OBLIVION (Joseph Kosinski)

[quote]DATE DE SORTIE FRANCAISE

10 avril 2013

REALISATEUR

Joseph Kosinski (Tron : Legacy)

SCENARISTES

Joseph Kosinski, Karl Gajdusek, William Monahan et Michael Arndt, d’après le graphic-novel Oblivion de Joseph Kosinski, Arvid Nelson et Andrée Wallin (Radical Publishing)

DISTRIBUTION

Tom Cruise, Olga Kurylenko, Morgan Freeman, Nikolaj Coster-Waldau, Melissa Leo, Zoe Bell…

INFOS

Long métrage américain
Genre : science-fiction
Année de production : 2012

SYNOPSIS

Après des décennies de guerre contre la terrible menace dénommée les Scavs, les humains ont quittés la Terre. Jack Harper, qui vit sur une station située dans les nuages, a pour mission d’extraire des ressources vitales nécessaires aux humains expatriés. Quand un mystérieux voyageur arrive, leurs vies se lient de manière inextricable, et ils sont obligés de revoir leur manière de percevoir le monde…[/quote]

En attendant la première bande-annonce qui sera dévoilée ce week-end, voici l’affiche du film et deux visuels tirés du graphic-novel :

La bande-annonce :

Tom Cruise à droite , Tom Cruise à gauche , Tom Cruise au milieu , Tom Cruise devant , Tom Cruise derrière , Tom Cruise déguisé en Morgan Freeman , Tom Cruise déguisé en Olga Kurylenko… .

Mouais . Il y a un peu trop de Cruise dans cette BA .

Cette partie du pitch : " Quand un mystérieux voyageur arrive, leurs vies se lient de manière inextricable, et ils sont obligés de revoir leur manière de percevoir le monde… " m’ avait fait un peu pensé à " Enemy Mine " .

Sauf que là , Tom Cruise va être plus difficile à supporter que Dennis Quaid ( lui , je l’ aime bien comme acteur ) .

Et Nicolas Cage en Tom Cruise ? y a pas ?

Entre ce sujet où je crois que c’est une adaptation du quatrième Elder scrolls, Oblivion, et le sujet sur la comédie musicale qui adapte les Misérables de Victor Hugo et où à chaque fois je lis Tobe au lieu de Tom, j’avoue que j’en ai vraiment gros sur la patate… :frowning:

Pourquoi tant de haine ? :open_mouth:

:mrgreen:

Grave.

Jim

La deuxième affiche vaut son pesant de cacahuète !!! :laughing:
[size=85]Sacré Morgan l’homme libre, toujours prêt à cachetonner pour n’importe quoi ! :mrgreen: [/size]

[quote=“Zombie”]La deuxième affiche vaut son pesant de cacahuète !!! :laughing:
[size=85]Sacré Morgan l’homme libre, toujours prêt à cachetonner pour n’importe quoi ! :mrgreen: [/size][/quote]

Ce n’est pas Morgan Freeman, mais Tom Cruise déguisé en Morgan Freeman.:mrgreen:

Vu son talent et la tripoté de bons (excellents) films dans lesquels il a joué, on peut bien lui pardonner quelques pitits choix pas toujours “heureux”. :wink:

Excellent film au passage. :smiley:

Ok, c’est avec Tom Cruise, mais ayant vue “Jack Reacher”, je suis déjà plus confiant.

Les deux derniers films que j’ai vu avec Cruise sont “Collatéral” & “La Guerre des mondes”.

Je n’ai apprécié aucun des deux. Et je ne l’ai pas trouvé convaincant non plus.

Mais je crois qu’en fait cela vient de moi. Je crois que je suis de plus en plus allergique au bonhomme. Alors qu’il y a certains de ses films que j’adore (“Legend”, par exemple).

On est bien d’accord pour “Enemy Mine”. :wink:

PS : Cruise était bien dans le troisième opus d’ Austin Powers. :wink:

Bonne surprise sur les technologies, ou l’intrigue me rappelant le film Moon..
Bon film, mais il manque quelque chose.

Un très bon film de SF qui amène quelques réflexions du type “qu’est ce un être humain”… A voir, si vous avez aimé le film “Moon”.

Mike et Jay, de Red Letter Media, en font une rapide critique (en anglais) dans le dernier épisode de Half in the Bag (et s’attardent un peu plus sur The Lords of Salem). [size=85]
Oui, les deux films n’ont rien en commun.[/size]

Je n’ai pas boudé mon plaisir. J’aime beaucoup ce genre de film, j’aime les thème qu’il aborde. De plus la bande annonce me laissait pensait à une orientation qui n’a pas été celle que le film à suivi, donc belle surprise. Très content de ce spectacle.

Bon, bah c’est pas mal, cette petite chose.
Déjà, y a une bonne gestion de cette nouvelle forme de post-apo qui naît depuis quelques années, un post-apo planétaire lié à l’idée de l’exil de la planète (la dernière expression en date, c’est After Earth, par exemple, mais WALL-E ou Terra Nova fonctionnent sur les mêmes ressorts, cependant pas avec le même bonheur…). C’est astucieux, bien foutu, avec ce qu’il faut de mystérieux (les “rapaces” en silhouettes sombres…).
Ensuite, il y a la touche écolo qui témoigne du glissement des inquiétudes dans l’imaginaire collectif : plans contemplatifs sur les déserts, havre de paix et de verdure, fétichisme de la fleur qui pousse en dépit de tout, obsession des ciels bleus… Le film montre bien qu’on a glissé de la peur de la catastrophe nucléaire à la peur de la catastrophe écologique, notamment par l’utilisation du champignon nucléaire comme un élément narratif de plus, moins inquiétant que l’asséchement des océans.
Les scènes d’action sont sympas, bien rythmées, pas obligatoirement placées en ouverture, ce qui est reposant dans ce flot de films d’action où il faut ouvrir sur une baston de peur d’endormir le spectateur.
Et il y a les personnages. Intéressants, bien brossés, avec des dialogues qui s’articulent autour de phrases clés qui reviennent comme autant de motifs obsessionnels. Car c’est d’obsession qu’il s’agit, justement, ce qui permet d’asseoir un personnage plein de doutes, et ses doutes amènent avec assez de logique (et justifient leur rapidité) des changements dans sa façon de voir le monde autour de lui, et de repérer les mensonges qu’on lui tient.
Au final, on a un film post-apo qui reprend à son compte des idées et des mécanismes narratifs propres à Philip K. Dick, avec la révélation de l’identité, la quête de soi, l’exploration des souvenirs et, finalement, la nature des perceptions et de la vérité.
C’est plutôt bien joué.
J’ai cru comprendre que c’est l’adaptation d’une BD, il va falloir que j’en sache davantage, parce que ça donne envie de la lire.

Jim

C’était pas adapté en manga (donc en BD) ?