OVERSEAS HIGHWAY (Guillaume Gueraud / Fred Druart)

Overseas Highway

L’autoroute de tous les dangers.

Sarafian, ancien pilote automobile ayant connu la gloire, s’est recyclé sans vraiment se ranger des bagnoles… Il dirige désormais un petit garage à Miami. Quand il tombe par accident sur Stacy, elle mène une existence paisible et vit de petits boulots. Plein de sympathie pour cette jeune femme au caractère bien trempé, qui n’a même pas le permis, il l’embauche pour aider son équipe. Mais Stacy se rend vite compte que les activités de ce garage ne se limitent pas à la mécanique… car il sert également de façade au trafic de la mafia cubano-américaine. Notamment pour le compte d’une organisation terroriste qui fomente des attentats contre le régime castriste ! Entre les visites surprises d’un parrain menaçant, les humeurs lunatiques de petits malfrats et les flingues brandis à tout va, Stacy tente de rester à sa place. Les ennuis commencent vraiment le jour où Sarafian doit prendre le volant pour acheminer des valises de billets verts à bon port et qu’elle se retrouve obligée de l’accompagner. A bord de la voiture, avec son vieux patron blessé et un coffre rempli de liasses, Stacy doit improviser tout au long d’une course-poursuite effrénée sur la mythique Overseas Highway menant à Key West.

Le duo formé par Guéraud et Druart dynamite tout avec ce polar tarantinesque, entraînant le lecteur dans une chasse à l’homme à mi-chemin entre Point limite zéro et Fast and Furious. Fred Druart, en amoureux des polars noirs, transcende le récit d’un Guillaume Guéraud (Prix Sorcières pour le roman noir Je mourrai pas gibier et Prix Fnac des jeunes lecteurs pour le roman policier Affreux, sales et gentils) au style très cinématographique.

  • Éditeur ‏ : ‎ Glénat BD (1 juin 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Relié ‏ : ‎ 112 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2344039805
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2344039809
  • Poids de l’article ‏ : ‎ 788 g

Guillaume Guéraud est né en 1972 à Bordeaux. Il a passé les vingt-cinq premières années de sa vie dans une cité de banlieue. Après avoir eu 03/20 au bac de français, il a travaillé comme journaliste en presse quotidienne régionale, mais s’est fait virer de partout grâce à son insolence. Il écrit essentiellement des romans et des albums pour la jeunesse aux éditions du Rouergue. Son roman Je mourrai pas gibier a été adapté en BD par Alfred aux éditions Delcourt. Overseas Highway est son premier scénario original. Il a écrit cette histoire après avoir passé un mois à Miami en résidence d’auteur. Il compte bien en écrire d’autres. Il vit à Pezenas depuis 2014.

Né en 1973 dans la région du Borinage en Belgique, Fred Druart réside aujourd’hui à Tournai. Jeune, il dévore la bibliothèque familiale qui contient les classiques de la BD. Un jour il tombe sur un recueil de MAD Magazine et recopie les travaux de Don Martin. Le virus de la BD est né. Vers 15 ans, il suit des études aux Beaux-arts de Tournai tout en suivant des cours du soir de BD donné par Philippe Foerster et Gérard Goffaux où il réalise ses premières planches de BD. Il continue son cursus scolaire chez Antonio Cossu en études supérieures toujours à Tournai. Très vite l’envie de se consacrer à temps plein à la réalisation de planches lui fait arrêter ses études. Il collabore avec son ami Jurg à plusieurs projets indépendants avant de signer son premier album aux éditions Le Masque en 1998. Une douzaine d’albums suivront sous différents pseudos (Toshy-Saturax-Fred Druart). Il a également travaillé 3 ans chez Ankama où il découvre différents postes au sein du studio d’animation et travaille pour les éd. Ankama pour diverses publications, notamment pour le collectif « Maille à partir » qu’il scénarise avec son ami Mig, album qui sera sélectionné pour le prix jeunesse d’Angoulême. Il publie également dans le magazine Fluide Glacial. Aujourd’hui il enseigne la bande dessinée à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai.

Un autre extrait :

Jim