Note wakanim sur l'attaque des titans

Salut, je relaie ici une note de Redbushi (co fondateur de wakanim) écrite sur son blog. Note qui évoque son point de vue sur le téléchargement illégal et le fansub notamment ses effets pervers sur les séries licenciés.

redbushi.wordpress.com/2013/09/2 … es-titans/

[quote]Une note suite à la fin de "L’attaque des Titans"
septembre 29, 2013Uncategorized
Il est 4h du matin, l’épilogue de notre série phare du moment “L’attaque des Titans” s’achève, après 6 mois de diffusions intensives les dimanches !
Je tenais à faire un mot pour remercier les personnes qui nous ont soutenu et qui ont participé en regardant légalement cette diffusion en simulcast.
En particulier nos membres premium qui ont acheté les épisodes, ce soutien n’est pas anodin pour une production et un studio; et nous sommes heureux de constater qu’en France, il y a des fans responsables qui soutiennent ce qu’ils aiment.
la France est un pays important pour l’animés Japonais et plus que jamais, la VOD et la diffusion simulcast s’impose comme un moteur pour leur éco-système.

Ce paragraphe s’adresse aux autres, ceux qui sont passés par des services tiers et illicites et qui auront l’honnêteté intellectuelle de lire, d’ingérer, et des réagir à ces propos:

Il est difficile pour un spectateur de comprendre les enjeux et le challenge de l’exploitation d’un animé, – ce n’est évidemment pas nécessaire pour profiter pleinement d’un programme – mais les diffusions illégales (warez: téléchargement illicite) nous pousse à avoir un discours pédagogique qui passe par l’explication des rouages du système.
Ce qui rend parfois la discussion difficile pour les gens qui ne veulent pas entendre et comprendre en quoi les offres légales sont nécessaires:

1/ Une oeuvre d’animation n’est pas le fruit d’un mangaka (auteur unique), c’est une équipe de production, un studio d’animation et la collaboration de nombreux artistes
(musique, intérprétation, mise en scène, écriture, design etc…) qui travaillent ensemble de nombreux mois.

2/La plupart des productions ne peuvent pas se passer du marché international (ventes extérieurs au Japon) pour amortir les frais liés à la production.

3/L’exploitation TV au Japon ne paie pas le programme dans son intégralité. Les chaînes de TV sont un tremplin pour le programme, qui devra ensuite réaliser des ventes DVD/Bluray et d’autres diffusions pour entrer dans les frais des producteurs.
L’exploitation dans les autres pays du monde représente en général 20% à 30% des revenus globaux sur une production. Certaines œuvres rencontrent même plus de succès à l’étranger qu’au Japon (“Cobow Bebop” par exemple – ou “Dragon Ball”).

4/Toute la chaîne de production existe et évolue grâce à une seule variable: les spectateurs.
Un programme est conçu pour être vu, il y a quelques années encore “être vu” allait de paire avec “investir” dans le programme.
La valeur commerciale d’un programme et proportionnelle à la valeur sentimentale qu’un fan lui accorde,
quand cela est le cas, le programme connait un cercle vertueux qui permet aux studios, producteurs et créateurs d’amortir leur production et d’investir en continu dans l’évolution du marché.
Aujourd’hui, il y a en France une déconnexion entre la valeurs sentimentale et la valeur commerciale qu’on donne à l’animation (j’aime, mais jamais je ne paierais quoi que ce soit pour regarder).
Cette mentalité est alarmante, car elle crée un déséquilibre et surtout un fossé entre les amateurs d’animés et les producteurs. Elle est aussi responsable de l’augmentation des prix.
Les producteurs devant se concentrer sur des niches de fans plus retreintes mais plus fidèles (fan service, moe, ecchis, adaptation de jeux, des gammes de figurines et autres produits tiers…).
D’un point de vue global ce comportement fait perdre en créativité au marché. Il fait aussi décliner l’évolution et les compétences liés à cette industrie.

Cela fait plus de 4 ans que nous travaillons à proposer une offre légale aux fans français; l’idée et notre moteur est de soutenir cette industrie en proposant un service complet qui se veut honnête.
Notre offre est plus complexe que les plateformes de VOD usuelles car nous pensons que le profil des fans d’animation est varié:
Il y a des diffusions gratuites (30 jours, pour chaque nouvel épisode) en streaming et téléchargement (DRM), du payant en streaming (location) ou en téléchargement (sans verrou numérique – DRM -, donc des fichiers MP4 lisibles partout).
Tout ça pour proposer des solutions pour tous, sans exception.
De la personne qui n’a pas les moyens d’investir directement (ce sera tout de même le cas via la pub, mais indirectement), jusqu’au fan qui prendra plaisir à acheter et profiter de l’épisode en Full HD. (acheter ne veut pas dire être un pigeon, comme on l’entend souvent sur les plateformes de WAREZ qui distribuent nos releases ripées ou les forums de jv.com; au contraire, c’est faire preuve d’une honnêteté intellectuelle et surtout d’un intérêt pour le programme. La relation qu’on a avec un programme acheté, et un programme volé est très différente).

Sur des titres en simulcast, le cauchemar des éditeurs commence quelques minutes après la publication.
Pour “l’attaque des Titans” plus de 15.000 liens illicites ont été supprimés en 6 mois, près de 200 main-courantes ont été rédigées, 18 blogs/sites fermés, et 3 plaintes sont en cours d’instruction;
Ce n’est pas un tableau de chasse, c’est un constat effroyable d’une mentalité qui reflète un grand problème de société. C’est aussi ce qui me pousse à écrire cette note.

Ce travail est essentiel, et malheureusement beaucoup de gens ne savent pas le tord qu’ils font en allant vers ces sources (ou ne connaissent pas l’offre légale, en la jugeant sur des “on dit” ou des arguments souvent aveuglés par le besoin et l’attrait du gratuit – même illégal). Le désir prend souvent le pas sur la logique, mais ce n’est pas une preuve d’intelligence.
Vu avec un peu de recul, c’est triste, de voir une masse aussi importante de gens adhérer à cette mentalité (souvent sans réflexion derrière).

J’espère tout de même que nos actions permettent une évolution positive, je pense qu’il suffit de se poser la question pour comprendre qu’une offre légale en France est indispensable !

Merci d’avoir lu cette note.

[/quote]

Je ne vais pas revenir sur le fond puisque ce qui est dit correspond à ce que l’on répète depuis des lustres. Par contre, franchement, faire autant de fautes d’orthographe, ça fait pas sérieux, mais vraiment pas. Le présent de l’indicatif à la troisième personne du pluriel est inconnu de ce monsieur ? On ne le dira jamais assez mais pondre des messages, peu importe la valeur de leur contenu, en le blindant de fautes d’orthographe fait perdre du crédit à son auteur et à son propos. Un petit effort de relecture suffit, surtout lorsque l’on aborde un sujet comme celui-ci. J’espère vraiment que leurs sous-titres ne sont pas de cette “qualité”…

Moi j’aime bien wakanim, j’ai pas encore eu recours au premium mais ils laissent assez longtemps les épisodes en gratuit pour qu’on puisse les visionner, par contre je pense passer commande du collector si il est toujours disponible en pré commande.

Je reviens un peu sur le contenu du message. Si l’ensemble est pertinent, j’apprécie moyennement ce point précis :

[quote]1/ Une oeuvre d’animation n’est pas le fruit d’un mangaka (auteur unique), c’est une équipe de production, un studio d’animation et la collaboration de nombreux artistes
(musique, intérprétation, mise en scène, écriture, design etc…) qui travaillent ensemble de nombreux mois.
[/quote]

Ce ne serait pas une manière détournée de dire que le scantrad, pourquoi pas ? Pourquoi faire une comparaison avec les mangakas ? Pourquoi occulter le boulot des assistants et du tantô, du directeur éditorial du magazine, voire même les imprimeurs ? Autant je suis profondément d’accord avec le reste du contenu, autant ce passage est assez choquant dans ce qu’il sous-entend, volontairement ou non.

Je ne pense pas que ça soit volontaire, ça irait quand même contre l’esprit de son message.
Il a semble t il évoqué ce qu’il maîtrise, à savoir, l’animation.

Mais c’est vrai qu’on peut l’interpréter comme tu viens de le faire, même si j’avoue que je ne l’avais pas lu comme ça ^^.

Son message mène tout de même facilement à la conclusion que le scantrad c’est “moins grave” que le fansub puisqu’on ne lèse “que” le mangaka. C’est très limite.

Comment quelqu’un qui parle de “tord” à son détriment peut-il espèrer être pris au sérieux? Pourquoi les défenseurs des “bonnes causes” ne comprennent-ils pas qu’on ne marque personne favorablement avec de la médiocrité? t-t

Je me suis fait exactement la même réflexion en le lisant…

Tori.