Nouveautés

Deux sorties récentes:

Le dernier Blake et Mortimer: Le sanctuaire du Gondwana, d’Yves Sente et André juillard. Le tandem d’auteurs perpétue l’oeuvre d’Edgar P. Jacobs avec bonheur en nous livrant ce dernier opus. Mortimer, éprouvé par les évènements de l’exposition universelle, décide de se lancer dans la rédaction de ses mémoires, ce qui l’amène à revoir une vieille amie (second amour de jeunesse ^^ ), avec laquelle il se lancera dans une expédition au sujet d’une mystérieuse civilisation en Afrique, et où le poursuivra sa némésis Olrik…
Toujours partagé entre l’aventure et la science-fiction, les très longues bulles explicatives et les pages construites au cordeau, cet album se distingue par une révélation finale surprenante (en tout cas pour moi, j’avais bien remarqué certains éléments étranges mais rien deviné :blush: :wink: )qui en fait l’épilogue du précédent, les sarcophages du 6ème continent #2. Relisez-en la fin, puis regardez bien le comportement d’Olrik ( en plus “curieusement” aidé par Blake) et de Mortimer dans le sanctuaire…
On constate que les femmes continuent de s’installer dans cette BD qui en était rigoureusement dépourvue au début (non que Jacobs ait été misogyne mais à l’époque les journaux de prépublication BD étaient assez frileux…). Les dessins que nous offre Juillard restent d’une grande qualité, même si ils semblent presque trop détaillés et nuancés, bref du très bon :slight_smile:

Le bois des vierges #1 de Jean Dufaux et Béatrice Tiller. Aux premières cases on découvre que l’on trouve dans un univers féerique et merveilleux, celui des fables et des contes: Les Bêtes sont vêtues, parlent et agissent comme les Hommes auxquelles elles sont confrontées. le début nous annonce un mariage entre un loup et une humaine, qui devra sceller l’union entre leur deux races et faire cesser les batailles qui les opposent. Mais le mariage est forcé et la jeune fille s’enfuit (dans ce fameux bois aux vierges) après avoir tué son époux. Ce faisant, cette guerre qui devait finir reprend de plus belle, sanglante, brûlante, meurtrière… Dans chacun des deux camps, on s’efforce de trouver l’allié qui donnera la victoire…
Si vous n’êtes pas familier des récits de Dufaux, vénéneux, délétères et riches, vous pouvez commencer par cette BD. L’univers est connu mais revisité avec brio; l’histoire est basique mais prenante, les points de vue bestiaux comme humains sont montrés, et la fin nous promet encore de grands moments de lecture à venir. De plus le récit est soutenu par les somptueux dessins de Béatrice Tillier, précis et détaillés, aux couleurs chatoyantes, s’accordant parfaitement à l’atmosphère féérique. Les Bêtes sont d’une grande expressivité, les vêtements travaillés jusqu’au moindre bouton, moindre “crevé”, et l’environnement n’est pas négligé. Ajouté à des cadrages et un découpage sans faille… un pur moment de régal des yeux.

Une sortie récente dont j’ai entendu beaucoup de bien et que je compte lire prochainement: le one shot d’Emile Bravo Spirou l’ingénu Emile Bravo étant de plus un auteur que j’apprécie beaucoup… ^^

Je m’étais gourée dans le titre, donc voila: Spirou, le journal d’un ingénu, d’Emile Bravo, chez Dupuis. Bon, eh bien, critiques confirmées, c’est du très bon… situer notre héros imaginaire dans un contexte historique très marqué, 1939 en Belgique, est une réussite. Emile Bravo nous livre sa version des débuts de Spirou dans la vie, comme groom, sa rencontre avec Fantasio, ses amitiés avec les gamins, son premier amour…
Fantasio est notamment une grande réussite, totalement loufoque et gaffeur; et Spirou semble, avant de devenir ce jeune homme responsable et courageux qu’il est dans les albums de Franquin, un double de Jules ( personnage de la série principale d’Emile Bravo) , un gamin timide et incertain flanqué de son rongeur domestique… Il découvre le racisme, l’antisémitisme , l’acharnement journalistique, les filles, les luttes idéologiques et j’en passe, le tout en un seul tome et sans leçon de morale! Découpé en chapitres, l’album est structuré et fluide à la fois, et le dessin retrouve l’esprit ligne claire humoristique, légèrement rétro sans être démodé, de l’école de Marcinelle. A noter une amusante référence ironique à Tintin, déjà connu à l’époque, mais auquel Spirou ne veut surtout qu’on le compare… Bravo nous régale de son humour habituel, discret, acide sans être méchant, humain et de bon sens. Et on a beau savoir comment la grande histoire s’est terminée( mal ), on se prend à rêver d’un monde où la seconde guerre mondiale n’aurait jamais existé…

cet après-midi, je vais à ma petite librairie habituelle pour mes achats de mangas hebdomadaire, et là je tombe en pleine scéance de dédicace de 2 auteurs français (le père et le fils) venus présenter leur 1er album que voici :
livre.fnac.com/a2158476/Flamand- … &Nu=3&Fr=0

ne connaissant pas du tout, j’ai mis le nez dedans, et c’est plutôt sympa, proche du petit nicolas pour le dessin, tranches de vie juvéniles et campagnardes pour le scénario, et pour ne rien gâcher les 2 auteurs sont la gentillesse même.
on a donc acheté 2 albums, un pour nous et un que je vais offrir à mon frangin, on a fait dédicacer les 2 (et c’est de la belle dédicace, pas un dessin de 2cm x 2cm), et on est resté 2 bonnes heures à bavarder avec les auteurs pendant qu’ils continuaient de dédicacer leurs albums.
la moindre des choses pour les remercier de leur gentillesse c’est de leur faire de la pub, c’est maintenant chose faite.

Personnellement, j’ai été plutôt déçu par le dernier Blake et Mortimer. L’histoire et le type d’action s’éloigne de plus en plus des premiers tomes.
Dans le genre BD sympa, il y a également “Le Combat Ordinaire” de Manu Larcenet. J’aime bien aussi Les Chroniques de la Lune Noire, Les Passagers du Vents, Blueberry…

A propos des chroniques de la lune noire, le dernier vient de sortir (et d’après le titre, ça semble être le dernier dans tous les sens du terme!), quelqu’un l’aurait-il lu?

manga-sanctuary.com/forum/post399076.html#p399076

En gros, quelques questions dont on attendait les réponses sont toujours en suspens, des passages un peu trop faciles, mais d’autres qui vous sckotchent, comme celui de :
Spoil : particulièrement le moment où différentes races (elfes, nains, etc… ) décident de rester dans le monde

Ouais je l’ai lu et j’ai été déçu par la fin. Elle est un peu courte et stoppe net tout intérêt qu’il pourrait y avoir a une suite. Sauf si ils se mettent à raconter

Spoil

Ce qui se passe une fois la porte passer et commence de nouvelle aventure pour l’Empereur.

:mrgreen:

Effectivement, ça sent le nouveau cycle. Ca sent surtout les auteurs qui n’ont pas trop su comment terminer… :unamused:

c’est récurrent chez F-M Froideval

Mes dernières bd lues:
le tome 7 de Les naufragés d’Ythaq (la marque des Ythes)d’Arleston (scénario) et Floch (dessins) chez Soleil.
Ca se précise de plus en plus, on apprend la véritable identité de Krurgor, le Banfoo qui a aidé nos héros tout au long de l’aventure, tandis que Narvath poursuit sa lente et sinistre métamorphose ( entamée depuis le tome 3? ou 4? je ne sais plus…)
Cette série rappelle un peu Lanfeust des etoiles par son mélange SF-Fantasy et les desseins cachés de grandes et sages créatures (les Ythes en question) mais cette fois-ci aux mauvaises intentions…
Bien construit et haletant, pas trop de blagues de cul (par rapport aux autres séries d’Arleston), au dessin vraiment très agréable, c’est un divertissement de très bonne qualité que je recommande chaudement!

Le tome 4 de Miss Pas-Touche(jusqu’à ce que la mort nous sépare)d’Hubert (scénario) et Kerascoët (dessins) chez Dargaud.
Suite du tome 3, miss pas-touche s’est mise dans le pétrin et proclame son innocence, tout en recherchant son prince charmant… Elle se révèle aussi tenace et farouche que dans le premier cycle, mais on découvre à la fin une facette plus glaçante de sa personnalité, et la fin est encore plus amère et désespérée…
Série au dessin rappelant un peu celui de Sfar, aux couleurs sombres, expressionnistes et subtiles à la fois, le scénario en est vraiment glauque: on suit une héroïne au début du XXième siècle qui s’est engagée dans un bordel de luxe pour venger sa soeur assassinée… Les gens ne se font pas de cadeaux, la société est impitoyable et la réalité sordide, seule l’amitié éclaire parfois un peu le tableau en la personne de Miss Jo… Malgré cela, on n’est jamais dans le voyeurisme malsain, par contre on se sent très mal, surtout à la fin de ce 4ème tome dont on pouvait espérer qu’il se termine mieux…

Miss Pas-Touche se retrouve plus seule que jamais, par son rejet homophobe du “prince charmant”: j’ai été très déçue par cet aspect égoiste de son caractère (mais logique: elle est blessée d’avoir été trompée, d’avoir cru en un amour réciproque) qui condamne Antoine à une semi-débilité du fait de sa lobotomie pour le guérir de son homosexualité, et qui la condamne à une solitude de pleurs et de rêveries…

Voila c’étaient mes derniers coup de coeur nouveautés bd du moment ^^

D’accord avec toi!

Les naufragés d’Ythaq est une très bonne bd. Avec un rhytme de parution plus soutenu que d’autres titres franco-belge!
7 tomes en 4 ans, c’est pas mal ^^

Black sad - Tome 4 est paru il y a quelques jours donc pour les connaisseurs courrez l’acheter si ce n’est pas déjà fait

http://www.manolosanctis.com/data/events/blacksad-tome-4-l-enfer-le-silence-1279645888_l.jpg

Si vous ne connaissez pas cette série, je vous la recommande chaudement.

J’adore cette série, j’ai juste un peu d’appréhension à m’acheter ce tome 4, vu le temps qu’il a fallu attendre depuis le 3, j’ai beaucoup, beaucoup d’attente et j’ai un peu peur d’être du coup déçu…

J’ai bien envie de me laisser tenter par blacksad !!
Et pour les amateurs de SF, il y a le tome 4 d’Orbital qui paraîtra le 1er Octobre.

Je prendrais les deux !!!
Et l’auteur d’Orbital était en dédicace à Tours ce week-end et j’ai pu feuilleter en avant-première ce nouveau tome (comment ça, j’me la pète ? :mrgreen: ) !!! Bref, ça va être bon !

[quote=“xFiTz-”]Black sad - Tome 4 est paru il y a quelques jours donc pour les connaisseurs courrez l’acheter si ce n’est pas déjà fait

http://www.manolosanctis.com/data/events/blacksad-tome-4-l-enfer-le-silence-1279645888_l.jpg

Si vous ne connaissez pas cette série, je vous la recommande chaudement.[/quote]

Acheté et lu !
Pour ma part, aucune déception, ça reste dans la lignée de ce qu’on a eu avant…
Il semble que le tome 5 serait prévu pour le début de 2011 (Guarnido aurait été malade et rattraperait son retard…) selon ma négociatrice de l’agence immobilière ^^
Bref, bon tome, sur le thème du Blues (comment ça, on aurait pu s’en douter à la couverture ??? :mrgreen: )

[quote=“Tzara”]
Bref, bon tome, sur le thème du Blues (comment ça, on aurait pu s’en douter à la couverture ??? :mrgreen: )[/quote]

Bien vu! Pour ma part je n’avais absolument pas fait le rapprochement… Mais Blacksad c’est toujours de la bonne.

[quote=“sebulon”]Et pour les amateurs de SF, il y a le tome 4 d’Orbital qui paraîtra le 1er Octobre.

http://www.dupuis.com/Couvertures/Q/9782800147116-Q.JPG[/quote]

Bon, acheté et lu hier…
Un bon tome, l’auteur a pris confiance en lui, le dessin est plus agréable et on sent le coup de crayon plus sûr !
Pour l’histoire ???
Il se trouve que c’est la suite du précédent, comme prévu…
Mais pour la fin… AAAAARGL ! Je veux la suite ! j’espère qu’il ne va falloir attendre qu’un an parce que là… 'fin, vous me direz ce que vous en aurez pensé…

Et j’ai aussi acheté le dernier Sillage hier… Tome 13, Dérapage Contrôlé

Alors pour la lecture “à froid”, c’est-à-dire sans relire le tome précédent, c’est une peu “just”… J’avoue que là, j’ai un peu été paumée dans les noms des différents protagonistes, je ne sais plus trop qui est qui (hormis dans les personnages principaux, évidemment ^^)… Bref, je vais me relire le précédent pour être sûre.
Mais en tous cas, y’a du très très bon dans ce tome… Atsuhaku (le télépathe qui contrôle les pensée éperdument amoureux de Nävis) nous a réservé une surprise de son cru !!!

Bon va falloir que je te vole orbital et que je m’achète blacksad et sillage rapidos alors :wink: