OSS 117 : RIO NE RÉPOND PLUS (Michel Hazanavicius)


(riwe) #1

Voilà je lance le topic du film.
On ne présente plus l’espion (raciste, maladroit, gaffeur et j’en passe).
Synopsis:
Douze ans après Le Caire, OSS 117 est de retour pour une nouvelle mission à l’autre bout du monde. Lancé sur les traces d’un microfilm compromettant pour l’Etat français, le plus célèbre de nos agents va devoir faire équipe avec la plus séduisante des lieutenants-colonels du Mossad pour capturer un nazi maître chanteur. Des plages ensoleillées de Rio aux luxuriantes forêts amazoniennes, des plus profondes grottes secrètes au sommet du Christ du Corcovado, c’est une nouvelle aventure qui commence. Quel que soit le danger, quel que soit l’enjeu, on peut toujours compter sur Hubert Bonisseur de la Bath pour s’en sortir…

Je viens de voir le film et c’est exactement dans la même veine que le premier :wink:
Des fous rire tout du long du film (sauf peut être aux dernières quelques minutes) et un jean dujardin au top de sa forme !
Si vous avez aimé le premier sauter sur celui là.

les boules…les boules de noël :mrgreen: :mrgreen:


(Asimov) #2

J’avais pas vu le premier, et j’ai de la chance, il y avait pas besoin de le voir pour comprendre le film! Je vais me rattraper bientôt, car j’ai plutôt bien aimé celui-ci, des vannes à gogo toutes les 2 minutes, du film lourdingue mais sympathique quand on s’y prête. Pas mal du tout.


(system) #3

Vu hier ou avant-hier (avant-hier ça me semble plus probable quand même…), alors je dépoussière.

Il est fouu ce film. :mrgreen:
C’est vrai, il est un peu moins bien que le un, mais ce n’est pas pour autant que j’ai été déçue. Bon, d’accord, il faut se mettre bien dans l’ambiance et être avec des amis sinon on peut vite trouver ça complètement lourd, mais une fois dans le délire, c’est vraiment une barre (de rire) !
Après, faut aussi éviter de mal prendre les vannes sur les asiatiques (chinois principalement, ça ne m’atteint pas :mrgreen: ) et sur les juifs (dans le premier c’était la même chose). Seconde degré inside quoi.
Bref, “toujours le mot pour rire motherfucker”. :mrgreen:

(on fait comme ça.)