Original sin extra #1-3

http://img.bd-sanctuary.com/cs/big/original-sin-extra-comics-volume-0-kiosque-220050.jpg

[quote]NOUVEAU

ORIGINAL SIN EXTRA 1 : ORIGINAL SIN 0
Deux couvertures : 1/2 (Jim Cheung) et 2/2 (Ed McGuinness)
trimestriel, 4,30 EUR, 48 pages

Qui est réellement Uatu Le Gardien et quel secret dissimule-t-il ? Le jeune Nova va faire une étonnante découverte ! Le grand événement Original Sin débute dans ce récit signé Waid, Cheung et Medina. En complément, retrouvez le prélude de la série Guardians 3000, par Abnett et Sandoval.

(Contient les épisodes US Original Sin 0 ; Guardians of the Galaxy (2013) 14(III))

SORTIE LE 4 NOVEMBRE ![/quote]

Le site de l’éditeur : paninicomics.fr/web/guest/home

C’est anéecdotique comme 1er numéro même si ça passe tout seul.

Par contre d’une Sandoval m’a mis sur les fesses, j’espère que Panini publiera le guardians 3000 sinon ils seraient vicieux de mettre un tel teaser… Et de deux le projet avengers benetton (Cap black et Thor femme) semble être planifié depuis un moment en fait puisqu’on les voit dans cet épisode.

Ca reste un peu cher pour si peu de pages.

Je n’ai pas trouvé ce prologue si anecdotique que ça. Il remplit bien les fonctions d’un numéro 0 en mettant en avant le Gardien, en récapitulant ses origines, sa fonction pour ceux qui n’auraient qu’une vague connaissance du personnage et en faisant le point sur ce qui est son péché originel à lui. Et comme c’est écrit par Mark Waid, c’est quand même très bien raconté. Je ne connais pas bien le nouveau Nova, n’ayant pas encore lu sa série (mais ça va venir grâce au nouveau mag cosmique…et je rattraperais mon retard sur les périodes qui m’intéressent d’ici là), mais la narration de Waid résume efficacement les points importants et sa caractérisation m’a justement envie d’en savoir plus sur le petit Sam. Ca commence par une chouette petite scène d’action avant que certains mystères ne soient soulevés. Le tout prépare bien le terrain et donne envie d’en savoir plus…et c’est en plus très agréable à l’oeil.

Dans ce cas-là, ce sont plutôt deux personnages existants : Isaïah Bradley et Thor Girl.

Bon prologue également pour Guardians 3000. Je l’ai déjà dit, je ne suis pas un grand fan de Gerardo Sandoval, c’est très dynamique, mais ça manque totalement de personnalité (il en fait un peu trop notamment sur les grands yeux écarquillés et les bouches distordues à la Joe Mad). C’est un chouïa plus supportable que ses premiers Cable & X-Force, mais il y a encore du boulot. Sinon, Dan Abnett nous plonge directement dans l’action tout en représentant l’équipe originelle des Gardiens par les yeux d’un nouveau personnage qui aura donc une importance pour la suite de la série. C’est du classique, mais c’est bien fait et j’espère bien que Guardians 3000 trouvera sa place dans le nouveau mag cosmique de Panini l’année prochaine. Et chouette référence à la toute première aventure des Gardiens par Drake et Colan avec la réplique finale.

J’ai également beaucoup aimé ce prologue, le savoir-faire de Waid et sa maîtrise de la continuité et de ses multiples arcanes emportant l’adhésion. C’est au moins la troisième fois que ces origines du Gardien sont dévoilées (une première fois dessinées par Larry Lieber, puis reprises par Gene Colan, si mes souvenirs sont bons), mais c’est une histoire forte au parfum de SF métaphorique irrésistible (allégorie évidente du comportement des super-puissances de l’époque, les USA en tête), et ça valait donc le coup de s’y pencher à nouveau. Comme j’adore le dessin et que Waid se démerde comme un chef avec le nouveau Nova, je suis aux anges…
Bien aimé le prologue de “Guardians 3000” aussi, solide, bien ficelé, rien à dire ; les dessins me bottent nettement moins par contre.

Je suis globalement de vos avis, Doc et Photonik (surtout du tien), cependant, je ne trouve pas que le contenu “prépare bien le terrain”. En tout cas, pas autant que la simple couverture.

[quote]ORIGINAL SIN EXTRA 2 : IRON MAN VS HULK

Original Sin continue ici !
trimestriel, 5,50 EUR, 96 pages

Quel secret va provoquer la rupture définitive entre Iron Man et Hulk ? Quel est le plus grand péché de Tony Stark ? Et quelle incroyable transformation attend Bruce Banner ? Les deux poids lourds de la science se rencontrent dans une saga qui se greffe au cœur d’Original Sin, signée par les auteurs des séries respectives : Waid, Gillen, Bagley et Bennett ! En complément, retrouvez le prélude de la série Deathlok, par Edmondson et Perkins.

(Contient les épisodes US Original Sin 3.1-3.4 ; Original Sins 1(I))

SORTIE LE 3 FÉVRIER[/quote]

J’ai bien aimé cette mini, mais c’est quand un bel exemple de montagne qui accouche d’une souris. Ou d’une demi-souris plutôt, le sort de Hulk à l’issue de cette saga se révélant porteur de choses très intéressantes (et j’ai hâte de lire ça…). On se croirait un peu revenu au temps du Hulk séduisant et malin de Peter David associé à Keown, et je dois dire que j’aime bien ces variantes du canon.

Autant avertir les allergiques au procédé, y’a du retcon à tous les étages. Je ne suis pas contre par principe (même Stan Lee a recouru à cette technique), et ici je trouve que c’est finalement un peu gros, mais bien vu, et cohérent.

Stark et Banner se connaissent en fait depuis leurs études, et le futur Iron Man se révélera impliqué dans la genèse d’un certain Titan Vert…

Logique, quand on connaît le background des persos. C’est pas con de le faire à l’occasion de “Original Sin”, dont le concept se prête bien à ce genre de règlements de compte…

La saga est bien tenue, ça gère bien et ça déménage, sans compter quelques scènes vraiment tendues (jusqu’où peut aller ce “nouveau” Hulk ?) et über-spectaculaires. Mais, et c’est un gros mais, ça se dégonfle comme une baudruche à la fin. Subitement, ça se met à parloter (pourquoi pas) et le tout est réglé sans qu’on est compris pourquoi finalement tout ça était si important. Une impression très désagréable.
Dommage, parce que la confrontation entre ces deux persos est thématiquement cohérente et plutôt aboutie dans l’exécution des idées. Sauf la fin, plutôt nulle…

Comme photonik, mais alors là tout pareil, même ressentit.

Pareil !
Lecture pas du tout désagréable (j’ai tout de même préféré les 2 épisodes de Waid et Bagley à ceux du duo Gillen/Ross), un retcon qui fonctionne, des développements plus qu’intéressants concernant le Titan Vert, de l’action qui dépote…mais une fin décevante et frustrante. La tension retombe sans crier gare et sans que ce soit vraiment convaincant et ça donne du coup un côté un peu vain à l’ensemble…dommage…

C’est vraiment l’exécution qui pêche à ce niveau. Les deux lascars discutent et hop-là. Putain c’est vraiment dommage que la mini-série n’ai pas bénéficié d’un dessinateur plus doué qui aurait su mieux mettre en valeur l’histoire, éviter les redites et mettre un peu plus de patate dans le final.

Parce qu’en soit je trouve l’idée très bonne. Je craignais justement le ret-con de gros lourds à base de “c’est Stark qui a crée Hulk” hors je trouve que l’idée de faire de Banner le propre artisan de sa destruction de par son orgueil est dans la droite lignée de ce Dr Frankenstein/Dr Jekill moderne. C’est du Waid typique dans le sans où il sait modifier des élèments de la continuité sans inventer mais en jouant sur les parts d’ombre. C’est dommage, là encore, que le traitement soit grossier. On l’a connu plus fin.

Mais en soi j’aime beaucoup. Comme le souligne la conclusion, le traitement de Banner doit être un des rares trucs inspiré par le succès du film et très bien traité depuis Marvel Now. La relation Banner/Stark, cet orgueil prononcé etc etc tout cela fait de cette mini-série et de cette révélation quelque chose qui dépasse le cadre de l’événement pour être logique dans le traitement du personnage.

Et assez malicieux pour ceux qui ont suivi assidument Indestructible Hulk. Mark Waid ne fait ni plus ni mois qu’y appliquer son procédé d’Hypertime puisque, dans l’arc Agent of T.I.M.E., Hulk et Banner maltraitent la continuité (déjà mise à mal par les bendiseries Age of Ultron/X-Men) en essayant d’arrêter Chronus, ce qui résulte sur une mini-réécriture de la continuité où le docteur s’aperçoit que “quelque chose à changé mais sans parvenir à mettre le doigt dessus”. En arrière fond apparait le logo de Stark témoignant de la “nouvelle” connexion entre les deux.
Ça permet de faire un pont entre deux continuités sans invalider ni l’une, ni l’autre, pour les besoins de Original Sin, sous le coup d’un immense secret “au gout du jour” sans pour autant chambouler tout l’histoire du personnage.

Waow !! Bien vu. Je n’avais pas fait le lien perso, mais c’est très astucieux en effet.
Voilà qui a le don de légitimer le retcon “intradiégétiquement”, ce qui est très élégant…

Eh eh eh, il est bon ce Jack!
Globalement assez d’accord avec vous, même si la descente en pression ne m’a pas trop dérangé !
Après, je trouve quand même que Stark est la tête de turc des auteurs, ces derniers temps ! Fatalis n’a qu’à bien se tenir !

[quote]ORIGINAL SIN EXTRA 3 : ÉPILOGUE - DERNIER NUMÉRO
trimestriel, 4,30 EUR, 64 pages

Les secrets les mieux cachés des héros Marvel ont été dévoilés et les conséquences se verront dans les années à venir. Mais il reste encore un grand mystère à révéler… qui va remettre en cause tout ce que vous savez sur les protecteurs de la Terre ! Par Latour, Cisic, Kot et Kelly.

(Contient les épisodes US Original Sin Annual 1 ; Original Sin: Secret Avengers 1-2)

SORTIE LE 15 MAI[/quote]

Pour terminer avec Original Sin, on en apprend un peu plus sur Woodrow McCord, l’homme qui fut la Sentinelle sur le Mur avant Nick Fury. Jason Latour livre un récit d’origines aux accents pulps efficacement troussé même s’il n’est pas foncièrement original…dommage tout de même que la partie graphique ne soit pas vraiment à la hauteur (ainsi que les promesses de la couverture avec cet aventurier bad ass à la Clint Eastwood). Mais sinon, c’est plutôt bon et il sera donc intéressant de retrouver McCord dans ses exploits passés (dans la mini-série Operation S.I.N. aux côtés de Howard Stark et Peggy Carter).
L’aventure de Fury et Coulson est bien dans la lignée de ce que le scénariste Ales Kot nous propose sur la série Secret Avengers. Action, rythme enlevé et idées bien barrées au programme…

Ouaip, j’ai beaucoup aimé aussi le récit signé Kot, bien fun et dense, avec un méchant peut-être un peu trop puissant pour le cadre de cette histoire, mais la fraîcheur du truc emporte l’adhésion.
A la restriction près des dessins (vraiment pas géniaux, pour le moins), j’ai beaucoup aimé aussi le récit de Latour. Dans une logique un peu “Lost”-ienne sur les bords, on croit avoir la réponse à un mystère (McCord) et on rebondit en fait sur une autre énigme (Stafford).

Entre le retour (foiré) de John Steele et les persos entrevus ici, il y aurait de quoi faire sur la proto-histoire des héros Marvel, jusqu’à la guerre de sécession pour ainsi dire…
Faudrait-il d’ailleurs remonter au-delà, genre Hickman avec son “S.H.I.E.L.D.” de la Renaissance ? Je ne crois pas. Le concept même de super-héros est peut-être trop intimement lié à la modernité…
Il y a du potentiel, en tout cas. Je ne sais si on reverra des “Sentinelles sur le Mur”, mais après m’être un peu gratté le citron en découvrant cette idée dans “Original Sin”, je trouve finalement qu’elle est assez porteuse.

Le tout a un un feeling très pulp, en effet, un peu “Fear Agent” version mainstream, toutes choses égales par ailleurs…

J’ai beaucoup aimé le boulot fait sur Dum-Dum que je trouve en soit assez logique.

Euh…je crois que tu te trompes de mag’ là, Kab. :wink:
Celui dont tu parles, c’est là, vers le bas de la page :
comics-sanctuary.com/forum/original-sin-hors-serie-1-t73998-15.html

Ceci dit, sans compter le fait que je partage complètement ton avis (c’est très cohérent), il y avait de quoi se mélanger les pinceaux entre les titres, hein.

ah c’est l’autre ? Pfff, mais bon c’est pareil non ? :smiley:

Pas loin.
Ce qui est certain, c’est qu’ils auraient vraiment pu rassembler le tout (ou quelques trucs tout du moins) plutôt que de multiplier les sorties où même les vieux briscards y perdent leurs chèvres…