutôt Goldorak et Candy, et la fibre nostalgique s’est emparée de moi.
En plus si comme le dit cet article, le bouquin est bien fait et semble se rapprocher du travail fait avec Jim sur les comics, je pense donc l’acquérir dès sa sortie.
[/quote]

Le boulot de Sébastien, orienté autour de l’imaginaire de l’enfance en France, est assez proche du mien effectivement, à la différence près (ténue, faut le dire…) que je m’intéresse à l’histoire des imaginaires, un peu dans une perspective “histoire des formes” (comme aime à le dire Jean-Baptiste Thoret). Sébastien, me semble-t-il, a quant à lui l’approche de quelqu’un qui regarde comment c’était avant, et comment ça évoluait en même temps que la société évoluait.
Il avait déjà fait ça dans Nos Jouets 70-80, qui est davantage orienté sur l’image (moins de texte, c’est plus “beau livre / art book”, d’une certaine manière), qui replace le jouet dans une perspective historique sur deux décennies, ainsi que dans Nos Années Strange, avec l’imaginaire super-héros décliné dans le temps (une trentaine d’années) et sur différents supports.
Là, la perspective est pareille (je peux en parler d’autant que j’ai tout récemment utilisé son bouquin pour vérifier des informations…), avec l’imaginaire télé enfance. Sur la couverture, c’est marqué “78-88”, mais comme pour Nos Années Strange, le bouquin couvre en amont et en aval, et jette des ponts.
Donc ça dépasse la simple nostalgie, et on le sent à la lecture du bouquin.

Jim

[quote=“Robocolt”]Hello Vik.
Merci de ton intérêt pour mon travail.
En fait le bouquin est disponible depuis pratiquement trois mois :mrgreen: …[/quote]

Bah ils en parlent seulement maintenant… Quoi qu’il en soit j’ai passé commande ce matin.

[quote=“Vik”]
Bah ils en parlent seulement maintenant… Quoi qu’il en soit j’ai passé commande ce matin.[/quote]

Oui, parce qu’obtenir un sujet télé met bcp de temps, quand on a la chance d’en obtenir un :confused:

J’espère qu’il vous plaira.

A y est, je l’ai reçu, je l’ai feuilleté, je l’ai parcouru, les yeux pleins d’étoiles remplis de nostalgie, je m’y mettrai plus sérieusement un de ces 4.

Par contre je regrette déjà l’absence d’un index avec la liste des séries.

[quote=“Vik”]A y est, je l’ai reçu, je l’ai feuilleté, je l’ai parcouru, les yeux pleins d’étoiles remplis de nostalgie, je m’y mettrai plus sérieusement un de ces 4.

Par contre je regrette déjà l’absence d’un index avec la liste des séries.[/quote]

Super ! Ent fait l’index est censé être téléchargeable, un lien est indiqué au sommaire. Je le termine ce week-end, ce satanné index lol !

Sinon je prépare le fouet :mrgreen:

J’ai commencé à lire, ça rappelle plein de souvenirs, c’est incroyable. Même s’il y a des émissions que j’ai probablement occultées, et d’autres qui ne me disent absolument rien.

C’est marrant la référence sur les amis de Chico, “dont personne ne se souvient”, parce que moi, ça m’a clairement marqué, au point que j’en avais recherché des traces sur le net, ne me rappelant plus du titre il y a 6-7 ans (chicopacopacabana fait tomber la pluie…).

Par contre, j’ai un souvenir flou concernant les débuts de Récré A2 et de Goldorak. Il me semblait avoir vu l’arrivée de Goldorak en rentrant de l’école, ce qui n’est pas possible puisque ça a commencé le 3 juillet. Donc je n’ai probablement pas vu les débuts ni de l’un ni de l’autre. Et j’ai dû voir ça probablement en août en rentrant de vacances. Mais qu’y avait-il avant dans cette case horaire? Parce que s’il y a un souvenir qui est clair, c’est que quand on recevait le journal TV, je me ruais sur cette tranche horaire. Voir “Récré A2” n’éveille pas de souvenir en moi particulier, mais “Goldorak” oui, parce qu’il s’est passé la chose suivante (j’avais environ 8 ans, mon frère 6):
Moi: Ouais, génial, Goldorak!
Mon frère: C’est quoi Goldorak?
Moi: Je ne sais pas… mais ça doit être génial!

Comme quoi, un nom nous fait imaginer plein de trucs. :mrgreen:

Et ça me rassure de voir que la suite de l’épisode où Goldorak se fait arracher un bras n’est pas passée tout de suite. Des mois et des mois de frustration :mrgreen:

Merci pour ces précisions sur Candy et le sort du Prince des collines, dont j’ignorais totalement que ça s’était passé ainsi.

Enfin bref, si je commence à raconter mes souvenirs à chaque page, j’en écris un livre également :mrgreen:

Mais c’est cool, j’aime bien, c’est condensé, mais clair, et puis il y a tellement de choses, qu’il faut quand même arriver à tout caser. Ca bougeait quand même pas mal au niveau des émissions, on ne s’en rend pas vraiment compte quand on est gosse, même si on suit de près, parce qu’avec 3 chaînes, on faisait vite le tour.

[quote=“Robocolt”]
Super ! Ent fait l’index est censé être téléchargeable, un lien est indiqué au sommaire. Je le termine ce week-end, ce satanné index lol ![/quote]

Des promesses, des promesses,… :mrgreen:

Donc je sors le fouet. http://r20.imgfast.net/users/2013/18/37/78/smiles/fouet.gif
Niark.

Bon sinon, pour les erratums à renvoyer, ça inclut aussi les petites coquilles? Du genre j’ai vu un “on” à la place d’un “son” (non référencé dans la liste actuelle).

Je n’arrive pas à trouver le temps de terminer ce satané Index, je l’avoue.

Je vais avoir plus de temps les week-ends à venir.

Oui, les coquilles, je prends ! :smiley:

Merci !

BON ANNIVERSAIRE CASIMIR! 40 ANS!

[quote]
Lundi 16 septembre 1974. Rivés devant leur poste TV, des milliers de gamins français (et suisses, accessoirement…) découvrent pour la première fois le générique de «L’île aux enfants». Sans se douter que ce «Voici venu le temps des rires et des chants…» va les marquer à vie ni imaginer que Casimir le monstre gentil va doucement se transformer en symbole…

Pourtant, rien ne prédestinait ce programme à entrer dans la légende. De fait, au départ, «L’île aux enfants» est conçue comme un complément de «Bonjour, Sésame» et ne dure que 4 minutes. Mais petit à petit, l’émission réalisée par Christophe Izard prend sa place. Si bien qu’en 1976, elle passe à un format de 20 minutes.

Concrètement, le divertissement se divise en deux parties. D’une part, les aventures de Casimir, «le monstre qui fait rire» et raffole de l’immonde (?) Gloubiboulga, et de ses amis François (Patrick Bricard), Julie (Eliane Gauthier) et monsieur du Snob (Jean-Louis Terrangle). NB: plus tard, la fine équipe sera rejointe par Léonard le renard grincheux et par le cousin de Casimir, Hippolyte.

Et d’autre part, des séquences animées qui deviennent également rapidement cultes. Ainsi La Noiraude, une vachette aux soucis existentiels, la Linéa, petit personnage qui prenait vie d’un trait de crayon, ou encore Gribouille, qui essayait de faire deviner ses dessins à son auditoire.

Une icône

Le succès est énorme mais, le 30 juin 1982, TF1 en cesse la diffusion, après 968 épisodes, alors que Récré A2, présentée par Dorothée, prend son envol sur France 2… alors encore Antenne 2!

Aujourd’hui, Casimir est une icône générationnelle: les épisodes de «L’Île aux enfants» ont été régulièrement reprogrammés dans les années 90 et 2000, et Yves Brunier enfile régulièrement son costume du monstre orange pour des apparitions exceptionnelles, qui font souvent fureur. Quant à Google France, il lui a offert un doodle, histoire de fêter ce quarantième anniversaire![/quote]

[quote=“Vik”]BON ANNIVERSAIRE CASIMIR! 40 ANS!
[/quote]

Il y a “Nos années Casimir” qui sortira le 09/10/2014.

*A l’occasion des 40 ans de Casimir, tous les personnages de l’émission culte L’île aux enfants sont réunis dans un album illustré de plus de 1000 images : Casimir, Julie, François, Hippolyte, Léonard, M. du Snob, Mlle Futaie, Emile, toutes les séquences intercalaires…

Grâce au travail de recherche de Pierre-Alek Beddiar et Arnaud Magnier, qui ont rassemblé pendant plus de 15 ans les archives de l’émission vedette, ce livre est le passeport pour l’île aux enfants, le pays merveilleux des monstres gentils et des enfants heureux.*

Pour ceux qui ont D8, la chaîne diffuse ce soir à 20h50 un doc sur les coulisses de l’émission “Club Dorothée” que Dorothée présentait entre 1987 et 1997.

Et pour parfaire votre formation jeune padawan, voici un petit quiz.

  1. Dorothée est un pseudonyme. Eh oui! Quel est son vrai nom?
    A) Valériane de la Motte-Piquet
    B) Marie Dauphin
    C) Frédérique Hoschedé

  2. Quelle émission Dorothée a-t-elle a quittée pour présenter le «Club Dorothée» en 1987 sur TF1?
    A) «Récré A2»
    B) «Croque Vacances»
    C) «1, rue Sésame»

  3. Le fameux groupe qui accompagnait Dorothée, Les Musclés, comptaient cinq musiciens. Qui faisait de la guitare (et du yodel)?
    A) Eric
    B) Remy
    C) Framboisier

  4. Qu’était «Le zigouigoui»?
    A) Un jeu où il fallait choisir entre trois portes pour gagner plein de cadeaux
    B) Une chanson paillarde interprétée par François Corbier
    C) Le yorkshire de Dorothée

  5. Quel poster trône dans le garage, le local où répètent Nico et Cie d’«Hélène et les garçons»?
    A) Celui de Jordy
    B) Celui du film «The Doors», d’Oliver Stone avec Val Kilmer
    C) Celui du Bon Jovi Tour 1991

  6. Les Musclés tiennent leur nom…
    A) Du slogan «Fruité c’est plus musclé» de Fruité, sponsor du «Club Dorothée»
    B) Du passé de bodybuilder de René et Minet
    C) Du premier générique de dessin animé qu’ils ont interprété, celui de «Muscleman»

  7. Son générique débutait par «Moitié homme, moitié robot, le plus valeureux des héros»…
    A) Goldorak
    B) Bioman
    C) San Ku Kaï

  8. Quel scandale a marqué «Le Jacky Show», l’émission dérivée du «Club Dorothée» qui recevait les chanteurs à succès de l’époque?
    A) Mallaury Nataf interprète son single «Fleur Sauvage» sans culotte sous sa jupe
    B) Ariane, ivre, massacre le générique de «Dragon Ball»
    C) Lagaf’ et Jacky en sont venus aux mains

  9. La première du «Club Dorothée», le 2 septembre 1987, s’est fait dans la douleur. Pourquoi?
    A) La bande de la chanson «Le nez de Dorothée» qu’est censé interpréter Corbier est à l’envers
    B) L’invité, le champion du monde de karaté Emmanuel Pinda, se tord la cheville en faisant une démonstration
    C) Le 1er épisode d’«Astro le petit robot» est diffusé en japonais

  10. Quelle série n’était pas diffusée à l’antenne du «Club Dorothée»?
    A) «21 Jump Street»
    B) «Twin Peaks»
    C) «Arnold et Willy»

11.A quoi servait, notamment, la carte de membre du «Club Dorothée»?
A) A naviguer gratuitement sur 3615 Club Dorothée
B) A acheter à moitié prix des pins’ parlants
C) A Assister en priorité aux émissions du «Club Dorothée»

  1. De quel dessin animé, Rei, Ted, Jeannot, Dan et Ji, aussi appelés «Les joyeux loufoques», sont les héros?
    A) «Les chevaliers du Zodiaque»
    B) «Le collège fou, fou, fou»
    C) «Les Minipouss»

13.Magalie Madison (Annette de «Premiers baisers») raconte qu’un jour un producteur lui a demandé de faire un film pour lui. Qui était-ce?
A) Luc Besson
B) Steven Spielberg
C) Marc Dorcel

  1. Qui était Indra, que l’on voyait très souvent sur le plateau?
    A) Une chanteuse suédoise, reine de l’eurodance au début des années 1990
    B) Un personnage de sitcom interprété par Jacky, déguisé en grosse greluche
    C) Le tigre du Dr Michel Klein, présentateur de la chronique animalière du mercredi

  2. Superpat, le Dr Jackenstein, la Fée Dodo et la Fée Caca étaient les personnages de…
    A) «Le miel et les abeilles»
    B) «Jayce et les conquérants de la lumière»
    C) «Pas de pitié pour les croissants»

  3. De quelles stars françaises, Jacky (de son vrai nom Jacques Jakubowicz) a-t-il été l’attaché de presse?
    A) Serge Gainsbourg et Alain Bashung
    B) Serge Gainsbourg et Michel Berger
    C) Alain Bashung et Claude François

  4. Quel était le tout dernier générique du «Club Dorothée», (saison 1996-1997)?
    A) «On a d’la chance, c’est le Club Dorothée»
    B) «Ça donne envie de chanter»
    C) «Venez surfer sur le «Club Dorothée»

  5. Avec quelle chanson Dorothée clôturait, le 29 août 1997, dix ans de bons et loyaux services chez TF1?
    A) «Un jour on se retrouvera»
    B) «Des millions de copains»
    C) «Vive les vacances»

1C; 2A; 3A; 4A; 5B; 6A; 7B; 8A; 9A; 10B; 11C; 12B; 13C; 14A; 15C; 16A; 17C; 18A

Précédé par la présence de l’équipe du Club Do’ dans Touche pas à mon poste (je suis surpris qu’ils aient réussi à faire se déplacer Corbier, qui est assez réticent quand il s’agit de parler de lui uniquement via le Club Do : il a commencé sa carrière de chanteur avant, il la continue depuis, et il en a marre qu’on ne lui parle que de sa participation à l’émission).

J’ai fait une erreur… Zut.

Tori.